LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse De Situation En Chirurgie Maxillo Facilale: réaliser un pansement de voie centrale

Mémoire : Analyse De Situation En Chirurgie Maxillo Facilale: réaliser un pansement de voie centrale. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  15 Juin 2014  •  2 117 Mots (9 Pages)  •  608 Vues

Page 1 sur 9

Première situation ou activité:

Lieu: Dans le cadre d'un stage de dix semaines en milieu hospitalier dans un service de chirurgie.

Description de la situation:

J'étais en poste du matin et je venais de finir les soins de nursing avec les aides-soignantes.

Il été dix heure du matin et nous pouvions ainsi commencer la réfection des pansements.

J'ai donc proposé à l'infirmière de mon secteur, présente avec moi en salle de soins, de réaliser plusieurs pansements à faire sur un seul patient.

Il s'agissait de monsieur X, âgé de 67 ans, ayant subi une trachéotomie un mois auparavant.

Trois soins été alors à lui prodiguer: un soin de trachéotomie, un pansement d’abcès se situant au niveau de l'abdomen et un pansement de voie centrale.

La voie centrale avait été posée quatre jours avant.

J'avais déjà été encadrée pour les soins de trachéotomie et été donc apte à les réaliser seule.

Le pansement d'abcès été un pansement simple avec une détersion en deux temps: sérum physiologique et séchage. Je devais ensuite appliquer de l'ALGOSTERIL, des compresses et un TEGADERM afin de refermer la plaie.

En revanche, je n'avais jamais réalisé un pansement de voie centrale et ne connaissait ni son indication, ni le protocole à utiliser.

En effet, c'était la première fois que je voyais un cathéter veineux central et je ne me sentais pas capable de réaliser ce soin seule, ne l'ayant jamais réalisé auparavant.

J'ai donc demandé à l'infirmière de mon secteur de m'accompagner dans la chambre du patient afin qu'elle puisse me montrer au moins une fois la réalisation de ce type de pansement.

Malheureusement, étant donné qu'il y avait de nombreux pansements à réaliser , elle m'a répondu qu'elle n'avait pas le temps et m'a dis de prendre le matériel suivant pour la réfection du pansement de voie centrale:

un set à pansement stérile

des compresses stériles en complément

deux pipettes de CHLOREXIDINE et une pipette de Nacl

deux TEGADERM

un sac jaune DASRI

des gants non stériles

un tablier

Le patient étant allergique à l'iode, je ne pouvais pas réaliser une détersion en quatre temps avec de la BETADINE dermique et de la BETADINE alcoolique, d'où le choix de la CHLOREXIDINE.

Je lui ai également demandé dans quel ordre il été préférable que je réalise ces trois pansements et elle m'a alors dis de commencer par le soin de trachéotomie, suivis du pansement d'abcès et de finir par le pansement de voie centrale.

J'ai donc désinfecté mon chariot, installé mon matériel ainsi que mon sac DASRI pour l'élimination des déchets, j'ai réalisé préalablement un lavage antiseptique des mains en salle de soins et je suis partie dans la chambre du patient.

Après être entrée dans la chambre de monsieur X. , j'ai mis ma présence, mon tablier, je me suis frictionnée les mains à l'aide d'une solution hydro-alcoolique et j'ai mis mes gants.

J'ai fais comme l’infirmière me l'avais dis, j'ai commencé mon soin de trachéotomie, suivi du pansement d’abcès.

J'ai utilisé un nouveau set à pansements stériles pour la réalisation du pansement de voie centrale et à procédé de telle façon:

J'ai mis des gants non stériles pour décoller le TEGADERM déjà présent

j'ai surveillé l'état du cathéter et l’absence de signes inflammatoires tels que rougeur, chaleur, œdème, douleur

j'ai enlevé mes gants et me suis frictionnée les mains grâce à la SHA

j'ai ouvert mon set à pansement et j'ai mis le Nacl et la CHLOREXIDINE dans les compartiments prévus à cet effet

j'ai ouvert les deux TEGADERM

Je me suis frictionner les mains , j'ai mis des gants non stériles et à procéder à une détersion en quatre temps : CHLOREXIDINE, Nacl, séchage, CHLOREXIDINE

j'ai refermé la voie à l'aide des deux TEGADERM

Une fois les trois pansements réalisés, j'ai retiré mes gants et mon tablier, fermé ma poubelle , je me suis frictionnée les mains et j'ai enlevé ma présence.

Je suis donc sortie de la chambre du patient et une aide-soignante présente auparavant en salle de soins lorsque j'y été avec l'infirmière m'a alors dis : « J'espère que tu sais que le pansement de voie centrale est un soin stérile étant donné le nombre de complications qui peuvent en découler !»

Observations, étonnements:

En apprenant ça, j'ai d'abord été en colère et je me suis tout de suite demandé pourquoi l'infirmière ne m'avais pas prévenu qu'il s'agissait d'un soin stérile.

En effet, je n'avais utilisé ni gants stériles, ni masque, ni charlotte, ni champ stérile.

Une fois que l'infirmière de mon secteur a eu fini son pansement, je lui ai demandé en salle de soins s'il s'agissait en effet d'un pansement stérile et sa réponse a été pour moi assez déconcertante:

« Oui, c'est un soin stérile mais tu n'avais pas besoin de prendre de gants stériles étant donné que tu as tes deux pinces stériles. C'est vrai que j'aurai du te dire aussi de porter un masque et une charlotte mais si tu n'as pas fait de fautes d'hygiène, ce n'est pas grave!»

Mais pour moi, il été bien évident que si, c'était grave.

Déjà, lorsqu'elle m'avais dis de finir par le pansement de la voie centrale sachant qu'avant il y avait un pansement d'abcès, cela m'avais paru totalement illogique dans la mesure où nous devons toujours travailler du plus propre au plus sale.

Je me suis senti

...

Télécharger au format  txt (13.7 Kb)   pdf (139.6 Kb)   docx (14.1 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com