LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776

Étude de cas : Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776. Recherche parmi 245 000+ dissertations

Par   •  14 Septembre 2015  •  Étude de cas  •  6 552 Mots (27 Pages)  •  350 Vues

Page 1 sur 27

ADM 1002

Initiation à la gestion

Fichier-réponse

Travail noté1

15points

Feuille d’identité

Consignes

  1. Remplissez soigneusement cette feuille d’identité.
  2. Commencez votre travail àla page suivante, à la suite de la feuille d’identité.
  3. Sauvegardez votre travail de cette façon : ADM1002_TN1_PRÉNOM_NOM.
  4. Utilisez l’outil de dépôt des travaux pour acheminer votre travail à votre personne tutrice.

NOM :           MORAND

PRÉNOM :      MAXIME

NUMÉRO D’ÉTUDIANT 

TRIMESTRE : ÉTÉ 2015

ADRESSE : 111-303 BOULEVARD RENÉ LÉVESQUE-EST

CODE POSTAL : H2X 3Y3

TÉLÉPHONE DOMICILE        

TÉLÉPHONE TRAVAIL         

CELLULAIRE :

COURRIEL :

NOM DE LA PERSONNE TUTRICE : MICHEL A.GOUGEON

DATE D’ENVOI : 23 juillet 2015

Réservé à l’usage de la personne tutrice

DATE DE RÉCEPTION         

DATE DE RETOUR         

NOTE        

Commencez la rédaction de votre travail à la page suivante.

[pic 1]

Réponse 1

Pour répondre à cette question nous allons procéder en deux temps.

D’abord pour établir la correspondance entre l’organisation du travail mise en place par l’entreprise Sécuriplus et la division du travail d’Adam Smith dans un premier temps; ensuite nous établirons dans un deuxième temps en quoi Sécuriplus correspond aux principes de l’organisation scientifique du travail de Taylor.

1.1 Correspondance entre l’organisation du travail de Sécuriplus et le principe de la division du travail.

C’est dans son livre « Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776 » qu’AdamSmith définit le principe de la division du travail comme étant : «la division de la réalisation d’une tâche complexe en de multiples tâches réalisées par des travailleurs spécialisés dans une tâche simple et unique. Ceci dans le but d’augmenter la productivité et par  elle, rehausser la croissance économique».

Cette notion de division du travail serait née dans la tête de Smith à partir de l’étude de l’exemple d’une manufacture d’épingle où la réalisation d’une épingle nécessitait plusieurs  étapes successives :

« Un homme tire le fil, un autre le tend, un troisième le coupe, un quatrième l’ajuste, un cinquième en affute… etc.»(Smith, cité par Heilbroner, 2001, p.62)

Au sein de l’entreprise Sécuriplus, le principe de la division du travail étaitreprésenté par sa méthode de traitement des réclamations soumises au service des réclamations/médicaments.

Ce traitement suivait un cheminement séquentiel très spécifique autour des 4 services comme le montre «la figure 2  »(Atkinson, 1999, p.3), qui chacun en la manière d’un travail à la chaine, comme dans le cas de la réalisation de l’épingle vu plus haut, assurait le traitement d’une partie très précise de la réclamation et la passait au service suivant et c’est jusqu’à l’envoi des chèques aux clients concernés par les réclamations.

Voici selon moi trois extraits qui illustrent bien la correspondance entre le principe de la division du travail de Smith et Sécuriplus.

« Le courrier arrivait à la division médicale tous les jours à 11:00. Le courrier était ouvert à l'arrivée et on procédait alors à un premier tri en fonction des divers services au sein de la division ». « Suite à ce premier tri, le courrier était distribué à chaque service à 14:00. A la réception du courrier, le service des réclamations/médicaments le triait à son tour en trois catégories» (Atkinson, 1999, p.3)

1.2 La correspondance entre l’organisation scientifique du travail et  Sécuriplus

L’entrepriseSecuriplus correspond aux principes  de l’organisation scientifique du travail sur plusieurs points. En effet, pour atteindre une organisation optimale du travail en son sein et surtout augmenter sa productivité, Securiplusa mis en place desprincipescorrespondants à certains de ceux définis et préconisés par TAYLOR au début du XXème  siècle, à savoir :

a)La décomposition des tâches et la spécialisation

Il s’agit de la division horizontale du travail; qui consiste en la parcellisation des tâches à accomplir entre les catégories d’employés.À chaque catégorie d’employés est attribué une tache qui lui incombe et pour laquelle elle se spécialise. En effet  Sécuriplus comprenait trois départements et les employés de chacun de ces départements étaient spécialisés dans la vente d’une et une seule catégorie de police d’assurance et s’adressaient à une certaine catégorie de clientèle.Et pour illustrer la correspondance entre ce principe de Taylor et Securiplus, voici trois extraits.

...

Télécharger au format  txt (44.6 Kb)   pdf (504.1 Kb)   docx (321.5 Kb)  
Voir 26 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com