LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Plus haut, plus loin, plus fort : l’extraordinaire dépassement de soi

Commentaire de texte : Plus haut, plus loin, plus fort : l’extraordinaire dépassement de soi. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  29 Novembre 2018  •  Commentaire de texte  •  874 Mots (4 Pages)  •  921 Vues

Page 1 sur 4

Pierre de Courbertin historien, pédagogue, scientifique a dit « le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre ».

Par ces mots il montre le dépassement d’un individu et malgré la douleur physique, mentale le sport nous fait nous surpasser et vaincre nos peurs, notre fatigue et les difficultés pour y arriver.

Le corpus présente ici est composé de quatre documents dont le thème principal est l’analyse du sport dans notre milieu social autant que pour soi.

L’ensemble de ce corpus amènent différents arguments à propos des facteurs influençant le sport, et nous pouvons alors nous demander s’il est possible d’analyser le sport comme étant un atout pour soi et pour la société.

Dans un premier temps, nous tenterons d’étudier et de voir que le sport est un dépassement de soi même, puis nous essaierons d’expliquer en quoi le sport joue un rôle dans la société.

I – Le sport nous fait nous surpasser

A – Le sport : un moyen d’évasion et une philosophie de vie

Le premier texte est un dossier de BNF et qui a pour titre « les héros, entre mémoire et histoire », le second texte est tiré d’un article de Ghazal Golshiri, qui a pour titre « L’iranienne qui abat les murs », publié dans le Monde le 26 septembre 2016. Le troisième texte est tiré d’un article de Erwan le Duc intitulé « Un parfum de revanche », publié dans le Monde le 26 septembre 2016, et enfin le dernier document est un autoportrait de l’auteur en coureur de fond fait 2007 d’après Haruki Murakami.

D’après Ghazal Golshiri, le sport est avant tout un art de vie, un épanouissement de soi même dans le sport pratiqué. Cela reste un plaisir avant tout malgré les difficultés et les obstacles

En effet l’auteur Haruki Murakami, lui montre que le sport est avant tout une philosophie de vie, un moyen d’évasion chez le sportif. Il permet de s’évader et ne plus penser à ce qui nous entoure.

B – Le sport impliquant un dépassement de soi et des sacrifices

Dans le texte de BNF le sportif est représenté comme incarnent un guerrier.

En effet l’auteur Haruki Murakami, parle quant à lui que la performance fait accéder à un autre monde, c’est-à-dire que le dépassement de soi, dépasse la souffrance physique. Il attend également que le coureur de fond est surhumain, car il dépasse cette douleur physique. Haruki Murakami, se compare même à une créature auto-mobile, du fait qu’il a surpassé la douleur physique et que ces membres continus sans même réfléchir.

Erwan le Duc, quant à lui parle de superhumans pour décrire des athlètes paralympiques, qui par le sport surpasse leur handicape et paraisse comme des athlètes communs, ce qui change également le regard posé sur eux.

Ghazal Golshiri, explique que la performance sportive résulte de sacrifices « sociaux », pour atteindre un objectif d’excellence et qu’elle doit surmonter des obstacles pour atteindre un tel objectif.

II – Le sport et son rôle dans la société

A – Le rôle des médiats dans le domaine du sport

Dans le texte de Ghazal Golshiri, montre que les réseaux sociaux ont une grande ampleur et un pouvoir également. En effet il montre que c’est grâce au réseau sociaux que l’iranienne Farnaz Esmaeilzadeh a pu faire le voyage seule.  

...

Télécharger au format  txt (5.4 Kb)   pdf (46.1 Kb)   docx (10.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com