LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Activité de veille professionnelle mises en œuvre

Rapport de stage : Activité de veille professionnelle mises en œuvre. Recherche parmi 229 000+ dissertations

Par   •  27 Juin 2019  •  Rapport de stage  •  475 Mots (2 Pages)  •  72 Vues

Page 1 sur 2

IV. Activité de veille professionnelle mises en œuvre

1- Veille interne sur la solvabilité des entreprises clients

La Coface et Créditsafe

La Coface et Créditsafe font partis des plus grands réseaux internationaux d’assurance-crédit qui permettes aux entreprises Françaises ou étrangères de pouvoir bénéficier d’une couverture sociale et ainsi d’assurer une indemnité.

Pour pouvoir prétendre à une assurance crédit, une étude de solvabilité pour chacune des entreprises doit être faite qu’il s’agisse de PME ou de grands Groupes.

Faille industrie est en collaborations avec ces assurances pour permettre aux clients d’assurer une couverture en cas de défaillance clients.

Après une étude de solvabilité, le verdict tombe, couverture accordé ou couverture refusé.

Suivant les chiffres de l’entreprise une assurance de 2.500€, 5000€, 10000€ etc…. peut être accordée, un mail de confirmation et alors envoyer à notre société pour nous informer.

Suite à cette réponse l’entreprise décide du délai de paiement et la possibilité d’enchainer

Plusieurs commandes sans dépasser le montant limite accordé par l’assurance (encours client).

Par conséquent une veille doit être mise au point pour pouvoir bénéficier des nouvelles informations concernant les clients et de vérifiés si l’encours dépasse le plafond maximum.

Si le plafond maximum est dépasser (12000€) au lieu de 10000€, alors la Coface ou le Créditsafe nous rembourses un pourcentage du montant max accordé soit 10000x..% et donc les 2000 euros supplémentaires ne sont pas indemnisés et si l’on s’aperçoit trop tard d’un client qui ne peut pas payer l’assureur n’indemnise pas.

La Veille

La méthode Pull et la méthode Push sont utilisés par l’entreprise :

Pull, une méthode très pertinente qui doit être vérifié périodiquement à la source sur le site de la Coface ou Créditsafe qui sont enregistrer en favoris pour vérifier qu’un client bénéficie d’une augmentation de couverture par conséquent si on décide de signaler un client à l’assureur sans savoir que le client bénéficie d’une couverture supérieur à celle inscrite sur la base de donnée de l’AS400, des frais seront prescrit avec des possibilités attaques du client.

Et sur le logiciel de gestion AS400 pour vérifier que l’encours ne dépasse pas le maximum autorisé avec des recherches par clients qui est très pertinente.

Push, une méthode très poussée du logiciel Excel (Macro + Symtrax) à été mis au point pour avoir toute les informations sur tout les clients avec des retards de payements avec l’encours client et le plafond maximum dans l’entreprise et une méthode de mail automatique si l’on décide de faire une relance client concernant les retards de paiement.

Toutes les données proviennes de l’as400, par conséquent, un changement provenant du site n’est pas automatiquement modifier, c’est à ça que sert la méthode

...

Télécharger au format  txt (3.1 Kb)   pdf (30.8 Kb)   docx (8.2 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com