LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La professionnalisation du personnel politique en France

Cours : La professionnalisation du personnel politique en France. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  16 Décembre 2012  •  Cours  •  331 Mots (2 Pages)  •  1 286 Vues

Page 1 sur 2

La professionnalisation du personnel politique est un mouvement historique dont on peut fixer le début en France sous la IIIe République (1870) avec l’indemnisation des parlementaires. Elle consiste à faire de la politique un travail à plein temps et rémunéré, et que l’on puisse s’y consacrer quelle que soit son origine sociale.

Les mesures de professionnalisation de la fin du XIXe siècle ont eu pour effet d’amener une démocratisation du personnel politique, puisque qu’auparavant, seuls les individus issus des classes aisées – les notables – pouvaient y avoir accès. Cela a donné au personnel politique une indépendance relative, et par conséquent, a amené une baisse des pratiques répréhensibles (corruption). En revanche d’autres dépendances sont apparues, d’autres intérêts sont venus fausser la libre expression démocratique.

Quelles transformations politiques majeures ont eu lieu entre le milieu du 19ème siècle et le début du 20ème ? En quoi ont-elles conduit à la professionnalisation politique ?

I - Evolution et démocratisation de la profession politique :

1/ Emergence de l’Etat moderne

La professionnalisation de la politique n'est pas naturelle : elle a été construite par le fait d'un processus historique, qui a conduit à l’émergence de l’état moderne.

La formation de l’Etat moderne a conduit à une spécialisation et une différenciation de l’activité politique.

2/ La démocratie représentative : un facteur important dans la professionnalisation de la politique.

Les démocraties représentatives sont favorisées par la formation de l’Etat.

Avant 1848, l’élection est basée sur un suffrage censitaire où seules les personnes les plus aisées, et socialement légitimes, peuvent voter.

La politique n’est donc pas un métier dans lequel on peut se spécialiser, car elle est basée sur le niveau de richesse et pas sur les compétences, ce qui entraine une domination sociale.

On passe ensuite à un suffrage universel masculin généralisé.

C’est le début de l’élargissement du corps électoral.

La bourgeoisie cède alors sa place à des candidats disposant de moins de ressources.

Peu à peu, les pratiques politiques se transforment, ce qui conduit à une concurrence entre les notables et de nouvelles élites.

...

Télécharger au format  txt (2.3 Kb)   pdf (50.3 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com