LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La névrose

Fiche de lecture : La névrose. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  18 Février 2018  •  Fiche de lecture  •  1 096 Mots (5 Pages)  •  587 Vues

Page 1 sur 5

Névrose : on dit que psychologie a été créée par et pour les névrosés, c’est les patients surtout les jeunes. Le modèle de névrose le modèle recommandé.

Pour la psychologie l’origine des névroses de transfert est infantile, il s’agit de la  des désirs des représentations œdipiennes qui ont été refoulé.

Généralement à l’adolescence  on parle autour de refoule.

La névrose traduit un conflit entre le désir et l’interdit (représentation pulsionnelle et les exigences du surmoi ou du moi, le symptôme névrotique apparait comme une solution pathologie, mais c’est une solution.

La névrose est une tentative de résolution d’un conflit inconscient entre :

-la pulsion et le moi                                                       -le désir et l’interdit

-processus primaire et processus secondaire            -nature et futur

[pic 1]

  • La non résolution des conflits œdipiens est l’origine de la névrose : retour du refoulé.
  • Retour des pulsions avec une force, on parle donc de l’effraction des barrières. cela va donner deux phases :
  • Une phase qui prépare le terrain avec la névrose infantile
  • Une phase de déclenchement qui est due a l’échec du refoulement (il permet de protéger le moi)
  • La névrose est le résultat de l’échec du refoulement

L’hystérie : s’opère une conversion sur le corps des représentations pour le moi (représentation pulsionnelle)

3 types de symptômes

Somatique

Psychique

Relationnel

Concerne le corps, la motricité, les paralysies, neurovégétatif, le spasme, stigmate, trouble de sens.

L’amnésie psychogène, somnambulisme, fuit psychogène, trouble de l’identité avec trouble de personnalité, état de rêverie manique, confusion mentale.

Histrionisme, théatralisme, dramatisme, la sensibilité à la suggestion, séduction, manipulation

Quelques éléments de la psychopathologie de l’hystérie :

  1. Hystérie de conversion indique l’existence d’un conflit psychique transposé dans le corps, les tendances œdipiennes sont refoulées (rejetées dans l’inconscient) parce qu’ils sont incompatibles avec le moi.

Les mécanismes de défense

L’origine de l’hystérie serait l’angoisse œdipienne de castration, au niveau du fonctionnement mental le mécanisme de défense dans l’hystérie sont de 3 types :

  • Le refoulement : rejet de représentation incompatible
  • Condensation : plusieurs représentations pulsionnelles condensées en une seule pulsion.
  • La conversion : La conversion est le mécanisme par lequel un conflit psychique est transposé en symptômes somatiques moteurs (paralysie) ou sensitifs.

La structure psychopathologique :

L’angoisse, l’origine, les mécanismes de défense, les conflits, la phase de régression, La relation d’objet

Relation d’objet

C’est une relation triangulaire, interpersonnelle, génitale.

Cette relation d’objet est caractérisée par l’ambivalence : (désir / non désir)   (aimer/haïr)   (rapprochement/fuite).

Les types d’angoisse :

  • Castration
  • Châtiment
  • Punition

Le type de conflit :

  • Entre le ça et le surmoi
  • Entre le ça et le moi

Le stade de régression de l’hystérie 

  • Stade phallique
  • Stade œdipien

  1. L’hystérie phobique :

La phobie renvoie a des peurs irrationnelles et électives, évoque la fixité et le rejet de certaines situations ou certain objet (animaux) ces objets ou ces situations déclenchent de l’anxiété et de comportement de fuite ou d’évitement.[pic 2]

...

Télécharger au format  txt (7 Kb)   pdf (134.8 Kb)   docx (1.2 Mb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com