LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dans l’extrait de l’acte III de La charge de l’orignal épormyable, de Claude Gauvreau, montrez que Mycroft Mixeudeim est malheureux

Dissertation : Dans l’extrait de l’acte III de La charge de l’orignal épormyable, de Claude Gauvreau, montrez que Mycroft Mixeudeim est malheureux. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  22 Novembre 2020  •  Dissertation  •  1 043 Mots (5 Pages)  •  838 Vues

Page 1 sur 5

Sujet de dissertation : Dans l’extrait de l’acte III de La charge de l’orignal épormyable, de Claude Gauvreau, montrez que Mycroft Mixeudeim est malheureux.

                   Claude Gauvreau est un artiste et philosophe québécois. Il est né en 1925 et éteint en 1971 à Montréal. Il est principalement reconnu pour ses poèmes, par exemple Brochuges. Gauvreau fait partie des artiste automatistes qui ont signé le refus global en 1947. Il rédige une piece de theatre nommé La charge de l’orignal épormyable, 4 ans après le suicide de Muriel Gilbault, en 1956. La charge de l’orignal épormyable, est une pièce de théâtre qui raconte l’expérience de Mycroft Mixeudeim, un poète, dans un univers étrange a lui. Il est incompris de son milieu isolé. Il est resté emprisonner dans cet univers a cause qu’il a perdu l’amour de sa vie. A travers la pièce de théâtre démontre qu’il et un homme malheureux. Tout d’abord ce dernier est malheureux car les gens autour de lui utilisent des armes psychologiques contre lui. Par la suite, Il est remarquable que Mycroft est inconfortable dans le milieu dans lequel il est.

               Premièrement, Mycroft est une victime de l’usage de la torture psychologique que les personnages autour de lui le font subir. Les personnages autour de lui utilisent des armes psychologiques pour contrôler et jouer avec ses émotions. Mycroft se fait droguer sans son consentement et sa volonté. En effet, Mycroft dit : « Et puis, il ‘y a les calmants, les drogues qu’on peut toujours introduire dans mon manger. Il n’a pas de défense contre cela. On ne peut pas résister à un effet chimique. Si j’ai faim, ou pourrais-je prendre ma nourriture? » (p.108-109). Mycroft ne semble pas être heureux, il est désespéré que même au niveau de ses repas dont il est a besoin pour survivre, les autres contrôle les substances qu’ils rentrent dans son corps par force. Par la suite, il affirme à Dydrame qu’il ressent les drogues et les calmants dans son système : « Je sais seulement que je me trouve parfois dans de drôles d’états : et qu’on semble profiter de ces circonstances pour me faire subir de curieux traitement. » (p.109). Ce qui lui arrive est proche du viol, il ne peut pas contrôler ce qui lui arrive en raison des drogues que les personnages mettent dans sa nourriture, lui de son côté il hait ça. Par la suite, les personnages des pièces jouent négativement avec les sentiments et les émotions du poète. En effet, Mycroft se fait consentement observer, il ne sait pas à quel moment et comment, mais il en tout temps sous surveillance par les autres. « 

Mycroft Mixeudeim

J’ai l’impression très nette que tout ce qui m’arrive est provoqué volontairement.

Dydrame Daduve

Par ceux qui t’entourent?

Mycroft Mixeudeim

Ils discutent mon cas devant moi

Dydrame Daduve

Est-ce qu’ils savent que tu les entends?

Mycroft Mixeudeim

Je pense que oui.

Dydrame Daduve

Ce serait cruel. Pourquoi le feraient-ils?

Mycroft Mixeudeim

Je ne sais pas. Le désœuvrement explique bien des choses. » (p.107)

Le dialogue entre les deux personnages renforce que Mycroft est soumis à des manipulations psychologique des gens qui l’entourent, ils parlent de lui en face de lui volontairement. Dydrame, l’ami du poète compare ce qui arrive à son ami de quelque chose cruel. Puis, l’homme malheureux est conscient que son entourage profite de lui et le manipule : « Ils peuvent compter sur l’effarement ou le désarroi. Il y a des armes psychologiques qui paralysent. » (p.108) par définissions selon ce que Mycroft dit, le désarroi c’est le trouble et l’effarement c’est l'ébahissement. Enfin, il est remarquable que Mycroft est une victime des armes psychologique utilisé par son entourage sur lui. Les gens autour de lui joue avec ses sentiments et émotions d’une manière négatif et il se fait droguer sans le savoir, cela rend e poète un homme malheureux.

...

Télécharger au format  txt (6.2 Kb)   pdf (59.7 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com