LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Évaluation De La Politique Sociale D'une Entreprise

Rapports de Stage : Évaluation De La Politique Sociale D'une Entreprise. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  15 Juillet 2012  •  1 935 Mots (8 Pages)  •  929 Vues

Page 1 sur 8

PROJET DE MEMOIRE

THEME : EVALUATION DE LA POLITIQUE SOCIALE D’UNE

ENTREPRISE EN RESTRUCTURATION

CAS DE PERENCO CAMEROON

DEPA II POSE

09S3084

CONTEXTE DE L’ETUDE

Bien que le protocole d’accord signé entre TOTAL et PERENCO date de 2010 ce n’est qu’en 2011 qu’on a pu constater la cession effective de TOTAL E&P à PERENCO.

En effet, Perenco hérite de 75% des parts détenues par Total dans Total E&P Cameroun. Cette cession est suivie par le départ de tous les expatriés de Total e&p pour laisser la place aux administrateurs de Perenco.

En reprenant Total E&P, Perenco devient une nouvelle entreprise constituée de deux entités à savoir PERCAM pour les employés de l’acquéreur et PERENCO RIO DEL REY pour les anciens employés de TOTAL E&P. Toutefois les deux entités sont liés par le même Top Management avec pour seule différence la direction financière comprenant un directeur financier pour PERCAM et un directeur financier pour Perenco Rio Del Rey.

L’acquisition par Perenco a pour conséquence le départ de tous les expatriés de Total e&p pour laisser la place à ceux de Perenco. Il s’en est suivi une intégration de la structure organique à travers un réajustement de l’organigramme et une mobilité du personnel car si la cession garantissait aux employés leurs emplois, elle ne leur garantissait par la stabilité de leurs postes.

L’acquisition par Perenco entraîne un élargissement des activités de la nouvelle en treprise. D’une part Perenco entend poursuivre et agrandir ses activités ainsi que celles de Total, d’autre part Perenco spécialiste des champs matures veut relancer les champs vieillissant de Total. Perenco prévoit de rendre ces champs à nouveau rentables et les redévelopper voir augmenter leur production. Perenco entend approvisionner les centrales à gaz du Cameroun, ainsi que celles des régions de l’Afrique centrale et de l’ouest.

Il y a un seul directeur des ressources humaines pour les deux entités. Perenco devient alors une entreprise employant un grand nombre de personnes car désormais constituée de ses 82 employés auxquels s’ajoutent les 194 autres de Total soit un nouveau personnel de 276 employés.

Par ailleurs si la cession assurait au personnel de Total la sécurité de leur emploi, de leur salaire ainsi que des avantages y afférents elle ne leur a pas garanti la stabilité de leurs postes. Il faut ajouter que la stabilité des emplois est prévue pour une période de trois ans.

S’agissant des pratiques de GRH, Perenco n’avait pas encore des pratiques très élaborées à l’inverse de Total E&P qui disposait de standards très structurés. La direction des ressources veut harmoniser les pratiques RH à travers un allègement de celles de Total E&P.

Toutefois, on retient du protocole d’accord lié à la cession les modalités suivantes : l’inapplication de l’article 42.1 b du code du travail ; le paiement des droits légaux en cas de démission avant le closing ; l’absence d’obligation légale de paiement d’une prime, la non incitation à la démission d’un collaborateur.

Avec l’accroissement de la concurrence entre les entreprises, la pression s’est faite plus forte sur les professionnels de la gestion des ressources humaines (GRH). La restructuration et autres transformations qu'a connues PERENCO ont à l'évidence provoqué une profonde remise en cause de la GRH.

Ainsi, les chercheurs en GRH, ne peuvent rester indifférents au principe selon lequel il n’y a de science que du mesurable : toute validation théorique d’un phénomène (ici, la performance RH) ne passe-t-elle pas par la mesure fiable de ses effets ? Pour mieux affirmer l’ancrage gestionnaire de la GRH et de participer

à la performance de PERENCO ou, tout au moins, de dissiper une part du mystère, nous orienterons nos travaux sur l’évaluation de la politique sociale de PERENCO.

I-QUESTIONS DE RECHERCHE :

Notre travail s’articulera autour d‘une question principale et de deux questions secondaires.

La question principale

La pertinence de la politique sociale de Perenco Cameroon

Les questions secondaires

Quelles sont les pratiques RH qui contribuent à la performance de la politique sociale de Perenco ?

Comment améliorer l’efficacité de la politique sociale de Perenco ?

II-LES OBJECTIFS DE LA RECHERCHE :

L’objectif principal

L’objectif principal de notre travail est de faire une analyse de la politique sociale de PERENCO. Le changement organisationnel un processus de transformation à l’origine de phénomènes voir de problèmes nouveaux et pouvant entraîner un éloignement entre l’administration et les employés dans le temps du changement et dans la continuité de la nouvelle entreprise. Il s’agira d’analyser la performance des pratiques GRH élaborées depuis le changement organisationnel de Perenco Cameroon. telles qu’elles ont été appropriés par les partenaires sociaux.

Les objectifs secondaires

Notre travail tentera d’atteindre les deux objectifs suivants :

-identifier les atouts et les carences de la politique sociale de l’entreprise

-contribuer à l’amélioration de la politique sociale de l’entreprise

Par ailleurs ce travail permettra d’évaluer la contribution positive ou négative de la politique sociale à la performance de l’entreprise. Ceci se fera la prise en compte des valeurs, des cultures, des résistances au changement au travers d’une démarche de participation et de communication entre d’une part le personnel et l’administration, dont l’objectif est de permettre la compréhension et l’acceptation par les individus des pratiques de gestion des ressources humaines.

III-INTERET

...

Télécharger au format  txt (13.3 Kb)   pdf (150.5 Kb)   docx (14.4 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com