LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Devoir Culture Générale CNED BTS CI: étude des paratextes

Mémoires Gratuits : Devoir Culture Générale CNED BTS CI: étude des paratextes. Recherche parmi 280 000+ dissertations

Par   •  13 Décembre 2013  •  644 Mots (3 Pages)  •  4 812 Vues

Page 1 sur 3

1. Etude des paratextes

1.1. En lisant le paratexte du poème de Jacques Prévert intitulé Paroles, nous pouvons clairement identifié quelques éléments permettant de se situer dans le contexte historique.

Nous relevons « Aout 1934 » et « Belle-île-en-mer » en tout début de texte qui vient nous apporter une précision sur le cadre spatio temporel. Le sujet du document s'établie par l'étude d'une « maison de redressement » ou des « jeunes pensionnaires » sont maltraités. Ces éléments du paratextes nous délivrent des informations concernant le poème. De plus, il nous indique clairement quel est la raison de l'écriture de cet ouvrage : «  Chasse aux enfants » qui narre l'évasion des pensionnaires.

1.2. Le paratexte du document 2, un article publié en juin 2002 dans « Le Monde diplomatique » écrit par Jacques Bourquin, met en évidence « La création de centre fermés pour adolescents » par deux acteurs principaux, « le Ministère de l'éducation, M. Luc Ferry, et celui de l’intérieur, M. Nicolas Sarkozy ». Cet critique démontre inefficacité des maisons de redressement. On nous démontre cet argument par « Comme si l'on pouvait éduquer un délinquant en l'enfermant ». Ce paratexte nous montre d’emblée le sujet que traite l'article ; Dénonce les moyens pris par l'Etats pour l’éducation des voyous.

2. Identification des genres, des types et extraction du propos directeur

2.1. La poésie écrite par Jacques Prévert est un poème du XXème siècle en rime plate de

genre satirique. Il expose la chasse aux enfants menées par la polices et les civiles en Aout 1934 à Belle-île-en-Mer et, d'un ton ironique, argumente l'évasion ainsi que leur bataille pour les retrouver.

2.2. Cet article journalistique rédigé par Jacques Bourquin est de genre argumentatif. En défendant la cause des enfant, il dénonce ici leur image en mettant en avant les conditions de vie des délinquants dans les maisons de redressements qui découle des décisions prises par l'Etat à partir du 1860 en France.

2.3 Cet article de 2006 est résumé de téléfilm apparu dans Télérama qui présente l'oeuvre d'une fiction de Dominique Ladoge. Il nous livre l'histoire de deux enfants enfermés dans un bagne à Belle-île-en- Mer et dénonce la façon dont ils sont traités.

3. Sélection d'idées dans un document

Redresser, éduquer et ré-insérer les enfants turbulents et délinquants pose problème à travers les siècles. Depuis le XIXème siècle, ils étaient considéré alors comme des criminels, des voyous, des monstres. L'Etat français, en 1860, décide d'ouvrir des centres de redressement intense ou la durée de séjour y est indéterminée. Leur condition de vie sont désastreuses mettant en avant l'autorité, la discipline ainsi que la fermeté.

En 1890, la discipline n'est pas à la hauteur des attentes et est consolidée par l'état.

L'état décide d'instaurer un tribunal pour enfant et travaille sur leur psychologie au début du XXème siècle mais malheureusement

...

Télécharger au format  txt (4.3 Kb)   pdf (68.9 Kb)   docx (9.7 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com