LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse des Relations Entre Le Progrès Technique Et L'emploi

Mémoire : Analyse des Relations Entre Le Progrès Technique Et L'emploi. Recherche parmi 226 000+ dissertations

Par   •  23 Février 2014  •  710 Mots (3 Pages)  •  671 Vues

Page 1 sur 3

Analyser les relations entre le progrès technique et l’emploi

Plan apparent = annoncer les titres.

Argument + exemple.

Exemple n’est pas argument.

Ne pas oublier de citer théorie

Préparation

Il faut analyser LES relations/liens reciproque/conséquences entre PT et Emploi. PT sur emploi et emploi sur PT.

Progrès technique : peut être défini comme l'ensemble des éléments qui permettent d'améliorer les méthodes et d'accroître la production sans que soit modifiée la quantité contributive de facteurs de production. Permet gain de productivité.

Emploi : Ensemble des personnes, salariés et travailleurs indépendants, exerçant une activité rentrant dans le domaine de la production.

Contexte spatiotemporel : Actuel. Le monde.

Problématique : Le progrès technique permet-il d’améliorer l’emploi ?

Emploi : Quantitatif / qualitatif

PT : innov / gain de prod / hausse prod

Relation PT/Emploi sur lg terme produc du L faible = effet négatif sur croiss + hausse tx de chôm nat (si hausse salaire)

Court terme produc du L faible = effet positif sur chôm.

Le progrès technique s'incorpore au travail par plusieurs éléments :

✗  Une meilleur formation et qualification.

✗  Par la division du travail.

✗  Par le processus d'apprentissage.

il engendrerait une baisse relative du facteur travail et une hausse relative du facteur capital.

Clark et Fourastié : PT augmente prod et productivité secteur primaire -> Pop active intègre secteur secondaire -> Secteur secondaire se dev grâce à PT -> nouveau secteur indus apparaissent -> pop active se déverse dans secteur tertiaire -> secteur tertiaire se dev grâce à PT

PT permet de réduire temps de L

Entraîne du chômage technologique, ce qui entraîne des reconversions de plus en 
plus fréquentes et difficiles. Chôm tech : Sous l’effet des innovations, des activités sont détruites et les salariés sont licenciés. Il faut du temps pour qu’ils retrouvent un emploi. Si leurs qualifications ne sont pas adaptées aux nouvelles activités, ils sont au chômage tant que l’adaptation n’est pas réalisée.

Flexibilité du L afin d’éliminer chôm involontaire (vision classique) ; Etat veille à maintenir la demande pr éviter croiss prod < croiss productivité => ajustement résiduel (vison Keynésienne).

Remplacement du L par le K si K devient plus rentable. « pt économise travail » K. Marx.

Destruction créatrice (Schumpeter). Innov = destruction d’emploi obsolète mais création de nouveau qui nécessite nouvelles compétences ou pour des raisons de coûts. Ex Les entreprises américaine délocalise grâce au TIC ce qui détruit emploi du secteur pour l’augmenter

...

Télécharger au format  txt (5 Kb)   pdf (151.2 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com