LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'Ile des esclaves de Marivaux

Commentaires Composés : L'Ile des esclaves de Marivaux. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  3 Janvier 2015  •  614 Mots (3 Pages)  •  624 Vues

Page 1 sur 3

Biographie de l’auteur

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux , est un écrivain français. plus connu sous le nom de Marivaux, né le 4 février 1688 et il meurt le 12 février 1763 à Paris. Le jeune homme commence des études de droit. Il délaisse rapidement cette matière pour se consacrer à l'écriture. Ruiné, il se tourne vers le théâtre. Il publie sa première comédie à 24 ans, Le père prudent et équitable et rencontre son premier gros succès en 1720 avec Arlequin poli par l'amour .

Moraliste et analyste de la société, il crée plusieurs journaux,dans lesquels il s'attache à chroniquer son époque.

Tout au long de sa vie, il s'essaiera à de nombreux genres littéraires. Ses comédies philosophiques par exemple sont parvenues jusqu'à nous, et bien souvent sans une ride.

Marivaux est l'auteur de La Double Inconstance, La Surprise de l'amour , La dispute , L'Ile des esclaves, Le Jeu de l'amour et du hasard, Les Fausses Confidences ou Les Acteurs de bonne foi. L'auteur s'est attaché à explorer avec finesse les méandres de l'âme humaine et notamment le sentiment amoureux. Il est l'auteur de deux romans : La Vie de Marianne (1726-1741) etLe Paysan parvenu (1735).

Légèreté de style, comique de situation, dramaturgie ciselée mariant suspens et rebondissements, Marivaux séduit immédiatement. Dans ses écrits et ses pièces, il témoigne d'une pensée philosophique éclairée et participe à l'apogée du xvii° siècle, le siècle des Lumières en travaillant activement à l'élaboration d'une pensée libérale et d'idées utopiques. L'auteur rêve d'un" monde vrai", sans faux-semblants. Il fait s'affronter mensonge et vérité dans le langage, dont il souligne l'ambiguïté dans chacune de ses pièces

Resumé du texte

Deux aristocrates athéniens, Iphicrate et Euphrosine, échappent à un naufrage en compagnie de leurs serviteurs, Arlequin etCléanthis. Ils débarquent dans l'île des esclaves, une île fondée, il y a une centaine d'années par des esclaves révoltés. Dans cette île les maîtres deviennent des valets et les valets des maîtres. Ainsi, Iphicrate et son esclave Arlequin, Euphrosine et sa suivanteCléanthis échangent leur condition, leurs vêtements et aussi leurs noms. Dès leur arrivée, chacun se voit contraint d'en observer la loi, dont Trivelin, ancien esclave et gouverneur de l'île, est le garant. Les nouveaux maîtres ne se privent pas de se venger de leurs années de servitude en infligeant à leurs anciens maîtres devenus leurs esclaves les vexations qu’ils ont subies. Trivelin encourage Cléanthis à faire le portrait d'Euphrosine, puis fait avouer à celle-ci que ce portrait est ressemblant. Arlequin fait de même pour Iphicrate devant Trivelin ; Iphicrate finit aussi par concéder la véracité du portrait. Arlequin et Cléanthis, nouveaux maîtres, s'essaient à la séduction, comme les nobles, mais ça ne prend pas. Arlequin propose alors à Cléanthis de tomber amoureuse d'Iphicrate, pendant que, lui, séduira Euphrosine. Cléanthis part voir Euphrosine pour lui dire du bien d'Arlequin mais Euphrosine s'en moque. Arlequin arrive devant Euphrosine mais sa déclaration

...

Télécharger au format  txt (4 Kb)   pdf (66.4 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com