LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'histoire de l'Islam

Cours : L'histoire de l'Islam. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  28 Février 2017  •  Cours  •  2 230 Mots (9 Pages)  •  247 Vues

Page 1 sur 9

L’ Islam

I – La Naissance d’une nouvelle religion :

A – Les Sources

Au 7ème siècle de notre ère en péninsule arabique, on a un territoire qui est peuplé par des tribus nomades. Au centre commercial et religieux de la région c’est la Mecque avec un sanctuaire important pour la région, la Kaaba. Le problème qui se pose avec les débuts de l’Islam, c’est la rareté des sources et surtout des sources non-musulman. On a un certain de nombre de fragments Coranique, qui datent du 7ème siècle (source musulman). On a des textes byzantin et syriaque, qui atteste qu’à la fin du 7ème siècle, l’essentiel du message musulman est déjà fixé, le problème est que ces sources sont très succinctes et pauvres en détails, de plus ces textes donnent une vision très politique des sources. Il est bien question du fondateur de l’Islam (Mahomet), mais il apparaît plutôt comme un chef de guerre ou comme un roi arabe plus que comme un guide religieux. On a cependant des sources archéologiques qui elles sont très complètes et nous permettent de construire un tableau plus précis. Les sources religieuses sont évidemment très abondantes mais généralement plus tardive

Ce qui est à peu près sûr, c’est que dans le période préIslamique on a des tribus arabes polythéistes qui circulent. Mais il y a en même temps des traces de prédication monothéiste dans ces tribus, ils hésitent entre le monothéisme et le polythéisme. De plus en péninsule arabique, le judaïsme est très présent, il y a même eu un royaume dirigé par un juif au 6ème dans la péninsule. Il y a aussi des communautés chrétiennes assez nombreuses.

B – Le Prophète, Mahomet :

De ce point de vue un personnage tel que Mahomet qui prêche une réforme des mœurs et la fin du monde n’est pas très étonnant. Les récits musulmans permettent de préciser les choses, Mahomet serait né vers 570 dans la principale tribu de la Mecque, les Hashimites. Il est orphelin très jeune et est élevé par son grand père et son grand-oncle, il épouse une riche veuve nommée Khadidia et n’épouse qu’elle (c’est étonnant parce que c’est une société polygame, c’est elle qui va instaurer la monogamie). Les commerçants organisent des caravanes vers la Syrie, ce qui va lui permettre de rencontrer des chrétiens et des juifs.

Vers 610-612, il y a peut-être une crise des choses, il se retire près de la Mecque au Mont Hira et selon la tradition : l’ange Gabriel lui serait apparu, c’est à partir de là qu’il se met à prêcher la parole de Dieu. Il y a des partisans mais aussi des opposants. Il y a des tensions avec les commerçants de la Mecque ce qu’il l’amène à s’exiler à Médine, c’est ce qu’on appelle l’Hégire (622). Et là se forme une sorte de petit état, qui ressemble plus à un groupe politique, il a autour de lui des tribu arabes et juifs qui se rallient à lui. Cet État va finir par se retrouver en guerre avec les commerçants qui dominent la Mecque, mais aussi avec les juifs car ils vont changer leur manière de prier en se tournant vers la Mecque.

C – La Question de la Succession :

La bataille de Badr (6223). Toute l’Arabie finit part adopter l’Islam peu avant la mort de Mahomet, qui a lieu en 632. Après sa mort, lui succède quatre Khalifes de 632 à 661, calife signifie successeur ou vicaire celui qui remplace. Cette succession n’est pas une succession familiale (la question se pose à sa mort), la fille du prophète Fatima et son mari Ali sont évincés par les principales familles de la Mecque. C’est un ami de Mahomet qui est désigné pour guider la communauté. C’est donc par élision de la part des principales familles que sont nommé les Khalifes.

Cette période est une consolidation de l’Islam qui jusque-là était encore très superficiel, mais pas seulement il y a aussi une expansion militaire. L’Islam gagne la Syrie, l’Iran, la Perse, mais également une bonne partie de l’Egypte et de la Lybie actuelle. Une forte crise à lieu en 656, avec l’assassinat du calife Uthman (le 3ème calife après Mahomet) car il est accusé de trop favoriser sa famille à lui, mais cela après aussi comme une revanche de la famille de Mahomet car c’est Ali qui reprend le rôle de calife. Mais cela ne se passe pas sans contestation, il est en effet contesté par un cousin d’Uthman, Mu’Awiyya. Cette crise se prolonge et aboutie à l’assassinat d’Ali en 661. C’est donc le cousin Uthman qui prend le pouvoir.

Ces Khalifes Omeyyades qui sont au pouvoir de 661 jusqu’en 750, vont prolonger l’expansion de l’Islam avec des expéditions, mais aussi des conquêtes en Afrique du Nord, ainsi qu’une grande partie de l’Espagne.

On a un vaste Empire centré sur Damas la capitale. Le pouvoir Omeyyades est contesté par les partisans d’Ali, cette contestation va s’aggraver avec l’assassinat du fils d’Ali en 681. Il y a une autre opposition c’est celle des Kharejites, qui considère que le pouvoir doit revenir au meilleur des musulmans, quel que soit sa famille ou son clan. Il y a ainsi une double opposition face aux Omeyyades.

II – Les Principes de l’Islam :

A – Le Coran :

Cela repose tout d’abord sur un certain nombre de textes. Le premier, le plus important, c’est le Coran. Le Coran est considéré comme étant la parole de Dieu dicté par Mahomet, il est considéré comme étant inimitable et intraduisible, certes il y a des traductions mais elles n’ont pas de valeurs religieuses car les traductions modifient toujours quelques détails. C’est un texte relativement court, il se décompose en 114 chapitres (sourates) qui sont classés de manière curieuse, ils sont classés par taille décroissante. Et d’après la tradition, l’ensemble a été mis par écrit sous le calife Uthman. C’est un objet qui fait l’objet de beaucoup de discussion, les partisans d’Ali considèrent qu’Uthman a supprimé un certain nombre de verset qui favorisait la famille de Mahomet. Le Coran ne serait donc pas le reflet complet des paroles de Dieu. Le Coran daterait de l’époque de Mahomet (715), pour d’autres spécialistes, un certain nombre de partie du Coran daterait du 8ème siècle.

La tradition ne donne qu’un seul auteur : Dieu qui dicte sa parole à Mahomet., cela semble très peu probable à un certain nombre de contemporains car il y a des figures de styles qui ne collent pas avec le supposé siècle de leur écriture, de plus certains passages sont influencés par le Christianisme et le Judaïsme. Ce serait donc un assemblage de plusieurs auteurs.

B

...

Télécharger au format  txt (13.6 Kb)   pdf (57.5 Kb)   docx (13.6 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com