LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Gains De Productivité Sont-ils Une Source Essentielle De Croissance économique ?

Dissertations Gratuits : Les Gains De Productivité Sont-ils Une Source Essentielle De Croissance économique ?. Recherche parmi 248 000+ dissertations

Par   •  26 Octobre 2014  •  839 Mots (4 Pages)  •  543 Vues

Page 1 sur 4

I - LES GAINS DE PRODUCTIVITE JOUENT UN RÔLE TRES IMPORTANT DANS LE PROCESSUS DE CROISSANCE ECONOMIQUE

A) La hausse de la productivité du travail accélère la croissance

La hausse du volume de production, rendue techniquement possible sans surcoûts, entraine une hausse de l’offre.

La baisse des coûts unitaires de production peut se répercuter selon les modalités suivantes :

- Hausse des bénéfices (=> hausse de l’investissement...) - Hausse des salaires (=> Hausse de la consommation...) - Baisse des prix (=> Hausse de la consommation et des exportations...)

Dans les faits, on constate :

- En France, sur le long terme, une certaine corrélation positive entre gains de productivité horaire et taux de croissance (doc. 2 et 3)

- Dans le monde, pays par pays, une certaine corrélation positive entre la productivité horaire et le PIB/habitant, donné, dans le doc. 4 comme indicateur de « niveau de vie »

B) La « productivité globale des facteurs » à l’origine de l’intensification de la croissance

On nomme « résidu », par opposition aux facteurs de production traditionnels (travail et capital), la productivité globale des facteurs (PGF). Résidu souvent assimilé au progrès technique, même s'il représente plus largement toutes les sources de croissance non prises en compte par les deux premiers facteurs de production.

La théorie de la croissance endogène, considère ainsi le progrès technique comme interne au système productif et, partant, intègre, à l’analyse de la croissance, des facteurs explicatifs susceptibles de l’autoalimenter (sans apport de nouveaux facteurs), tels que les externalités de connaissances, l’effort de recherche et de formation...

Ainsi, de 1950 à 1973, d’après le doc. 1, 60% de la croissance provient des gains de PGF.

Si les gains de productivités sont sources de croissance, ils peuvent, dans certains cas (rythme des gains de productivité supérieur au rythme de hausse de la production), être destructeurs d’emplois à court terme. Et donc, responsables également de ralentissement dans le pouvoir d’achat, la demande... la croissance elle-même...

D’où l’intérêt de fonder également la croissance sur d’autres bases que les gains de productivité.

II – D’AUTRES FACTEURS SONT, EUX AUSSI, DETERMINANTS POUR EXPLIQUER ET GARANTIR LA CROISSANCE ECONOMIQUE

A) La mobilisation quantitative des facteurs de production à l’origine d’une croissance extensive

Comme le rappelle le doc. 1, le travail et le capital, en tant que facteurs accumulés, sont aussi des sources essentielles de croissance

« Le capital est mesuré par la somme des investissements matériels du pays... » (doc. 1) parmi lesquels, on compte de purs investissements de capacité, destinés à accroitre la production (le chiffre d’affaire, la valeur ajoutée... et, donc, macro économiquement : le PIB), sans nécessairement dégager de gains de productivité.

Il « n’y a ni richesse ni force que

...

Télécharger au format  txt (5.9 Kb)   pdf (81.1 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com