LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Qu'est Ce Que La Française des Jeux ?

Documents Gratuits : Qu'est Ce Que La Française des Jeux ?. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  20 Janvier 2013  •  2 579 Mots (11 Pages)  •  1 762 Vues

Page 1 sur 11

La Française des Jeux est une entreprise publique française de 1976 détenue à 72 % par l'État français qui lui a confié le monopole des jeux de loterie et de paris sportifs sur tout son territoire, départements d'outre-mer inclus, ainsi que dans la collectivité territoriale de Saint-Pierre-et-Miquelon, la collectivité d'outre-mer de la Polynésie française et la principauté de Monaco.

Sommaire [masquer]

1 Historique

2 Le réseau

2.1 Le Loto de la Française des Jeux

2.2 Présidents

2.3 Identité visuelle

3 Résultats

4 Quelques chiffres

5 Chiffre d'affaires

6 Les différents jeux

6.1 Jeux de tirage

6.2 Jeux de grattage (ou jeux instantanés)

6.3 Paris Sportifs

6.4 Loto foot

7 Sponsor sportif

8 Mécénat

9 Affaires judiciaires

10 Autres sociétés françaises de jeux d'argent

11 Notes et références

12 Voir aussi

12.1 Bibliographie

12.2 Articles connexes

12.3 Liens externes

Historique[modifier]

Héritière de la Loterie nationale française, elle s'appellera successivement « Société de la Loterie nationale et du Loto national » (SLNLN) en 1976, puis « France Loto » en 1989. Ce changement de nom, cette année-là, marque aussi une profonde restructuration de l'entreprise. La participation de l'État passe de 51 à 72 %, celle des émetteurs de billets de 49 à 20 % et les salariés et les courtiers sont autorisés à entrer dans le capital à hauteur de 5 et 3 %. Le capital est augmenté de 20 à 500 millions de francs (3 à 76 millions €) ce qui permet des investissements importants. Deux ans plus tard en 1991, elle change de nouveau de nom et devient « la Française des Jeux » .

Le succès du Loto en 1976, grâce aux progrès de l'informatique et aux tirages télévisés a largement contribué au renouveau de l'entreprise.

Le principe de territorialité régit l'activité de la plupart des loteries dans le monde. Mais l'intégration européenne et les nouvelles technologies comme Internet risquent de modifier dans les pays de l'Union européenne cette situation de monopole. La Française des Jeux se trouve ainsi concurrencée par des loteries ou sociétés de paris en ligne sur Internet. La Française des Jeux a entamé une coopération avec d'autres loteries d'État européennes, lançant ainsi un jeu de tirage commun, Euro Millions avec les loteries britannique et espagnole, rejointes en 2004 par les loteries de six autres pays : Autriche, Belgique, Irlande, Luxembourg, Portugal et Suisse.

Les missions qui sont confiées à la Française des Jeux créent des devoirs en termes de gestion : la Française des Jeux a contribué en 2005 pour 2 330 000 000 € aux finances publiques et à la couverture des risques à travers les prélèvements opérés sur les mises au profit de l'État, du sport ou des finances sociales.

Le 28 octobre 2009, la Française des Jeux annonce qu'elle a décidé d'utiliser une marque commerciale plus courte « FDJ » afin de simplifier et renforcer son image, quelques mois avant l'ouverture à la concurrence du marché français des jeux d'argent en ligne2. Elle dévoile également un nouveau logo pour cette marque avec un trèfle à quatre feuilles modernisé.

Le réseau[modifier]

Sur les 10 milliards d’euros de mises en 2010, 97 % ont été collectées au sein du réseau des détaillants. La Française Des Jeux représente le premier réseau de proximité en France. Le réseau de vente compte 36 600 points de vente (soit un pour 1 700 habitants) comprenant des bureaux de tabac, des bars et diffuseurs de presse en métropole, épiceries de village et stations services en outre-mer. En 2009, 484 M€ de commissions ont été versées aux détaillants. Le Jeu Responsable La Française Des Jeux s’est donnée comme mission de donner des moyens et apporter des solutions afin de permettre à tous les joueurs de se divertir en toute sérénité, dans des conditions de sécurité qui minimisent le plus possible le risque de dépendance aux jeux. L’entreprise a mis en place 5 grands engagements en matière de jeu responsable : promouvoir des jeux avant tout récréatifs, accompagner les joueurs, sensibiliser tous les acteurs de la filière, contribuer au développement et à la diffusion de la connaissance scientifique et orienter et soutenir les personnes en détresse ainsi que leur famille.

Le Loto de la Française des Jeux[modifier]

Sur un projet élaboré par Maurice Caradet, à la tête de la Loterie Nationale, depuis le 16 septembre 1974, le Loto, jeu national, est né en France en 1975 d'un décret signé par Jacques Chirac, Premier Ministre, et Jean-Pierre Fourcade, Ministre de l'Économie et des Finances, Christian Poncelet étant Secrétaire d'État au Budget. Le premier tirage aura lieu en public au théâtre de l'Empire à Paris le mercredi 19 mai 1976, 73 680 bulletins seulement avaient été enregistrés pour un total de 50 600 francs. Dès lors, le nombre des bulletins et le montant des mises vont croitre de semaine en semaine jusqu’à atteindre, au 1er anniversaire en mai 1977 un 1er grand record, salué en France comme un phénomène de société et retentissant à l’étranger. Il est organisé par la Française des jeux (anciennement Loterie nationale puis Loto national), un monopole d'État, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 1,538 milliards d’euros en 2010. La moitié (50,5 %) est redistribuée aux joueurs et le reste finance principalement le centre national pour le développement du sport à hauteur de 177 millions d’euros en 2010.

Au début, seule la région parisienne avait des points de vente (1 000 en 1976). Durant l'été 1977, l'ensemble du territoire est progressivement couvert. Puis au début de l'année 1978, il est possible d'acheter

...

Télécharger au format  txt (16.6 Kb)   pdf (167.6 Kb)   docx (16.6 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com