LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

A quoi sert la monnaie ?

Commentaire d'oeuvre : A quoi sert la monnaie ?. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  8 Mai 2018  •  Commentaire d'oeuvre  •  2 631 Mots (11 Pages)  •  343 Vues

Page 1 sur 11

A quoi sert la monnaie ?

Le troc consiste à l’échange d’un produit contre un autre produit.

Les inconvénients du troc sont :

  • la double coïncidence des besoins = un individu doit trouver une personne qui souhaite échanger les produits qu’il désire et espérer que cette personne accepte d’être payer avec le produit qu’il possède.
  • L’accord sur l’estimation du produit

Le recourt à la monnaie permet de remplacer le troc, elle permet le paiement et permet de payer. En se sens, la monnaie va donc faciliter les échanges.

FONCTIONS ÉCONOMIQUES DE LA MONNAIE

FONCTION

Unité de compte

Intermédiaire d’échange

Reserve de valeur

EXPLICATION

Elle sert à mesurer la valeur des biens et des services, et permet facilement la comparaison des valeurs

La monnaie permet la réalisation d’échanges inenvisageables dans un système de troc = facilitateur d’échange

La monnaie peut être conservée pour réaliser un achat au cours d’une période ultérieur car elle ne perd pas sa valeur dans le temps et rend donc l’épargne possible

La monnaie va donc permettre d’acquérir n’importe quel bien à n’importe quel moment.

Un billet de banque, un e pièce ou un chèque n’ont aucune valeur intrinsèque, ce n’est que du papier, sur lequel est inscrit un montant. C’est bien parce que les industries ont confiance en la valeur de la monnaie et dans le fait que les autres membre de la société acceptent d’être payer avec cette monnaie dans le fais que la monnaie ne perd pas sa valeur, que les billets soient des vrais, fabriqués par une instance fiable que cette monnaie va continuer d’exister.

Si les agents n’ont plus confiance en la monnaie ils vont refuser d’échanger leurs biens contre cette monnaie et le troc va donc réapparaitre ou donc des monnaies alternatives.

La monnaie facilite la communication et l’échange entre les individus, les groupes et repose sur le partage de valeurs communes et sur la confiance. Les individus d’une même communauté ont alors en plus d’avoir les mêmes langues, les mêmes coutumes, les mêmes lois, les mêmes organisations pour prendre des décision collectives, ils ont également la même monnaie. Ces éléments de partages sont alors créateurs, vecteur de lien social. Par exemple l’euro est un symbole de l’identité européenne. C’est en ce sens que la monnaie revêt une dimension sociale ?

LES DIFFÉRENTES FORMES DE MONNAIE AUJOURD’HUI

MONNAIE, MARCHANDISE

MONNAIE MÉTALLIQUE

MONNAIE FIDUCIAIRE

MONNAIE SCRIPTURALE

EXEMPLE

Coquillage, outils, perles…

Pièce d’or et d’argent

Billets, pièces

Comptes dépôt, comptes chèques

CARACTÉRISTIQUE

Monnaie qui prend la forme d’un bien et qui a une valeur propre

Elles sont facilement transportable et ont une valeur intrinsèque significative

Fiduciaire veut dire confiance. Cette monnaie repose elle aussi sur la confiance et n’a aucune valeur intrinsèque

Cette monnaie apparaît sous forme uniquement écrite sur les comptes a vues. On peut dire qu’elle est immatérielle puisqu’elle n’a pas de support physique.

PLACE DANS

L’ÉCONOMIE

N’est plus utilisé aujourd’hui

N’est plus utilisé aujourd’hui

Ces 2 formes de monnaie ne représentent que 5% de la monnaie en circulation en France en 2012

95% de la monnaie circule de façon scripturale

CRÉATION

La création est réservé à l’État

C’est la banque centrale européenne qui donne l’autorisation de création aux banques centrales nationales.

Cette monnaie est créée par simple « jeux d’écriture ». Cette monnaie circule à l’aide de moyen de paiements tels que les chèques, virements, certes de paiement ou crédit.

La complexité de l’échange reposant sur le troc a entrainer l’apparition d’un moyen de paiement accepté par tous : la monnaie.

Elle permet d’assurer trois fonctions économiques essentielles :

  • intermédiaires d’échange ; elle dépasse les limites du troc (double coïncidence des besoins)
  • unités de compte : elle permet de comparer la valeur des biens et des services
  • réserve de valeur : elle permet la réalisation de consommation différée et de constituer une épargne

Mais la monnaie ne peut remplir ces fonctions économiques que si elle repose sur la confiance. La valeur des pièces et des billets ne correspond pas à la valeur réelle de ceux ci. La monnaie va donc créer du lien sociale dans la mesure elle est le symbole d’une nation ou même de plusieurs pays (zone euro).


La monnaie peut prendre plusieurs formes, les pièces, les billets qui correspondent à la monnaie fudiciaire. On peut classer dans la monnaie fiduciaire les billets et les pièces puisque les pièces et les billets n’ont que peu de valeur intrinsèque. L’essentiel de la monnaie aujourd’hui est scripturale, sous formes écrites sur les dépôts à vue. Cette forme de monnaie s’est développée grâce au progrès techniques aboutissant à des moyens de paiement dématérialisés comme les cartes de paiements, l’é-paiement, la monnaie électronique.

Comment l’activité économique est-elle financée ?

Lorsqu’un agent dispose d’une épargne suffisante pour financer son projet, on dit qu’il a une capacité de financement. Lorsqu’un agent ne dispose par d’épargne suffisante pour financer son projet, on dit qu’il a un besoin de financement.

En d’autre termes, lorsqu’un agent finance lui même son projet de financement, on parle de financement interne ou d’autofinancement. A l’inverse lorsqu’un agent fait appel à un agent extérieur pour financer son projet, on parle de financement externe.

...

Télécharger au format  txt (17.4 Kb)   pdf (113.1 Kb)   docx (19.3 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com