LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La rationnalité

Cours : La rationnalité. Recherche parmi 229 000+ dissertations

Par   •  11 Juin 2019  •  Cours  •  419 Mots (2 Pages)  •  44 Vues

Page 1 sur 2

Guy debord (1931-1994)

(un militant, activiste)

 

il a vécu la 2e guerre mondiale  

 

  • Arrivée massive de la technique
  • Le capitalisme est de plus en plus présent et dirige la société
  • Au niveau politique les écarts sociaux se creusent

Les sentiments qu’on voit beaucoup à l’oeuvre de debord

  • colère
  • indignation
  • injustice

Mais un désir (besoin) fondamental de changer le monde  

Le ras le bol collectif est très senti à cette époque, donc le besoin de révol se fait remarquer partout à travers le monde.

Debord s'est suicidé en 1994  

L’internationale situationniste

En 1957, Debord va publier un manifeste qui jettent les fondements de cette organisation révolutionnaire d’extrême gauche. (en france)

*La même indignation apparaît au Québec en 1948 par la publication du manifeste du Refus Global de Paul-Émile Borduas (professeur à l’école du meuble, militant, indépendantiste) et ensuite s’observe par la révolution tranquille 1960-1970.  

Il s’est fait renvoyé de son université, il est donc obligé de s’exiler vers new york et autre endroit pour je crois continuer à militer.

Il s’agit d’un appel à transformer le monde, une critique de l’aliénation

L’aliénation : Héritage marxiste quant à la compréhension du concept. Selon le marxiste l’aliénation se traduit par la conversion du sujet en objet et aussi par la suppression de la liberté. Sujet esclave, dépossédé de lui-même. C’est l’ultime sacrifice de soi, c’est une vie qui est sacrifié à la chose (marchandise).

Pea soup : “ Nous voulions faire un film sur l'aliénation” Pierre Falardeau

Le temps des bouffons : Sur les rapports de domination $, rapport entre eux ce qui possèdent les moyens de production (le capital) et ceux qui travail pour un patron. (ouvrier)

: Parlant du baever club : “Ici pas de posséder, juste des possédant”

La société du spectacle (1967) par qui Guy Debord est un essai critique qui dénonce :

  • La domination du capitalisme
  • La marchandisation de l’existence
  • L’aliénation

Caractéristiques de l’oeuvre :

  • Style hermétique
  • Certains la qualifie d’oeuvre prophétique (prémonitoire)
  • S’ancre dans un héritage marxiste
  • Une oeuvre qui se veut subversif (Cherche non seulement à critiquer un état de fait mais à renverser des normes ou des valeurs usuelles)
  • Oeuvre de référence dans la culture populaire (aura)

Les valeurs de l’oeuvre (spectacle)  :

  • Éphémérité
  • Instantanéité
  • Divertissement (mise en scène)
  • Simulacre
  • L’aliénation
  • Une marchandise

On ne s’en rend pas compte mais debord c’est approprié des penser appartenant à des grands intellectuels.

...

Télécharger au format  txt (2.8 Kb)   pdf (59.6 Kb)   docx (8.3 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com