LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Introduction à la Sophrologie et Applications

Dissertation : Introduction à la Sophrologie et Applications. Recherche parmi 243 000+ dissertations

Par   •  25 Août 2018  •  Dissertation  •  2 513 Mots (11 Pages)  •  397 Vues

Page 1 sur 11

EXERCIDE 1 : PRATIQUE DE LA RESPIRATION ET DE LA RELAXATION

  1. Respiration calme

Aujourd’hui, en tant qu’hypno-thérapeute, pratiquer la « respiration calme » n’est plus un exercice mais une habitude. En effet, lors de chaque début de séance j’invite systématiquement mes patients à la pratiquer en même temps que moi afin de les amener à état de détente optimale ; de plus, à différents moments de mes journées, je l’adopte intentionnellement pour me sentir à la fois : calme, concentrée et détendue.

En effet, avec la « respiration calme » je passe pratiquement instantanément d’une respiration plus ou moins rapide et superficielle à une respiration profonde et lente. Mon corps est très rapidement plus décontracté, une sensation de lourdeur bienfaisante l’envahit. Mon esprit quant à lui est aérien, un peu comme s’il flottait, allégé du poids des tensions et des inconforts. La synchronisation entre mon rythme cardiaque et celui de ma respiration qui intervient alors favorise un état de bien-être promptement bénéfique.

A la fin de l’exercice, je ressens de la sérénité, de l’apaisement mais aussi plus d’énergie. Je suis plus alerte, ma capacité de travail est augmentée. Je suis plus en contrôle.

La « respiration calme » est pour moi un outil agréable, simple et facile à réaliser qui permet de déclencher relativement rapidement un état de bien-être très profitable.

  1. Respiration purificatrice

Au début, la « respiration purificatrice » s’est avéré un exercice un peu plus compliqué pour moi. Habituée à effectuer mes exercices de respiration, les yeux fermés, en position assise, confortablement installée ou même allongée, la position debout, même les jambes un peu écartées, entrainait une sensation de perte d’équilibre, de vertiges, qui me détournaient du but de l’exercice et m’empêchaient tout simplement de me concentrer.

Toutefois en persévérant, ces impressions se sont atténuées pour enfin disparaître. C’est dans la partie haute de mon corps qu’il m’a semblé que le bénéfice était le plus important, comme si mes poumons, au travers de ma respiration, irradiaient un sentiment d’harmonie et d’équilibre m’amenant à une conscience affinée de cette partie de mon corps. Mes jambes, quant à elles, semblaient comme enracinées, puisant l’énergie de la terre. Au final, j’ai éprouvé une intense sensation de « nettoyage intérieur » : les énergies usées, négatives évacuées et remplacées par des énergies positives, saines et reconstituantes.

En résumé, la « respiration purificatrice » est selon moi un outil des plus intéressant mais difficile à utiliser en dehors de chez soi du fait de la position à adopter.

  1. Respiration pour améliorer l’élasticité du système respiratoire

De mes premiers entrainements à « la respiration pour améliorer l’élasticité du système respiratoire » à ce jour, je ne constate que peu, voir pas d’effets sur ladite capacité.

En effet, lors des premiers entrainements, je me sentais même légèrement plus « mal » à la fin de l’exercice qu’au début, pensant ne pas avoir réalisé l’exercice correctement, un peu agacée de ces échecs.

Car, hormis ressentir le côté « mécanique » de la respiration avec ses différentes phases, pas d’amélioration particulière. Du coup, mon esprit fourmille de pensées le distrayant de l’exercice à effectuer, mais m’amenant en revanche, tout naturellement, à un état de relaxation agréable.

Je pense, en revanche, que cet exercice est d’un grand intérêt pour des personnes qui elles, n’ont pas l’habitude de prendre conscience de leur respiration, de la contrôler. Elles vont ainsi pouvoir « réapprendre » à ressentir leur respiration et les bienfaits engendrés.

  1. Respiration revitalisante

La « respiration revitalisante » est un exercice complètement différent des précédents et cela de par son côté « actif ».

Dès le début de l’entrainement, le fait de devoir se concentrer sur l’ensemble des mouvements à réaliser, la coordination entre eux et la cadence de la respiration, le rythme rapide à adopter, les pensées polluantes sont évacuées avec facilité.

Pour autant, c’est, me semble-t-il l’exercice qui demande le plus de pratique avant de « l’intégrer totalement » et d’en ressentir les effets positifs.

Effets, pour ma part, surtout localisés au niveau du corps, avec l’impression « d’happer » les tensions, les inconforts, les douleurs lors de la fermeture du poing et de la contraction des muscles jusqu’à l’atteinte des épaules ; puis lors de l’inspiration suivante le sentiment de les transformer, de les convertir en énergie pure.  

La « respiration revitalisante » est un outil dynamisant et stimulant qui nous permet de nous percevoir comme véritable acteur de notre bien-être. Il combine visualisation et pensée positive à la fois pour un ressenti vivifiant et tonique indéniable.

EXERCICE 2 – REFLEXION

 « Vous vous installez confortablement… des pieds à la tête… Abaissez doucement vos paupières pour vous aider à laisser maintenant de côté tout ce qui pourrait vous déranger… et installez-vous l’esprit léger et ouvert…

Et pour amorcer cette détente… je vous invite à prendre quelques respirations lentes et profondes… sans pour autant forcer sur votre respiration… mais de manière à lorsque vous inspirez à percevoir le calme et la détente… qui envahissent doucement toutes les cellules de votre corps… et lorsque vous expirez à ressentir la légèreté… l’allégement du poids des tensions que vous évacuez ainsi de vous…

Continuez d’inspirer et d’expirer… comme ceci… très bien… Ressentez dans tout votre corps… une sensation de bien-être… votre respiration devient plus lente… douce et calme… Son effet calmant s’installe en douceur dans toutes les parties de votre corps… vous sentez comme la tranquillité se répand en vous… vous vivez et sentez ce détachement dans sa manifestation la plus pure… dans la manifestation du relâchement de vos muscles… du relâchement de vos pensées…

Vous êtes détendue… une agréable sensation de lâcher-prise vous envahit … comme lorsque vous prenez une bonne douche chaude… Au contact de l’eau… de la tête aux pieds… quelque chose se libère… se nettoie… se renouvelle… L’eau coule en cascade sur votre corps… tambourine votre cuir chevelu qui se délasse… votre visage devient lisse… vos mâchoires se décontractent… Toute fatigue est drainée à l’extérieur… votre nuque et vos épaules s’abaissent tout à coup allégées… Le son de l’eau apaise votre système nerveux entièrement mobilisé par les sensations de bien être qui parcourt votre corps… votre respiration s’approfondit d’elle-même…

...

Télécharger au format  txt (12.8 Kb)   pdf (113.8 Kb)   docx (750 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com