LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'activité économique Dans Les économies De Marché Peut-elle Se Concevoir Sans L'intervention De L'État ?

Mémoire : L'activité économique Dans Les économies De Marché Peut-elle Se Concevoir Sans L'intervention De L'État ?. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  20 Janvier 2013  •  672 Mots (3 Pages)  •  708 Vues

Page 1 sur 3

L'activité économique dans les économies de marché peut-elle se concevoir sans l'intervention de l'État ? Sujet de dissertation posée le 3 mars 2000. Je vous propose la copie d'une étudiante... qui n'avait jamais fait d'économie avant le mois de septembre et qui poursuit un cursus universitaire, en droit. L'introduction doit être améliorée car il y manque un effort de définition, l'activité économique, les économies de marché, l'État, ces éléments doivent être défins avant que de pouvoir définir une problématique susceptible de répondre à la question posée. De plus, il faut cadrer la

réponse tant spatialement (États-Unis, France, Japon) que temporellement (la réponse n'est pas identique en l'an 2000 et en l'an 1900). Le plan est classique, mais il est bien adapté à la question. Cette question a toujours été au centre des débats entre les économistes et/ou les hommes politiques. Deux courants de pensée vont alors donner deux réponses différentes : les libéraux, inspirés

par les néoclassiques qui s'opposent aux interventionnistes largement inspirés par KEYNES Les premiers prônent une activité économique entièrement livrée à l'économie de marché dont ils reconnaissent

les vertus intrinsèques. Ils incitent aussi à limiter au maximum l'intervention de l'État qui ne pourrait qu'entraver le libre fonctionnement du marché. Gary BECKER et Friedrich von HAYEK, eux, n'acceptent aucune intervention de l'État et n'hésitent pas à affirmer que, par ses réglementations, il est à l'origine du chômage. Les libéraux et les néoclassiques mettent en avant les mécanismes auto-régulateurs du marché qui assure le bien- être de tous les agents économiques. Ils tolèrent toutefois une intervention de l'État mais celui-ci doit se limiter à un rôle d'État-gendarme en s'occupant de tout ce qui ne rapporterait pas de profit aux entreprises. Au contraire, pour les socialistes, le rôle de l'État doit davantage être mis en valeur, il devient l'État- providence. Les interventionnistes ne croient pas aux vertus et aux mécanismes auto-équilibrants du marché. Ils considèrent, au contraire, qu'il peut être source d'inégalités qu'il faut corriger par une redistribution des revenus par exemple ou encore par un salaire minimum. Ils prônent ainsi une économie de marché modérée par l'intervention de l'État. C'est cette politique économique que mène le gouvernement français actuellement, à la différence des États-Unis d'Amérique où l'intervention de l'État reste très minorée. À travers ces deux pays, on retrouve bien le clivage entre les objectifs économiques et les objectifs sociaux. Dans une première partie, nous verrons donc si l'activité économique dans les économies de marché peut bien satisfaire tous les agents économiques sans l'intervention de l'État, puis dans une deuxième partie, nous verrons si elle ne présente pas cependant des défaillances. — Une économie de marché qui veut satisfaire, à elle seule, tous les agents économiques... Adam SMITH définissait le marché comme le lieu de rencontre entre les offreurs et les demandeurs et lorsqu'ils s'entendaient sur un prix et parvenaient à un compromis, on atteignait un marché parfait.

...

Télécharger au format  txt (4.5 Kb)   pdf (69.9 Kb)   docx (9.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com