LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Budget De La Sécurité Sociale 2015

Dissertations Gratuits : Budget De La Sécurité Sociale 2015. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  7 Décembre 2014  •  1 033 Mots (5 Pages)  •  723 Vues

Page 1 sur 5

Budget de la Sécurité sociale 2015: les dix chiffres clés du PLFSS qui sera voté ce mardi

SOCIAL - C'est la mesure la plus emblématique, donc la plus discutée. Et pourtant, la modulation des allocations familiales n'est pas la décision qui rapportera le plus au budget de la sécurité sociale (PLFSS). Ce texte sera soumis au vote des députés ce mardi après-midi avant une navette au Sénat. Discuté toute la semaine dernière, il doit permettre de boucher une partie du trou de la Sécu.

Une semaine après l'adoption à l'arraché du volet recettes du Budget 2015, le nombre des députés socialiste abstentionnistes sera encore scruté de très près. Ils reprochent au PLFSS de consacrer les allègements de cotisations sociales patronales, dont le principe a été adopté en juillet, sans les conditionner à des créations d'emplois. Et contestent l'ampleur des économies que François Hollande, engagé dans un délicat bras de fer avec Bruxelles, n'entend ni réduire, ni augmenter.

Au final, c'est près de 10 milliards d'euros d'économie qui sont attendus dans ce texte.

476,6 milliards d'euros de dépense au total

Mises bout à bout, les dépenses de prestations sociales contenues dans le PLFSS 2015 culminent à 476,6 milliards d'euros. La somme, vertigineuse, est largement supérieure (environ 100 milliards d'euros) à l'ensemble du budget de l'Etat. Pour le seul régime général (salariés du privé), la somme atteint 348,6 milliards d'euros pour un déficit (le trou de la Sécu) qui avoisine les 13,5 milliards d'euros.

9,6 milliards d'euros d'économie annoncés

Pour l'année prochaine, le gouvernement vise 9,6 milliards d'euros d'économies dans le champ social, incluant Sécurité sociale, assurance chômage, retraites complémentaires obligatoires. Lors des discussions dans l'hémicycle, le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert a fait savoir que 4 milliards étaient issus de réformes déjà réalisées tandis que 5,6 sont contenus dans ce PLFSS.

6000 euros: seuil de modulation des allocs

Pour s'éviter un coup de rabot sur plusieurs prestations sociales, François Hollande s'est résolu à accepter une modulation des allocations familiales en fonction des revenus. Si l'universalité est maintenue dans le principe du versement, tous les foyers ne recevront pas la même somme. Le montant est divisé par deux (65 euros par mois) à partir de 6000 euros de revenus mensuels pour un foyer avec deux enfants, et par quatre (32 euros) à partir de 8.000 euros de revenus.

Pour éviter les effets de seuils, un mécanisme de lissage est mis en place: pour éviter "l'effet de seuil" : tout euro gagné au-dessus des seuils de revenus fixés entraînera la réduction des allocations d'un euro. Un foyer avec deux enfants et des revenus de 6010 euros verra par exemple ses allocations non pas divisées par deux mais réduites de 10 euros, a cité la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine.

460.000 retraités paieront plus de CSG

Fini le taux réduit de CSG pour près de 500.000 retraités, parmi les plus aisés. Fondée sur un nouveau seuil de revenus, la réforme vise ceux qui bénéficiaient jusqu'alors du taux réduit de 3,8% "uniquement grâce à des réductions fiscales". Ils passeront donc au taux normal de 6,6%. Mais dans le même temps, 700.000 personnes concernées par la réduction d'impôt de 2014 (elles appartiennent aux classes moyennes inférieures) bénéficieront d'une

...

Télécharger au format  txt (6.8 Kb)   pdf (87.6 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com