LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Croissance, Progrés Tecnique Et Emploi

Dissertation : Croissance, Progrés Tecnique Et Emploi. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  23 Février 2012  •  862 Mots (4 Pages)  •  1 403 Vues

Page 1 sur 4

Introduction

 

Le progrès technique détruit et crée des emplois. Par ailleurs, le chômage est un phénomène complexe dans sa nature et ses origines. Il a été étudié par plusieurs approches théoriques qui apportent des pistes de résolution diverses.

 

Notions essentielles et complémentaires

Marché de biens et de services, salariat, salaire, coût du travail, marché du travail, chômage, précarité, flexibilité, rendements croissants, marchés interne/externe du travail.

 

Mécanismes à savoir expliquer

Les conséquences des gains de productivité sur la croissance et l'emploi,

Les impacts quantitatifs et qualitatifs du progrès technique sur l'emploi,

Les explications théoriques du chômage,

La question de la flexibilité et ses implications favorables ou défavorables.

 

 

I. Liens entre progrès technique et emploi

1. Conséquences quantitatives sur l'emploi

 

Progrès technique destructeur et créateur d'emploi

Le progrès technique est à la fois créateur et destructeur d'emplois. Il conduit à la destruction d'emplois dans certains secteurs d'activité où se mettent en œuvre des innovations de procédé en particulier. Par contre, il conduit à la création indirecte d'emplois grâce aux effets des gains de productivité induits par le progrès technique. En effet, les gains de productivité induits par les innovations permettent la baisse des prix et l'augmentation des salaires et ainsi stimulent le pouvoir d'achat.

Ce surplus de pouvoir d'achat va conduire à faire émerger de nouveaux besoins en direction d'autres secteurs d'activité, impliquant la création d'emplois dans ces secteurs. Ainsi, peut s'expliquer la thèse du déversement des emplois entre les 3 grands secteurs d'activité (primaire > secondaire > tertiaire) et également l'explication du phénomène de destruction créatrice c'est-à-dire l'incessant processus de création-destruction d'activités qui découle de l'apparition en grappes des innovations technologiques.

Différentes typologies d'emploi en fonction des secteurs d'activité

La dynamique du changement structurel des économies et le développement des emplois est lié au différentiel de rythme de croissance de la productivité en lien avec le rythme de croissance de la demande. En effet, un secteur d'activité qui connaît une forte progression de la productivité mais une faible variation de la demande qui s'adresse à lui va conduire à la destruction d'emplois (secteur primaire par exemple). Un secteur d'activité qui connaît, à l'inverse, une forte croissance de la demande et un faible accroissement de la productivité conduit à la création d'emplois.

 

2. Les conséquences qualitatives sur l'emploi

 

Développement du secteur des services

Ainsi, le progrès technique engendre des modifications qualitatives des emplois créés. En effet, certains secteurs vont être dynamiques et créateurs d'emplois et d'autres non. Les emplois de service se développent très rapidement du fait d'une faible augmentation de la productivité dans ce secteur et d'une demande croissante de la part des consommateurs.

Des emplois plus qualifiés

Par ailleurs, les emplois créés en lien avec le progrès technique sont plutôt des emplois plus qualifiés travaillant dans les secteurs innovants. Cependant, il faut constater aussi que le progrès technique engendre le développement d'emplois peu qualifiés comme de nombreux

...

Télécharger au format  txt (6.4 Kb)   pdf (85.5 Kb)   docx (10.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com