LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse De Situation Service De hépato-gastro-entérologie: réfection D'un Pansement De Laparotomie

Compte Rendu : Analyse De Situation Service De hépato-gastro-entérologie: réfection D'un Pansement De Laparotomie. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  30 Mai 2013  •  762 Mots (4 Pages)  •  1 049 Vues

Page 1 sur 4

Description de la situation :

Une matinée de novembre, un patient était à J15 du retour de bloc pour une laparotomie. La plaie de la patiente n’était pas douloureuse, ne la démangeait pas, et ne présentait pas de marqueur visuel d’infection. Le pansement avait été mis en place 2 jours auparavant. Pour la réalisation de ce soin, j’ai réalisé une réfection en quatre temps. Durant le soin, la patiente n’a pas ressenti de douleur. Cependant malgré l’absence directe de difficulté rencontrée, ce soin implique l’intégrité du patient, c’est pourquoi il me semble important de m’y intéresser davantage. De plus, ce soin est fréquent dans le service HGEB, d’où mon intérêt pour cette situation.

Questions que posent cette situation ;

• Comment effectuer la réfection la plus antiseptique possible ?

• Comment limiter les risques d’infections associés aux soins induits par la présence de cette plaie ?

Les recherches et les réponses apportées :

Mes recherches se basent sur les travaux réalisés par le CLIN sud-ouest, et en particulier une équipe composées majoritairement d’infirmière hygiéniste ; ainsi que sur le protocole établit par Marie-France TEXIER, cadre hygiéniste au CHU de Hyères. Ces recherches ne concernent toutefois que la réfection d’un pansement d’une plaie chirurgicale.

La prise en charge des plaies face au risque infectieux nécessite des connaissances sur ce dernier. Ce dernier a deux origines :

• L’origine endogène, La contamination se fait par la flore endogène du patient.

• L’origine exogène, La contamination peut s'effectuer dans ce cas par la flore :

o - de l'environnement : poussières en suspension dans l'air

o - du personnel de soin : manuportée - aéroportée, mais aussi par du matériel de soin contaminé : instruments, chariots, parfois même les antiseptiques s'ils ne sont pas correctement utilisés.

La réfection d'un pansement correspond à un ensemble d'actes au niveau d'une région du corps blessée ou opérée, répondant à un but de désinfection, de protection, de compression et d'absorption (définition du CLIN sud-ouest.) J’ajoute qu’il s’agit d’un acte ponctuel et qu’un pansement à une durée d’efficacité limité, 72h pour une plaie chirurgicale. Afin que cette réfection soit faite de manière efficace, elle doit répondre a un certain nombre de critère. Tout d’abords, la préparation du matériel doit être minutieuse, en effet, avant toute utilisation de produit sur la plaie il est indispensable de contrôler la date de péremption et la date d’ouverture de ceux-ci, ainsi que l’intégrité des emballage du matériel stérile utilisé. De plus, un lavage simple des mains doit être effectué avant de préparer le matériel.

Avant le début de la réfection, l’IDE doit s’assurer de la toilette du patient, de l’état de propreté de la chambre, du lit, et de toute autre surface se trouvant à proximité du patient. Une détersion-désinfection

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (72 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com