LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La réflexologie plantaire

Cours : La réflexologie plantaire. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  5 Novembre 2012  •  Cours  •  1 534 Mots (7 Pages)  •  339 Vues

Page 1 sur 7

II - LA REFLEXOLOGIE PLANTAIRE

La réflexologie plantaire est une discipline dont l’origine remonte à la chine ancienne il y a 5000 ans. Dans le même temps, en Inde, cette pratique a également commencé à devenir une forme de thérapie. On la retrouve chez les incas et aussi chez les indiens d’Amérique. C’est avec ces derniers que le docteur FITZGERALD, père de la réflexologie moderne, a mis au point la théorie des zones longitudinales.

Le pied renferme plus de 7000 terminaisons nerveuses. Cette partie du corps est la plus innervée c’est pourquoi elle est la plus réceptive aux stimulations.

« Le but de la réflexologie plantaire est de relaxer, de rétablir l’homéostasie,

d’améliorer la circulation sanguine et d’agir sur tous les symptômes physiques liés au stress par la stimulation des points réflexes correspondants ».

L’étymologie du mot pied en chinois signifie : « partie du corps qui sauvegarde la santé ».

On a observé que le bébé qui se masse les pieds avec les mains ou les met dans la bouche se met à sourire. D’après un proverbe chinois le sourire vient des pieds.

"L’homme implore la santé auprès des dieux sans penser que le pouvoir de la conserver est entre ses mains " DEMOCRITE philosophe grec.

Par sa pratique, le reflexologue libère la tension du corps et rétablit l’équilibre. Il va utiliser différentes techniques de pression et de stimulation sur les points sensibles que l’on appelle « points réflexes ».

La réflexologie redonne au corps son pouvoir d’auto guérison. Elle est une forme de thérapie inoffensive qui doit s’envisager comme une cure dont l’objectif est de normaliser les fonctions organiques. La réflexologie plantaire est à la fois curative et préventive. Elle a pour but de soigner la cause.

Par cure, il faut entendre un suivi qui va s’étendre raisonnablement dans le temps. De même qu’un médecin vous prescrira des médicaments pour une durée déterminée qui pourra être renouvelable, le reflexologue proposera un certain nombre de séances. Ces dernières pourront être établies au début du traitement au nombre de 2 par semaine pendant une période déterminée et en fonction des résultats ressentis terminer par 1 séance par semaine.

Une cure de réflexologie permet de vaincre le stress si vous traversez par exemple une période d’instabilité génératrice de tension et d’anxiété pouvant vous conduire à connaître des troubles du sommeil.

III - LE SOMMEIL

a)- Les phases du sommeil

Le sommeil est indispensable pour récupérer des fatigues physiques, intellectuelles et psychologiques. La nuit, les sécrétions hormonales sont plus abondantes, en particulier l’hormone de croissance.

Le temps moyen de sommeil pour un adulte est de 7 à 8 heures. Cependant certaines personnes ayant dormi 6 heures sont en pleine forme tandis que d’autres ont besoin de 9 à 10 heures.

Pour les bébés un bon sommeil est particulièrement nécessaire à leur croissance. La durée de 14 heures à 20 heures pour les nourrissons se réduit ensuite progressivement.

.

Les adolescents ont encore besoin de 10 à 12 heures de sommeil.

Un sommeil de mauvaise qualité entraîne des troubles et s’ils se répètent, ils deviennent chroniques.

Moins de sept heures en semaine, moins de huit le week-end : la durée moyenne de nos nuits se réduit.

L’institut national du sommeil et de la vigilance révèle que nos nuits se sont raccourcies d’une heure trente en cinquante ans. Le stress, l’anxiété ont une bonne part de responsabilité.

Devant l’ampleur de ce problème, le ministère de la santé a lancé en 2007 un plan d’action sur le sommeil et a doté toutes les régions de centres du sommeil.

Au cours d’une nuit, à certains moments, on dort plus profondément qu’à d’autres. Le sommeil lent et le sommeil paradoxal alternent plusieurs fois au cours d’une même nuit.

Phase 1 : le sommeil lent où l’activité cérébrale est ralentie

Il se décompose en 3 temps :

L’endormissement

Les muscles se relâchent, l’activité du cerveau ralentit. Cette période dure en général moins de 20 minutes

Le sommeil léger

Il représente la moitié du temps de sommeil total. La personne endormie est encore sensible aux bruits

Le sommeil profond

La respiration et la circulation du sang sont ralenties. Les muscles sont totalement relâchés. C’est à ce moment là que l’on reprend des forces.

Phase 2 : le sommeil paradoxal est une phase plus agitée

C’est le moment du rêve. Le cerveau est très actif et les yeux font des mouvements très rapides. La respiration et les battements du cœur sont irréguliers.

b) Les causes de l’insomnie

Une dépression, des apnées du sommeil ou encore le syndrome des jambes sans repos finissent par retentir sur la santé.

L’anxiété et la dépression sont les causes les plus fréquentes d’un sommeil de mauvaise qualité, de difficultés d’endormissement, de réveils multiples et trop précoces le matin.

...

Télécharger au format  txt (9.7 Kb)   pdf (113.6 Kb)   docx (13 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com