LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Mise En Place D'un Projet "PESEE" Dans Un Centre D'hémodialyse

Rapports de Stage : La Mise En Place D'un Projet "PESEE" Dans Un Centre D'hémodialyse. Recherche parmi 262 000+ dissertations

Par   •  8 Mai 2013  •  2 685 Mots (11 Pages)  •  1 076 Vues

Page 1 sur 11

Centre d'Hémodialyse Ambulatoire

La RIVIERA

103 Ter Avenue de Nice

06600 ANTIBES

BONNET DANIEL

AVRIL 2013

Sommaire

INTRODUCTION

1 LES OBJECTIFS

1.1 GENERAUX

1.2 SPECIFIQUES

1.3 OPERATIONNELS

2 LE CONTEXTE

2.1 LE CHEMIN CLINIQUE

2.2 L'OBSERVATION DE LA PESEE

2.2.1 L'objectif principal

2.2.2 La conformité retenue

3 LE SWOT

4 LE CHOIX DES ACTEURS

5 L'ORIENTATION STRATEGIQUE

5.1 LA METHODOLOGIE DE RECUEIL DES AXES D'AMELIORATION

5.2 LES PROPOSITIONS

5.2.1 Maintenir certaines règles déjà existantes

5.2.2 Faire évoluer l'organisation d'accueil et de sortie des patients

6 LE PLANNING DE GANTT "ACCUEIL ET PESEE" AU CENTRE D'HEMODIALYSE

7 LA GRILLE D'AUDIT

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE

GLOSSAIRE

CSP : Code de la Santé Publique

FAV : Fistule Artério-Veineuse

IDE : Infirmier(e) Diplômé(e) d'Etat

IRC : Insuffisance Rénale Chronique

SWOT : Strengths Weaknesses Opportunities Threats

Introduction

La prise en charge d'un patient IRC en phase terminale par une séance de suppléance de la fonction rénale nécessite de connaître plusieurs paramètres biologiques de référence dont le "poids sec" du patient, fixé par le médecin. Régulièrement réévalué, ce poids reste une prescription médicale. En effet l’infirmière calcule à chaque début de séance le poids que le patient doit perdre suivant son poids à l’arrivée et vérifie de la même façon le poids du patient après le traitement qui doit s'approché du poids sec de référence.

Il est à noter que l'article R4311-5 du CSP (2008), dans sa section n°1 concernant les actes professionnels IDE relevant du rôle propre, stipule que : "(...) l'infirmier ou l'infirmière, accomplit les actes ou dispense les soins (...) et surveillance des patients sous dialyse rénale ou péritonéale et (...) recueil les principaux paramètres de surveillance de l'état de santé comme le poids (...)". La pesée est donc un soin attribué au rôle propre de l'IDE qui ne peut pas être délégué, sauf à une aide-soignante.

L'effectif d'IDE dans un Centre d'hémodialyse est fixé par le décret du 23 septembre 2002 à 1 IDE pour 4 patients dialysés. Dés qu'un Centre atteint le chiffre de huit places disponibles, la législation oblige la présence de 2 IDE + 1 AS ou IDE. Le nombre de lit dans le centre est de 18 et il n'existe pas de poste d'aide-soignante. Le choix est donc d'une IDE pour trois patients.

En référence à la législation professionnelle, dans ce Centre, la pesée peut uniquement être réalisée par une IDE.

L'activité du Centre est similaire à un mode d'accueil et de sortie de patient en soins ambulatoires avec une programmation et des convocations à heures précises entre 7h-7h30, 13h-13h30. Chaque IDE effectue la préparation et le branchement des patients de son secteur de manière séquentielle. Elle ne peut brancher ou débrancher plusieurs patients en même temps. Pour cela, les patients sont convoqués dans un timing de 30 minutes selon une priorité donnée d'abord aux patients porteurs d'une FAV (environ 2/3 des patients) puis ceux porteurs d'un cathéter veineux centrale d'hémodialyse.

Toutefois, pour les patients dépendant d'un transporteur (Ambulancier, Taxi), un différentiel existe entre les heures théoriques de convocation et les heures d'arrivées de ces patients dans le Centre d'hémodialyse. En effet, dans l'intervalle d'amplitude de convocation des patients (d'environ 30 minutes), il existe un flux irrégulier d'arrivée de ces derniers avec quelques fois une concentration de 4 à 6 clients qui se présentent en même temps à la porte de la salle d'hémodialyse ou "au compte goutte". Ceci génère par moment un défaut de présence des IDE auprès des patients lors des pesées car elles ne peuvent être disponibles immédiatement pour l'accueillir puisque pour la plupart, elles débutent le branchement des premiers arrivants.

La pesée est donc parfois réalisée par le patient lui-même (quand son autonomie le permet) sans présence de l'IDE à ses côtés. La pesée étant quelquefois réalisée par les ambulanciers sans présence et surveillance de l'IDE.

L'ensemble des infirmières interrogées en entretiens semi-directif attestent au cours de leur deux derniers mois de travail, avoir été au moins une fois confronté à un problème de pesée de patients erroné, effectué par le patient lui même ou les ambulanciers. Ce doute sur l'exactitude de la pesée, les obligeant à repeser le patient. Ceci engendrant une perte de temps dans la prise en charge du patient et son mécontentement.

De plus, Mr Verdier J-F, médecin néphrologue du Centre pense que l'équipe paramédicale sous estime la fréquence des erreurs de pesée. Ceci pouvant expliquer par moment les instabilités hémodynamiques fréquentes lors des séances de dialyse.

Je vous propose donc, au vu de ce constat, d'établir dans un premier temps les objectifs du projet

...

Télécharger au format  txt (19.4 Kb)   pdf (276.2 Kb)   docx (18.7 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com