LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Conception histoire sport

Fiche de lecture : Conception histoire sport. Recherche parmi 296 000+ dissertations

Par   •  6 Mars 2016  •  Fiche de lecture  •  2 319 Mots (10 Pages)  •  4 041 Vues

Page 1 sur 10

Les conceptions

Conceptions (acteurs, grands principes)

Période

Contenus

Place dans les texte officiels

Au niveau des pratiques enseignantes.

Méthode militaire :

 Pionnier Amoros : il va introduire la gym à l'école de Joinville tête du gymnase de Grenelle de 1820 à 1838 (tenta l'introduction de la gym à l'école) science raisonnée du mouvement et moyen d'endurcissement. . 2 objectifs : connaître scientifiquement le fonctionnement du corps humain, connaître mécaniquement les mouvements.

Friedrich Jahn : le Turnen → nationalisme, sentiment de révolte.

Napoléon Laisne : Développer méthode plus large public en adaptant.

Milieu du 19ème siècle → début des années 20.

Exercices d'ordre et de mise en garde – Exercices élémentaires (mobilisation d'une seule partie du corps) – exercices complexes (sauts, grimper, exos aux agrès, portiques, lutte).

Idem Amoros plus le sentiment national

Callisthénie (femme) :  exercices élémentaires, complexes, chant, danse

- Manuel de gym et d'exercices militaires 1880 (dans les contenus et le point de vue scientifique d'Amoros). Turnen (éducation collective retrempant l'individu dans la culture de son pays).

- Manuel de 1891 : Procédures militaires.

Voir recrutement enseignants !!!

Méthode suédoise :

Inventeur en suède : Per henri Ling. Philippe Tissié importa et rependit la méthode en France (en convaincant l'Etat Major de Joinville d'élargir la formation des moniteurs d'EP à cette méthode).

 But : améliorer la santé et redresser les corps. Elle s'appuie sur les  sciences (anatomie).

Santé :

physique : bon état corporel

morphologique : l'harmonie des formes et proportions

bon développement des grandes fonctions (circulatoire, respiratoire, digestion)

moral : Un etre en bonne santé (alcool …)

« l'EP de la race sera médico pédagogie ou ne sera pas »

essentiel : former un individu au service de la nation en faisant de lui un travailleur, un soldat ou une femme au foyer, bonne procréatrice.

Fin du 19ème à la fin des années 50.

La leçon (selon TISSIE) se divise en deux grandes parties : la partie statique et la partie dynamique. Le principe est de travailler isolement partie par partie à travers des exercices de postures, d'équilibre et de maintien en étant rangé face à l'instructeur.

Porté sur le tronc avec la colonne vertébrale.

Gymnastique analytique basée sur la technique anatomique.

Rapport physio (développement du système cardio pulmonaire et réspiration)

notion de discipline centrale, volonté de rationnalisation du mouvement (organisation, rigueur, précision), canaliser l'énergie de l'enfant pour aboutir à la maitrise de soi et émotion : éduquer la volonté.

- Manuel de 1891 :

Finalités hygiénique, début d'introduction gym suédoise.

Manuel de 1908 :

Finalité : hygiène, santé

- Règlement général d'

EP méthode française 1925. TO éclectique (réunit les 4méthodes de l'époque). Volonté : donner une bonne santé aux français et reconstruire corps meurtris par la guerre.

- Instruction 1er Juin 1941

Contenus : éducation générale (gym corrective) afin de préparer le corps à acquérir les qualités foncières pour la suite de leur formation.  Aussi un rôle hygiénique : redressement des corps et correction des mauvaises postures.

- Instruction officielles de 1945

Éclectique !!  Objectif : « développement normal de l'enfant », contenus : séance au sein de l'établissement (2h) : dev normal + gym corrective.

- IO de 1959 : Finalités : « éducation corrective de l'attitude » contenus : gym construite (maintien).

IREP

1920-1940 : enseignants partisans de la suédoise (s'oppose pendant cette même période aux partisans du sport).

Durant la période 1945-1959 le fait qu'il y ait peu d'installation, enseignement très directif favorise la pratique de la méthode suédoise

Méthode scientifique :

Demeny : Caractéristique de sa méthode : Mouvement complet, continu, arrondi. Éclectisme. Finalités : acquisition de la santé, perfectionnement physique de la nation, lutte contre la déchéance physique. Buts : développement physique de l'individu, développement moral, esthétique, redresser les corps déstructurés.

Années 1910-1920

Séance type 1904 :

- 3min d'exercice de marche

- 4min Mouvements des membres supérieurs et inférieurs; équilibre, sol, poutre.

- 4min suspension et appui à la barre

- 5min course, sautillement, danse

- 4min Mouvement du tronc, mouvements latéraux

- 6min sauts variés.

- 6min respiration, marche lente.

Manuel de 1908 :

Finalité : hygiène, santé et perfectionnement de la race.

Contenus on retrouve la séance de Demeny quasi à identique.

Règlement général d'EP 1925 :

Méthode sportive :

Pierre de Coubertin : volonté de rendre le sport scolaire (importation des méthode d'Angleterre : self-gouvernement). Résistance scolaires et médicales.

Marc Bellin du Coteau : Élabore méthode sportive inédite (comme PDC voulait). En réponse aux critiques d'Hébert il apporte la preuve que l'enseignement du sport requiert (comme l'EP ou la gym) rationalité, progressivité, dosage et fondement scientifique. S'appuie sur la VARF.

Fin du 19ème siècle → 2ème GM.

Leçon (Bellin du Coteau) :

1) EP hygiénique « prendre de bonnes habitudes », respiration (gym suédoise).

2) Conservation des qualités originelles : souplesse par mouvements complets arrondis (Demeny).

3) Éducation sportive en période terminale.

Règlement de 1925 :

Pratique du sport authentique dans l'EP supérieure (à partir de 16ans)

IO 1941 :  Contenus : initiation sportive.

IO 1945 :  Finalité : développement de la VARF.  Contenus : Initiation sportive.  Organisation : 6 dernières semaines d'activités libres et sportives.

IO 1959 :  Finalité : développement de la VARF. Contenus : entrainement sportif et rencontre sportive pour les séances de plein air.

Dès le début du 20ème siècle le sport est largement développée (foot, rugby) (selon l compte rendu de Jean louis Gay-Lescot). Les jeunes filles pratiques du basket et du criquet.

1940-1944 : réel effort pour aménager des terrains de sport, sous Vichy développement du sport et pratique féminine.

1945-1959 : Sport plus en place surtout dans la demi journée de plein air.

Méthode naturelle:

George Hebert : éducation physique grâce à le confrontation à la nature. Principes de sa méthode : retrouver les conditions de vie rustiques, naturelles. Séance de plein air permet l'endurcissement, développement des qualités foncières, la quantité de travail prime sur la qualité et la force. Le geste doit être souple, juste, économique et harmonieux (rejoint Demeny sur ce point).

Opposition nature vs médicament des médecins

il dénonce « l'intellectualisme » exessif de la vie sociale, produisant des réveurs malingres au détriment « d'hommes pratiques, d'hommes d'action » (ref Vichy)

Début du 20ème jusque 2GM

10 familles exercices naturelles :

Marche, course, saut, lancer, porter, équilibre, quadrupédie, lutte, grimper, natation.

2 possibilités pour la pratique de la séance : soit en nature, soi sur des plateau d'entrainement (reconstruction du milieu naturelle) système de vague et de contre vague.

Manuel de 1908 :

contenus : promenade et excursion scolaire

visé hygiènique 

Règlement de 1925 :

Finalité : faire parvenir l'homme au plus haut degré de perfectionnement physique que comporte sa nature.

Organisation : EP secondaire (développer poitrine et cœur).

Leçon avec 7 familles d'exercices : course, saut, lancer, grimper ...

IO 1941 :  Finalité : faire vivre à l'enfant une vie plus conforme à l'existence naturelle.

Contenus : EP générale (acquisition des qualités foncières), activité de grand air et entrainement à la vie des camps.

IO 1945 : Finalité : habitude du geste naturelle. Contenus : méthode naturelle. Organisation : période 3 : travail foncier modéré, période 4 : travail foncier soutenu.

Dans les années 60 malgré la disparition de la méthode naturelle des textes officielles, certains enseignants continuent à enseigner cette méthode (car c'est la formation qu'ils ont reçu). Ils sont donc à la marge des IO.

Méthode féminine :

Jacques Dalcroz (1865-1950) : gymnastique rythmique : méthode d'éducation basée sur la musique et le rythme.

Irène Popard (1894-1950) : gymnastique harmonique féminine :  caractéristique de sa méthode : alliance de l'éducation corporelle et de l'évolution harmonique et rythmique. Approche du corps basée sur la respiration et le contrôle de l'effort. Cours dans la bonne humeur, correction des mauvaises postures. Pas de compétition, simplement le plaisir de faire ensemble.

Entre les deux guerres.

Exercices de division du temps et de l'espace par moyens d'accentuations, des exercices alternant vitesse et lenteur, exercices d'improvisation corporelle.    

Vers une Education Physique et Sportive :

Robert Mérand : Ses travaux sont dans le prolongement de ceux de Baquet. Approche culturelle et marxisme. Il place les APS comme un phénomène culturelle donc elles méritent d'être enseigner à l'école.  Il fait parti de la FSGT.

Défend l'idée qu'au dela de ses dérives, le sport est un moyen de formation humain essentiel, car il participe de la culture humaine.

Sport éducatif :

Maurice Baquet : l'un des pionniers du sport éducatif. Il marque la fin de la rupture en EP/sport. Pour lui le sport est complémentaire à l'EP.

Les activités sportives sont à didactiser pour les rendre éducatifs (« Le sport à des vertus mais des vertus qui s'enseignent ». )

pour lui, le sport se concoit en prolongement de l'EP de base.(entrainement sportif et valeurs éducative : travail sur les pratiques sportives pour les rendre éducatives)

Justin Teissié (1909-1962) :

Il développe une méthode sportive centrée sur la conduite motrice et la faculté d'adaptation de l'enfant (il n'arrivera pas à l'aboutissement de sa méthode). But : rendre les individus adaptables à un milieu varié. Finalité : Maitrise corporelle : engins, corporelles, déplacements, oppositions.

Fin des années 50 à la fin des années 60.

Education physique a forte vocation éducative (élever le niveau des enfants et des classes défavoriées) en s'ancrant dans la réalité sociale.

Développe les valeurs morales essentielle à la vie social et ancrée dans la société.

IO 1962 : organisation des activités sportives suivant :

- initiation

- entraînement

- compétition

IO 1967 : irruption massive du sport dans ces instructions, donc ce modèle est mise en avant. Avec les contenus, l'enseignant doit constamment se mettre à jour quant à l'évolution du sport. On prépare les jeunes à devenir des sportifs volontaires et des futurs dirigeants (connexion entre école et monde fédéral).

IO 1967 : finalité de maitrise corporelle.

IO 1985 : Les contenus sont toujours sportifs.

 

Intégre l'ENSEP comme enseignant.

FSGT (CPS, lieu de formation et d'inovation pédagogique)

Fin des années 50 à la fin des années 60.

Sport : activités athlétiques, et sport collectif. Modèle techniciste.

Adaptation des contenus sportifs pour les enfants (pas modèle techniciste)

Psychocinétique-psychomotricité :

Jean Le Boulch : Finalité : construire un sujet dans sa totalité, capable de s'adapter, développer l'individu dans sa totalité (moteur, cognitif et affectif).

But : favoriser l'épanouissement humain, meilleur connaissance et acceptation de soi,  accès à la responsabilité dans le cadre de la vie sociale.

  • Pédagogie active de l’élève : on se réfère à ce que l’on veut développer chez l’élève.

Utilisation de la dynamique du groupe.

Selon lui une seule méthode d'EP contre l'éclectisme.

Travail : « adaptation max de l'ouvrier à des conditions de travail changeantes et provisoire » (industriel=> tertiaire)

développer les capacités intellectuelles transversales permettant à l'individu de se développer par lui meme ensuite.

Social : adaptation de l'homme à son milieu

Années 50-60 : outil de lutte contre l'échec scolaire        

Contenus : Travail de coordination, situation problèmes (obliger l'élève à un effort d'ajustement), situations concrètes afin de combler les compensations des situations problèmes.

Aspect psychologique prend la place de l'aspect physiologique.

L'homme comme un système de traitement de l'information(prise d'information) (sciences cognitives et psycho cognitive)

IO de 1967 : une place à cette conception est cédée dans les finalités: Maîtrise du corps, du  milieu.

Néo-suédoise :

Méthode éclectique basée sur la méthode suédoise de Tissié (mais en prenant en compte le contexte → Sport). Elle a comme soucie de rassembler tous les autres courants. Pour lui ce qui est important c'est l'effort et non le contenu. Finalités : acquisition de la santé (contexte d'après GM).

Fin des années 40 à fin des années 50

IO 1959 : « Vers une EP méthodique » P Seurin.

Contenus : gym construite / gym fonctionnelle

Psycho-socio-motricité :

P. Parlebas, l’action motrice, rajoute la dimension sociale.

L’EP doit se centrer sur le fonctionnement des élèves et non plus sur la technique. On s’intéresse désormais  à l’élève !!!

Et la notion de conduite motrice permet d’intégrer toutes les dimensions (moteur, cognitif, affectif et relationnel).

Des années 60 à nos jours.

Jeux traditionnels, la balle assise, balle aux prisonniers et le volley Ball.

IO de 1967 : avec un objectif psycho social.

Contenus : amélioration des qualités psychologiques et des rapports à autrui

IO de 1985 (collège) et 1986 (lycée) : « développement des capacités motrices de l’élève » et « développement de l’élève de son équilibre, améliorer sa santé »

+ pédagogie différencié.

Expression corporelle :

Claude Pujade- Renaud :

Dépasser l’approche mécaniste du corps et rompre avec la norme sportive.

Finalité : communiquer par le corps en utilisant le processus de création dans le but d’émouvoir.

Rendre la liberté à l’élève le laisser s’exprimer.

Des années 70 à nos jours.

Danse et de l’expression corporelle des années 70. Danse avec un coté expressif et artistique. Mime, chorégraphie et théâtre.

IO 1967 : « maitrise du corps » et « expression corporelle » qui apparait dans les contenus. « éducation motrice fondamentale » qui apparait dans la finalité éducative.

Et dans la programmation : « danse ».

IO 1985 : dans les objectifs moteurs : « favoriser l’expression et la création ».

Critique du sport :

JM Brohm, critique le sport car selon lui ce n’est pas un moyen éducatif. Pour une EP non sportive (critique radicale du sport : sport= endoctrinement, aliénation…)

Finalité : apprendre à connaitre leurs corps et s’exprimer avec celui-ci.

Il propose des jeux traditionnels, expression corporelle (il est anti sport).

Pratiques non sportives, non normatives et des pratiques nouvelles.

Culturaliste :

L’élève se confronte à la culture, il est réaliste. Démocratisation est au centre et cela passe par l’appropriation culturelle. L’entré dans les programmes se fait par les APSA.

1970 - aujourd'hui

L'acquisition des connaissances culturelles par l'enfant permettra de résoudre les problèmes dans sa vie et développer sa motricité

IO 1967 : « sport considéré comme un véritable phénomène culturel »

Objectifs : accroissement et diffusion de la culture.

Programme collège 1996-98 :

acquisition, par la pratique des compétences et connaissances relatives aux APSA

programme collège 2008 / lycée 2010:

accès au patrimoine de la culture physique commune

Développementaliste :

Piloté par M.Delaunay : contenus moteurs plus « transversaux ».

Entré par l’élève, il est au centre des apprentissages.

EP de base : formalisme.

Finalité : développement des aptitudes et ressources de l’élève.

Mis en relation avec le type de problèmes d’apprentissage qu’ils posent aux élèves, et les effets attendus dans la formation de l’élève, l’expérience vécue par l’élève..

1970 - aujourd'hui

5 domaines d’actions :

•Action avec effort personnel et mesurable dans un contexte stable.

•activités individuelles ou collectives, à visées esthétiques et expressives

•activités d'opposition interindividuelle

•activités de coopération et d'opposition collectives

activités en milieu naturel, varié et impliquant l'incertitude

IO de 1985 et de 1986 :

Objectif : centrés sur l’élève

Objectif éducatif : développer sa personnalité.

Et dans les méthodes pédagogiques, on peut à nouveau voir : « élève au centre »

...

Télécharger au format  txt (16.9 Kb)   pdf (299.6 Kb)   docx (164.9 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com