LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

QU’EST-CE QUE LE CONTRÔLE DE GESTION

Cours : QU’EST-CE QUE LE CONTRÔLE DE GESTION. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  5 Avril 2016  •  Cours  •  7 004 Mots (29 Pages)  •  486 Vues

Page 1 sur 29

THÈME 1 : QU’EST-CE QUE LE CONTRÔLE DE GESTION ?

COMMENT LE METTRE EN OEUVRE?

        => proposition de mise en oeuvre d’un dispositif au sein de l’IAE de Toulouse

Mesures doivent être prises en cohérence avec la stratégie, la mise en place d’une fonction de contrôle de gestion c’est la stratégie. 

Stratégie : Scénario à moyen et long terme visant à mettre en relation des compétences clés internes de l’entreprise avec les besoins exprimés par le marché, dans des conditions propres à assurer la réussite économique de l’organisation.

Stratégie de l’IAE : internalisation et insertion professionnelle.

Le contrôle de gestion doit permettre la déclinaison de la stratégie auprès des opérationnels.

La stratégie va être traduite en objectifs, ensuite, on va les assigner et leurs donner des objectifs.

Les préalables : décomposer l’organisation

Pierre angulaire d’un système de contrôle : le centre de responsabilité.

  • Traduire la structure en éléments pilotables : des unités de gestion ou centres de responsabilité

  • Un centre de responsabilité se caractérise par un couple objectifs/moyens (permettent d’enclencher des actions) associés et à sa tête existe un manager (pilote) sur lequel pèse la responsabilité d’atteinte des objectifs
  • Existence d’une contractualisation d’objectifs et de moyens entre un responsable hiérarchique et son subordonné en contrepartie d’une autonomie.

Ce contrat a un intérêt particulier : il délègue le plus souvent la décision, on laisse le responsable du centre entreprendre les actions qu’il souhaite, on intervient après pour analyser le résultat. Le découpage s’entend par une délégation des décisions et des actions.

Deux conceptions du contrôle :

  • Un contrôle de «vérification» : contrôle à posteriori de l’action (contrôler les résultats), contrôle financier des coûts, contrôle technique

  • Un contrôle «maîtrise» : contrôle anticipatif ( au moment où l’action se déroule, on fait une première analyse de cette action), contrôle financier est élargi à la valeur (le client est capable de payer un prix et on regarde la structure du coût par rapport au prix payé par le client), contrôle mobilisateur pour gérer les compétences coordonner leurs actions (faire en sorte que chacun apporte ses compétences pour faire un produit).

Contrôle de gestion :

  • C’est un processus dans lequel les dirigeants vont s’assurer que des ressources sont obtenues et utilisées de manière efficaces et efficientes pour atteindre la réalisation des objectifs de l’organisation (Anthony 1965)

=> renvoi uniquement au contrôle de gestion vers un seul et unique client : le dirigeant

=> renvoi à la logique d’efficacité et d’efficience : la performance

        

                                         Performance

                        

                                                  Résultat

                        Efficace                                Efficient

                Objectif                 Economie                 Moyens (ressources)

  • Processus par lequel les managers influencent d’autres membres de l’organi[pic 1]sation pour mettre en oeuvre les stratégies de l’organisation (Anthony, 1988)

=> renvoie à la notion de contrôle maîtrise

Une notion commune entre les 2 définitions : processus

Le processus de contrôle :

Il y a 3 étapes :

  • Phase de finalisation :

  • Cette phase doit permettre une détermination des objectifs qui sont en relation avec les stratégies que l’entreprise souhaite déployer.
  • Identifier des ressources qui permettent de déployer ses actions
  • Allouer les ressources : répartir de façon optimale les ressources auprès des unités de gestion.
  • Identifier et se mettre d’accord sur la façon d’évaluer les résultats.
  • Phase de pilotage :
  • Exercer un contrôle des résultats en cours d’actions (contrôle sur la relation d’efficacité, efficience mais également d’économie)
  • Modification des objectifs en cours d’action
  • Phase de post-évaluation : 

        

  • Mesurer les résultats et à les comparer aux objectifs : mis en évidence d’écarts et tout ceci conduit à une boucle de rétroaction (feed-back => contribue à prendre des mesures correctives)
  • Vérifier la consommation des ressources pour y arriver

=> Contrôle par les résultats.

Les outils :

Dissociable en 2 composantes

  • Système d’analyse : pour avoir connaissance de l’organisation et faire du diagnostic : analyse des processus, comptabilité de gestion

  • Système de pilotage : pour orienter les comportements afin de traduire la stratégie en actions : gestion budgétaire, tableaux de bord, prix de cession interne (permet de valoriser les échanges entre entités de même groupe).

=> Influencer sur ce que font les individus dans leurs actions.

Les destinataires :

2 destinataires :

  • Les dirigeants : une aide à la prise de décision (stratégique et opérationnelle) et un moyen de s’assurer la cohérence des décisions (logique de cohérence des décisions)

  • Les managers intermédiaires :
  • une façon de les professionnaliser dans l’action de manager : Très souvent le manager intermédiaire à une dimension de ressources humaines, alors qu’il n’a pas été formé pour cette gestion de ressource humaine, alors le contrôle de gestion va donner au manager intermédiaire des outils qui permettent de l’aider dans cette fonction.
  • un moyen de contrôle opérationnel (vérificateur) : vérifier que ce que j’ai demandé soit effectivement fait.

Une vision de synthèse :

Système de pilotage

Système d’analyse

DIRIGEANTS

Aide à la prise de décision

Moyen pour s’assurer de la cohérence des décisions déléguées

MANAGERS

Aide à la professionnalisation

Moyen de contrôle opérationnel

...

Télécharger au format  txt (44.9 Kb)   pdf (902 Kb)   docx (3.5 Mb)  
Voir 28 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com