LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le tableau d'amortissement

Cours : Le tableau d'amortissement. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  7 Mars 2013  •  Cours  •  550 Mots (3 Pages)  •  279 Vues

Page 1 sur 3

Définition Tableau d’amortissement

Dans le domaine bancaire, le tableau d’amortissement est un document indiquant le montant dû par l’emprunteur à chaque échéance du crédit.

Le tableau d’amortissement reprend dans le détail la répartition du remboursement entre le montant du capital, le montant des intérêts et celui relatif aux assurances.

Le capital restant dû après chaque échéance apparait également sur le tableau d’amortissement. Le tableau d’amortissement est joint à une offre de prêt.

L’amortissement, selon le volet comptable, est la constatation comptable annuelle de la dépréciation des immobilisations c'est-à-dire le traitement et l’enregistrement de la valeur des biens de l’entreprise (éléments de l’actif concernés par l’amortissement). Cette dépréciation est due à plusieurs facteurs : facteurs physique, facteur techniques, facteurs économiques…

Eléments concernés par l’amortissement :

- Installations techniques

- Matériel et outillage industriel

- Matériels de transport

- Matériels et mobiliers de bureau

- Brevets et frais d’établissement

Eléments non concernés par l’amortissement :

- Terrains

- Droit au bail

- Immobilisations en cours

- Immobilisations financières

Terminologie au tour de l’amortissement :

Valeur Nette Comptable VNA : C’est la différence entre la valeur d’origine HT et le cumule des amortissements effectués.

Annuité d’amortissement : c’est le montant de l’amortissement calculer pour une période donnée (ne dépassant pas un an).

Taux d’amortissement : C’est le taux par lequel en multiplie la valeur d’entrée de l’élément amortissable pour déterminer l’annuité.

Amortissement linéaire (constant)

Dans le cas de l’amortissement linéaire l’annuité (le montant de la dépréciation de la valeur) d’un bien immobilisé ne change pas d’un exercice comptable à un autre.

Calcul de l’amortissement constant :

- Taux d’amortissement : C’est le taux par lequel en multiplie la valeur d’entrée de l’élément amortissable pour déterminer l’annuité :

Taux d’amortissement = (1/n)*100

Avec n = durée de l’amortissement du bien (voir le cas pratique)

- Annuité de l’amortissement linéaire : Pour l’amortissement linéaire les annuités sont calculés en prorata temporis c'est-à-dire par exemple si l’immobilisation est acquise au cours de l’exercice l’annuité de cette exercice est calculée

...

Télécharger au format  txt (4 Kb)   pdf (65.2 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com