LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

APPLE Inc. – Quelle stratégie pour Apple après la disparition de son fondateur ?

Dissertations Gratuits : APPLE Inc. – Quelle stratégie pour Apple après la disparition de son fondateur ?. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  13 Mars 2012  •  1 809 Mots (8 Pages)  •  858 Vues

Page 1 sur 8

APPLE Inc. – Quelle stratégie pour Apple après la disparition de son fondateur ?

Nelson Da Silva

Ecole Nationale de Commerce – NRC 2B°

Présentation de la société

Apple Inc. est une entreprise multinationale américaine qui conçoit et vend des produits électroniques grand public, des ordinateurs personnels et des logiciels informatiques. Parmi les produits les plus connus de l'entreprise se trouvent les ordinateurs Macintosh, l'iPod, l'iPhone et l'iPad, le lecteur multimédia iTunes, la suite bureautique iWork, la suite multimédia iLife ou des logiciels à destination des professionnels tels que Final Cut Pro et Logic Pro.

En 2010, l'entreprise emploie 49 400 employés pour un chiffre d'affaires annuel de 65,23 milliards de dollars et exploite 301 Apple Stores répartis dans 10 pays et une boutique en ligne où sont vendus les appareils et logiciels d'Apple mais aussi de tiers.

Apple est créée le 1er avril 1976 à Cupertino (Californie) par Steve Jobs et Steve Wozniak, puis constituée sous forme de société le 3 janvier 1977 à l'origine sous le nom d'Apple Computer Inc.

En raison de son approche marketing fondée sur l'innovation, l'ergonomie et l'esthétique de ses produits appréciée des consommateurs, de ses campagnes publicitaires originales et des clients qui s'identifient à l'entreprise et à la marque, Apple s'est forgé une réputation singulière dans l'industrie électronique grand public.

Depuis 1976, la firme a toujours été en avance sur son temps. Au fil des années, elle a su faire face aux évolutions du marché de l'informatique et à la montée de la concurrence. Cette multinationale, se situe parmi les marques les plus appréciées du grand public dans le monde, avec des ventes records

Selon un classement du magazine Fortune, Apple est la société la plus admirée dans le monde en 2008, 2009 et 2010

Les produits cultes de Apple

Pendant près de 20 ans, l’activité principale de Apple était fondée sur l’informatique :

- iMac (1998)

- MacBook Air (2008)

- MacBook (2011)

- MacBook Pro

- Mac Pro

Lancé pour la première fois en 2001, le baladeur numérique iPod signe pour Apple l'entrée dans le monde de la musique. L'iPod est à ce jour le leader du marché des baladeurs numériques dans le monde avec 4 modèles :

- l'iPod classic

- l'iPod nano

- l'iPod shuffle

- l'iPod touch

L’iphone, en 2007, va lancer l’ère du smartphone de haute technologie à utilisation simple pour le consommateur.- Iphone (2007)

- Iphone 3G (2208)

- Iphone 3GS (2009)

- Iphone 4 (2010)

- Iphone 4S (2011)

La tablette tactile iPad est présentée pour la première fois en janvier 2010. Elle est particulièrement orientée vers les médias tels que les livres, journaux, magazines, films, musiques, jeux, mais aussi vers l'Internet et l'accès à ses courriers électroniques.

C’est un mini-PC

- Ipad 1 (2010)

- Ipad 2 (2011)

Steve Jobs : Un innovateur schumpeterien

Steve Jobs, l’ex patron d’Apple, décédé en Octobre dernier (2011) à la suite d’un cancer, a été un personnage clé de l’évolution de l’Entreprise Apple.

Cet homme avait compris l’importance du design et de la facilité d’usage des produits, et avait su conserver la maîtrise du « hard » tout en développant le « soft »

La bonne fortune de l’entreprise lui est en effet liée, Apple Apple est passée près de la faillite après avoir débarqué Jobs de sa direction au milieu des années 1980 et ne doit son redressement spectaculaire qu'à son retour aux manettes en 1997.

iMac, iPod, iPhone, iPad : l'entreprise n'a pas cessé d'enchaîner les succès commerciaux depuis, lui permettant de distancer son rival de toujours, Microsoft, avant de se hisser il y a quelques mois au deuxième rang des plus grosses capitalisations boursières.

Steve Jobs incarne la figure de l'entrepreneur au sens où l'entendait l'économiste Joseph Schumpeter, c'est-à-dire celle d'un innovateur, qui sait sortir des sentiers battus et réussit par son charisme à vaincre les résistances au changement de ses collaborateurs, des financiers ou des clients.

Au fil de son histoire, Apple aura ainsi gagné son pari d'avoir cru que l'informatique serait de plus en plus tirée par les loisirs et non plus par les usages professionnels, se sera fait une place dominante sur le marché de la musique numérique grâce au couple iPod-iTunes, aura capté une portion non négligeable du segment le plus juteux de la téléphonie, les smartphones, avec l'iPhone, au nez et à la barbe des acteurs historiques du secteur.

Steve Jobs n'était pas un inventeur, mais un innovateur, ce qui est plus difficile : on peut vivre toute sa vie sur une invention, alors que l'innovation impose de remettre chaque jour l'ouvrage sur le métier.

Steve Jobs excellait dans l'art d'associer des concepts, des idées, des gadgets. Dans l'iPod, il n'y avait aucune technologie « inventée » chez Apple. La valeur ajoutée de Jobs résidait dans le marketing et le design.

C'est sur le marketing et le design que Steve Jobs mettait le paquet. Et dans ces domaines, l'innovation était au rendez-vous. En marketing, la méthode d'Apple était ce que l'on appelle le « marketing

...

Télécharger au format  txt (11.4 Kb)   pdf (130.6 Kb)   docx (13.9 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com