LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fiche de lecture de Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand

Mémoire : Fiche de lecture de Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  17 Février 2013  •  1 710 Mots (7 Pages)  •  939 Vues

Page 1 sur 7

L’œuvre d’Hercule Savinien Cyrano de Bergerac

1) Introduction

Hercule Savinien Cyrano est né à Paris. C’est de 1638 que daterait l’ajout de « de Bergerac », peut-être lorsqu’il rejoint les cadets de Gascogne. Cependant, Hercule Cyrano n'est donc pas gascon : le « Bergerac » dont il prend le nom est une terre possédée par sa famille, dans la vallée de Chevreuse sur les rives de l’Yvette, à Saint-Forget en région parisienne. Ce poète et libre-penseur, contemporain de Boileau et Molière, aime à signer ses écrits de noms plus ou moins imaginaires qu’il rattache au sien. L'écrivain est surtout connu aujourd’hui pour sa comédie Le Pédant joué, pour son Histoire comique des États et Empires de la Lune, première partie de l’Autre Monde, et particulièrement pour avoir inspiré à Edmond Rostand le personnage central de sa pièce Cyrano de Bergerac, qui reprend certes des éléments de la biographie du poète du grand siècle, mais s’en écarte également par des aspects non négligeables.

2) Un peu d’histoire

Savinien de Cyrano de Bergerac est très tôt doté d'un tempérament imaginatif, mais en décalage.

Après la fin de sa carrière militaire, Cyrano de Bergerac s'engage dans la carrière littéraire. Son Pédant joué est peut-être représenté en 1646, sa Mort d'Agrippine avec certitude en 1653 — elle fait d'ailleurs scandale. Tallemant des Réaux écrit dans ses Historiettes : « Un fou nommé Cyrano fit une pièce de théâtre intitulée: la Mort d'Agrippine, où Séjanus disoit des choses horribles contre les dieux. La pièce estoit un vrai galimathias. Sercy qui l'imprima dit à Boisrobert qu'il avoit vendu l'impression, en moins de rien: Je m'en estonne, dit Boisrobert. - Ah! Monsieur, reprit le libraire, il y a de belles impiétés ».

Comme c'est souvent le cas dans la littérature de l'époque, ces premières œuvres font presque totalement abstraction des références biographiques ou personnelles liées à leur auteur. Elles reposent plutôt sur des jeux de langage, des images, des métaphores et des inventions verbales fines ou burlesques... Avant même leur parution, ses œuvres circulent sous une forme manuscrite.

Cyrano prétend, dans son œuvre Mémoires pour servir à l'histoire des hommes illustres, qu'il a rencontré Molière. Même si ce n'est pas le cas, ce dernier lui a emprunté de nombreux passages, en particulier une scène de son Pédant Joué.

Les œuvres les plus éminentes de Cyrano sont son duo de proto-romans de science-fiction, L’Autre Monde : l’Histoire comique des Estats et empires de la Lune (1657) et L’Histoire comique des Estats et empires du Soleil, inachevée à sa mort, qui décrivent des voyages fictifs vers la Lune et le Soleil. Inventives, souvent ingénieuses, et parfois enracinées dans la science, les méthodes de voyage spatial que décrit Cyrano reflètent la philosophie matérialiste dont il était adepte.

L’objectif principal de ces romans de science-fiction était de critiquer de façon subtile la physique traditionnelle d'inspiration aristotélicienne, notamment le géocentrisme, et le point de vue anthropocentrique de la place de l’homme dans la création, ainsi que les injustices sociales du XVIIe siècle. Comme en témoignent les divers manuscrits existants, la version de L’Autre Monde parue après la mort de Cyrano a été mutilée pour satisfaire la censure.

Cyrano, décrit par maints auteurs comme homosexuel, devient probablement, vers 1640, l’amant de l’écrivain et musicien D’Assoucy, avant de rompre brutalement en 1650. Lorsque leur relation se transforme en amère rivalité, Cyrano adresse des menaces de mort à D’Assoucy, qui l’obligent à quitter Paris. La querelle prend alors la forme d’une série de textes satiriques : Cyrano écrit Contre Soucidas qui est un anagramme du nom de son ennemi et Contre un ingrat, tandis que D’Assoucy contre-attaque avec la Bataille de Cyrano de Bergerac avec Le singe de Brioché sur le Pont-Neuf.

En 1653, à bout de ressources, il accepte la protection du duc d'Arpajon, qui l'aide à publier l'année suivante chez Charles de Sercy ses romans Œuvres diverses et La Mort d'Agrippine.

3) Les écrits les plus connus et revendiqués par Cyrano

a) Roman

En 1648 paraît l'épître du Jugement de Paris, intitulée « Au sot lecteur et non au sage », premier texte connu et revendiqué par Cyrano. Il est possible que son véritable auteur soit en fait l'amant probable de Savinien, Charles Coypeau d'Assoucy.

Les Mazarinades (1649) : Illustration de L’Histoire comique contenant les états et empires du soleil. Dyrcona s'envole de la tour où il était enfermé, à Toulouse, à bord d'une machine surmontée d'un vase en forme d'icosaèdre et équipée d'une voile.

Les sept Mazarinades de Cyrano – attribution qui lui est parfois contestée – sont pour lui une occasion de cultiver son penchant pour le pamphlet et la satire, en même temps que d’opposer des idées égalitaires et modernes à la politique financière du cardinal Mazarin. Ces mazarinades sont en prose, sauf une, en vers burlesques : Le Ministre d’Estat.

Mais il faut attendre les « romans extraordinaires » que sont L'Autre Monde avec les Etats et Empires de la Lune, et Les Etats et Empires du Soleil pour saisir l'étendue du talent de Cyrano de Bergerac.

L’Autre Monde (rédigé entre 1657 1662) : Cette œuvre, considérée comme un des premiers romans de science-fiction, s’articule en deux parties : Histoire comique et empires de la Lune et Histoire comique et empires du Soleil. Cyrano décrit à la première personne un voyage dans la Lune et le Soleil et les observations

...

Télécharger au format  txt (11 Kb)   pdf (118.8 Kb)   docx (13.1 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com