LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le végétalisme et le végétarisme

Fiche : Le végétalisme et le végétarisme. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  23 Mai 2018  •  Fiche  •  2 614 Mots (11 Pages)  •  172 Vues

Page 1 sur 11

Alimentation – BTS 1ère année                                                  Céline Martines

                                                                                  Reihana Lezrak

                                                                                  Linda Schelske

Le végétalisme et le végétarisme

Alors que certains vivent pour manger, d’autres à contrario mangent pour vivre. Il y a aussi ceux pour qui manger équivaut à voter trois fois par jour.

Il existe autant de catégories de personnes autour de l’alimentation que d’habitudes alimentaires.

Les différentes crises sanitaires, la crainte des OGM, les conditions animales ainsi qu’une  prise de conscience sur la nécessité du « bien manger », sont certainement à l’origine d’un mode alimentaire différent qui a tendance à s’étendre.

Une partie de la population est reconnue végétarienne, végétalienne ou depuis quelques années vegan.

Nous allons dans un premier temps définir ces différentes pratiques, puis nous tenterons d’expliquer les motivations ainsi que les effets éventuels sur notre santé.

  1. Définitions :

  1. Le végétarisme :

Cette pratique alimentaire n'est pas récente car elle existait déjà dans la Grèce Antique.

De nombreux philosophes grecs étaient végétariens, dont Pythagore, que l’on considère comme le père du végétarisme. Plus tard, le végétarisme a conquis de nombreux autres penseurs et scientifiques célèbres comme Albert Einstein, Léonard de Vinci et Mahatma Gandhi.

Il existe différentes catégories de végétarisme mais nous allons nous concentrer sur la définition globale de ce terme. Le végétarisme fait référence à un type d’alimentation qui exclut la viande (viande rouge et viande blanche), les poissons et les fruits de mer.

On peut toutefois discerner quelques nuances :

Le lacto-ovo-végétarisme : le fait de consommer des produits issus d’animaux comme le lait, ou les œufs

Le lacto-végétarisme : le fait de consommer des produits laitiers mais pas d’œufs

Le semi-végétarisme : le fait d’exclure la viande mais de consommer du poisson, des fruits de mer voire de la volaille. Ce régime est très proche du régime méditerranéen

  1. Le végétalisme :

Le végétalisme est également appelé "végétarisme strict". A la différence du végétarisme, le végétalisme est un régime alimentaire qui ne comporte que des aliments issus du monde végétal. Les végétaliens rejettent donc les viandes, les poissons, les fruits de mer mais aussi les produits laitiers, les œufs et d’autres produits d’origine animale comme le miel. Très souvent, un végétalien ne se limite pas aux produits qu’il consomme et opte pour le véganisme.

Le véganisme ne se réduit pas à une alimentation spécifique : il est avant tout un mode de vie. Le concept clé du véganisme est basé sur le refus de l’exploitation animale.

  1. Répartition dans le monde :

Le végétarisme est minoritaire en France avec en 2014 une estimation d'un million huit cent mille personnes qui auraient adopté cette pratique alimentaire, soit environ 3 % de la population française.

En revanche, on estime qu'il y a une très grande fraction de la population qui est flexitarienne.  C'est un régime qui oscille entre le régime omnivore, végétarien et végétalien, En gros elle mange très peu de viande mais sans jamais se priver. Aussi 10% des Français envisageraient de devenir végétariens.

En Europe, l'Italie, le Royaume-Uni et la Suède compteraient plus des 10 % de végétariens. L'Allemagne, la Suisse, l'Autriche, le Danemark et l'Irlande en compteraient entre 5 et 9,9 %. L'Allemagne et l'Italie compteraient ainsi respectivement 8 et 6 millions d'individus végétariens. Les États-Unis en comptent 8%, soit 25 millions.

Pour ce qui est du Moyen-Orient, c'est Israël qui a le pourcentage le plus élevé de végétariens, avec un million de personnes soit 12 % de sa population.

L'Inde est le pays où le végétarisme est le plus pratiqué au monde : environ 30 % de la population âgée de plus de 15 ans y pratique le végétarisme hindou, qui exclut les œufs.

Selon le Hindou-CNN-IBN, 40 % des Indiens sont donc végétariens dans le sens occidental du terme (pas de viande), soit environ 500 millions de personnes (autant que la population de l'Union européenne).

  1. Motivations :

Les principales motivations pour un changement de régime alimentaire sont :

  • éthiques :

Un grand nombre de végétariens et de végétaliens ont changé leur régime alimentaire car ils ne supportent pas la violence faite aux animaux. Ils remettent en question certaines conditions d’abattage et d'élevage : élevage intensif ou en batterie, gavage, maltraitance. Comme la production de lait et d’œufs est associée à la production de viande, les végétaliens ont supprimé la consommation de ses produits.

...

Télécharger au format  txt (16.6 Kb)   pdf (166.5 Kb)   docx (23.4 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com