LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Amputation et image corporelle

Fiche : Amputation et image corporelle. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  8 Mai 2017  •  Fiche  •  696 Mots (3 Pages)  •  933 Vues

Page 1 sur 3

Conséquences psychologiques

Lorsque la question d’une amputation se pose, la personne est consciente que celle-ci est en danger de mort. En effet, l’amputation montre à l’individu qu’il est mortel et donc dès à présent, on comprend que celui-ci entre dans une dynamique de stress et d’angoisse.

L’amputation est le reflet d’une image corporelle modifiée provoquant chez l’individu un choc psychologique. Ainsi la modification de l’image corporelle, la réduction des capacités et l’acheminement vers une situation d’handicap confronte d’autant plus la personne amputée dans une situation anxiogène. D’autant plus que la personne se retrouve dans un environnement inhabituel, l’hôpital, source de stress.

Ainsi différentes réponses psychologiques sont citées par les auteurs, notamment l’anxiété et les troubles de l’humeur. Afin de se protéger de leur instabilité psychique, les patients vont alors mettre en place des mécanismes de défenses. Ceux-ci leur permettant en quelques sorte de « supporter » « l’insupportable ». En effet, ces différents mécanismes peuvent être la source d’un changement de comportement de l’individu. D’autres mécanismes peuvent se mettre en place. Ce sont des mécanismes conscients (à la différence des mécanismes de défenses), dit mécanismes de coping, qui vont avoir pour rôle de « faire face à » la situation que vit le patient.

On comprend ainsi que les répercussions psychologiques suite à une amputation ne sont pas moindres chez les patients amputés.

Enfin, on conçoit que l’amputation génère une perte à laquelle le patient doit effectuer un deuil afin d’accepter sa nouvelle image corporelle. Celui-ci entre alors dans différentes étapes de ce processus de deuil, qui vont influencer son comportement.

(Il est alors essentiel pour l’infirmier de déterminer la phase de deuil dans laquelle se trouve le patient, afin de l’aider de façon pertinente et orientée à accepter sa nouvelle image corporelle)

Conséquence physique

L’amputation représente la perte d’une fonction chez l’individu. Une perte d’autonomie s’ensuit alors, avec de nombreux gestes de la vie quotidienne à réapprendre. En effet, la personne aborde un rapport à l’espace différent qu’avant son opération, son équilibre est modifié. Elle doit alors redéfinir ses limites et se réadapter à son environnement.

De plus, le patient est touché par de vives douleurs dues à l’ablation des tissus et donc à l’opération en elle-même mais aussi celui-ci souffre de douleurs neuropathiques appelées algohallucinoses dues au membre absent, le membre « fantôme ». A noté que ces douleurs fantômes désorientent d’autant plus le patient car il ne voit plus son membre mais celui-ci lui provoque des douleurs, des sensations de « présence ».

Image corporelle et sa modification :

L’image corporelle correspond aux représentations que la personne a de son corps. Ainsi l’amputation d’un membre chez un individu se traduit par une modification du corps de celui-ci et induit donc une modification de son image corporelle. On comprend alors que cette modification du corps amène un sentiment d’étrangeté, qui peut se traduire par des sentiments d’angoisse et de vulnérabilité. Le patient se sent alors plus faible qu’auparavant. Le patient amputé est troublé par ce nouveau corps, qui est pour lui une atteinte narcissique.

...

Télécharger au format  txt (4.8 Kb)   pdf (29 Kb)   docx (9.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com