LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Génocide cambodgien

Analyse sectorielle : Génocide cambodgien. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  15 Janvier 2020  •  Analyse sectorielle  •  628 Mots (3 Pages)  •  22 Vues

Page 1 sur 3

CAMBODGE

Aujourd’hui monarchie constitutionnelle élective, le Cambodge, pays d’Asie du Sud-Est de 16 millions d’habitants, a connu durant tout le XXe siècle une violence inouïe.

  • -  Au coeur de l’Indochine française depuis 1863, le Cambodge obtient son indépendance en 1953. Le contrôle du territoire par les Français avait été interrompu durant la Seconde guerre mondiale avec l’occupation japonaise.
  • -  Lorsque la France reprend le contrôle du pays, elle accorde le statut d’ « Etat associé dans le cadre de l’Union Française ».

Le roi Sihanouk est poussé par l’assemblée nationale de son pays à aller plus loin pour l’indépendance.

A force de pressions, la France finit par accorder l’indépendance, se retire du Cambodge, qui sera reconnu l’année suivante par la Conférence de Genève.

LA GUERRE CIVILE (1967-1975)

- En 1967 un conflit oppose le Parti communiste du Kampuchéa et leurs alliés de la république démocratique du Vietnam au gouvernement du Cambodge notamment soutenu par les Etats-Unis.

-> La guerre civile n’est donc pas sans lien avec la guerre du Vietnam qui se déroule en même temps dans le pays voisin.
-> Cette guerre est marquée par des bombardements ininterrompus faisant du pays le territoire le plus bombardé de l’histoire de l’humanité sur cette période.

-> La guerre détruit l’économie du pays et laisse hagard une population rongée par la famine.

- Le 17 avril 1975 les Kherms Rouges, vainqueurs, proclament la création du Kampuchéa démocratique.

-> Le jour même, ils ordonnent l’évacuation de Phnom Penh.
-> 4000 au débuts de la guerre, les Kherms Rouges comptent alors 70 000 hommes dans leurs rangs.

RÉGIME DES KHMERS ROUGES (1975-1979)

- Pol Pot à la tête des Kherms Rouges va alors mener un génocide à l’encontre de son propre peuple.

-> Entre 1975 et 1979 on estime que le régime causa la mort de 1,7 million de personnes soit 20% de la population.

- Les Khmers imposent une politique de collectivisation radicale et luttent ardemment contre toute forme d’élite.

-> Durant ces quatre années, le seul fait de porter des lunettes ou d’avoir les mains propres pouvait conduire à être envoyé dans un camp d’extermination.
-> Pour l’Angkar (le régime) la vie citadine est à bannir tout comme la religion. Le régime ne cherche qu’à faire travailler le plus possible la population.

-> La volonté des Khmers est alors de déshumaniser totalement la population en la privant de tout, en séparant les familles entre autres. Le régime des Khmers Rouges est considéré l’un des plus atroces du XXe siècle.

  • -  Toute la production va dans la production de riz pourtant misérable, et les famines sont

si nombreuses et violentes, que des cas de cannibalisme sont observés.

  • -  La torture est au coeur du régime. Tuol Sleng, plus connu sous le nom de S-21 (sous la direction de Douch) sera ainsi la plus emblématique prison du régime où entre 14 000 et 20 000 personnes trouvèrent la mort.

CHUTE DES KMERS ROUGES (1979)

- Le régime est chassé du pouvoir en 1979 suite à l’invasion vietnamienne.
-> Malgré sa chute, le régime Kherms Rouges bénéficie après des années encore du soutient et de l’aide d’une grande partie de la communauté internationale, notamment occidentale.

...

Télécharger au format  txt (3.9 Kb)   pdf (52.2 Kb)   docx (214.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com