LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fiche De Lecture: la pièce de théâtre L'île Des Esclaves de Marivaux, Scène 3

Note de Recherches : Fiche De Lecture: la pièce de théâtre L'île Des Esclaves de Marivaux, Scène 3. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  1 Avril 2015  •  676 Mots (3 Pages)  •  708 Vues

Page 1 sur 3

Introduction

Personnages échoués - inversion des rôles.

Après le transfert des rôles, difficilement accepté par les maîtres, on a l'épreuve des portraits. Arlequin dresse le portrait d'Iphicrate dans la scène V et Cléanthis fait celui d'Euphrosine dans la scène III.

Dans cette scène de L'île des esclaves, elle dresse le portrait de sa maîtresse enjouée et glorieuse au réveil.

La tirade étudiée correspond au second volet d'un diptyque : le réveil de la maîtresse après une mauvaise nuit.

Dans une première partie, nous étudierons l'aspect polyphonique de cette tirade, puis le théâtre dans le théâtre et enfin la fonction satirique du passage.

Lecture du texte

CLEANTHIS : Madame se lève ; a-t-elle bien dormi, le sommeil l'a-t-il rendue belle, se sent-elle du vif, du sémillant dans les yeux ? vite, sur les armes ; la journée sera glorieuse. "Qu'on m'habille !" Madame verra du monde aujourd'hui ; elle ira aux spectacles, aux promenades, aux assemblées ; son visage peut se manifester, peut soutenir le grand jour, il fera plaisir à voir, il n'y a qu'à le promener hardiment, il est en état, il n'y a rien à craindre.

TRIVELIN, à Euphrosine : Elle développe assez bien cela.

CLEANTHIS : Madame, au contraire, a-t-elle mal reposé ? "Ah ! qu'on m'apporte un miroir ; comme me voilà faite ! que je suis mal bâtie !" Cependant on se mire, on éprouve son visage de toutes les façons, rien ne réussit ; des yeux battus, un teint fatigué ; voilà qui est fini, il faut envelopper ce visage-là, nous n'aurons que du négligé, Madame ne verra personne aujourd'hui, pas même le jour, si elle peut ; du moins fera-t-il sombre dans la chambre. Cependant, il vient compagnie, on entre : que va-t-on penser du visage de Madame ? on croira qu'elle enlaidit : donnera-t-elle ce plaisir-là à ses bonnes amies ? Non, il y a remède à tout : vous allez voir. "Comment vous portez-vous, Madame ? - Très mal, Madame ; j'ai perdu le sommeil ; il y a huit jours que je n'ai fermé l'œil ; je n'ose pas me montrer, je fais peur." Et cela veut dire : "Messieurs, figurez-vous que ce n'est point moi au moins ; ne me regardez pas, remettez à me voir ; ne me jugez pas aujourd'hui ; attendez que j'aie dormi. J'entendais tout cela, car nous autres esclaves, nous sommes doués contre nos maîtres d'une pénétration !... Oh ! ce sont de pauvres gens pour nous.

L'île des esclaves, Marivaux

Annonce du plan

Etude

I - Une tirade polyphonique

- mélange du discours et du récit.

Cléanthis reprend les paroles d'Euphrosine au style direct, au présent de l'indicatif et à la première p. du sing. L124.

"Cependant"(L125-131) marque

...

Télécharger au format  txt (4.1 Kb)   pdf (68.6 Kb)   docx (9.9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com