LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L’influence des pays émergents sur les échanges internationaux

Recherche de Documents : L’influence des pays émergents sur les échanges internationaux. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  16 Avril 2014  •  671 Mots (3 Pages)  •  718 Vues

Page 1 sur 3

ÉCONOMIE

L’influence des pays émergents sur les échanges internationaux.

L’essor des pays émergents a développé les échanges internationaux. L’économie mondiale s’est dirigée peu à peu vers des pays du sud comme le Brésil, l’Inde ou encore la Chine mais également vers la Russie, pays se situant dans le nord et qui ne possédait pas de place prédominante auparavant dans le monde du commerce. Ces flux nouveaux d’échanges interagissent directement sur l’entreprise qui y exporte vers les BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine). Une étude portant sur ces pays et leurs échanges est incontournable. Pour cela nous analyserons d’une part leur évolution, d’autre part nous apprécierons leur degré d’ouverture et interpréterons leur compte de transaction courante.

Auparavant, les pays riches détenaient la plus grande part des échanges internationaux de biens et services. Depuis les années 90, il s’avère qu’il y eut des changements concernant ces flux. En effet, des pays émergeants (pays qui connaissent une croissance économique rapide) ont vu leurs productions augmentées et cela beaucoup plus rapidement que celles des pays riches, 4.7 % par an et par habitant contre 2.1 % pour les pays riches.

Au fil des années les BRIC sont devenus les quatre principaux pays émergents, pour représenter à partir des années 2000 le troisième pôle mondial face à l’Europe et aux Etats-Unis. Grâce à leurs apports en produits manufacturés et agricoles (Chine et Brésil), ou encore en services informatiques et hydrocarbures (Inde et Russie), ces pays ont eu une place de incontournables dans les échanges internationaux.

Nous pouvons observer qu’entre 1993 et 2008 la part des exportations des pays émergents ont augmenté de 14,3 points alors que celle des pays riches passent de 45,4 % à 41 % pour l’Europe ; 18 % à 13 % pour l’Amérique du nord et 9,9 % à 5 % pour le Japon.

Les pays émergents sont donc de nouvelles puissances qui continuent à prendre une place de plus en plus importante dans les échanges internationaux, ce qui influence énormément les exportations et importations des pays riches.

Les pays émergents rencontrent tout de même un problème freinant leur croissance dans le monde des échanges. Effectivement, ces pays ont généralement libéralisé leur économie profitant ainsi de nouvelle technologie et pouvant exporter, néanmoins leurs structures sociales et politiques ne le sont pas totalement. Deux risques majeurs s’opposent à ce flagrant essor : l’inefficacité des institutions et des politiques économiques, la dépendance aux investisseurs étrangers, faute d’un marché ou d’une épargne intérieure insuffisante.

Par exemple nous avons le Brésil qui à un taux d’ouverture en pourcentage du PIB de 6 % en 1970, 7 % en 1990 et 10 % en 2007, ce qui reste augmentation assez faible pour un pays en voie de développement.

Cependant, nous pouvons constater qu’une autre ouverture connait une expansion depuis 1997 : les échanges sud – sud entre le Brésil, l‘Inde et la Chine ; permettant aux BRIC d’avoir un compte de transactions courantes excédentaires.

En prenant l’année 2009 comme repère, nous pouvons étudier les différentes balances de ces quatre pays émergents : Brésil, Russie,

...

Télécharger au format  txt (4.4 Kb)   pdf (68.9 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com