LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Stendhal, Rouge Et Noir, Fiche Lecture

Dissertations Gratuits : Stendhal, Rouge Et Noir, Fiche Lecture. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  23 Janvier 2013  •  1 209 Mots (5 Pages)  •  891 Vues

Page 1 sur 5

Première partie :

À la Restauration, privé de toutes ressources, Henri Beyle s’installe en Italie et commence à publier sous le pseudonyme de Stendhal, nom d’une petite ville d’Allemagne. Soupçonné d’espionnage, il doit rentrer à Paris où il fréquente les salons libéraux et romantiques. Ainsi, il fait de l’amour la principale affaire de sa vie. Son chef d’œuvre Le Rouge et le Noir est une critique de la société française sous la Restauration. Le roman, sous-titré Chronique de 1830, est publié à Paris. Pour la trame de son roman, Stendhal s’inspire directement de l’affaire Berthet de 1827. Ce fait divers se rapporte à l’exécution d’Antoine Berthet, fils d’artisans, qui entre au séminaire très jeune. De santé très fragile, Berthet doit quitter le séminaire et ses conditions de vie trop dures pour trouver un emploi. C’est ainsi qu’il devient précepteur des enfants de la famille Michoud puis amant de Madame Michoud qu’il a dû quitter très vite. Après un autre séjour dans un séminaire, Berthet trouve une nouvelle place de précepteur dans une famille noble : les Cordon, où il séduit la fille de son employeur qui le chasse rapidement. Berthet décide de se venger, pour cela, il entre dans l’église de son village et tire un coup de pistolet sur son ancienne maîtresse. Il est exécuté en 1828 alors qu’il a vingt-cinq ans. Le Rouge et le Noir dénonce également la structure sociale de la France de l’époque, les oppositions entre Paris et la province, entre noblesse et bourgeoisie.

Deuxième partie :

Julien Sorel, troisième fils du vieux Sorel, se révèle très tôt doué pour les études ce qui en fait le mépris son père qui n’apprécie pas les choses intellectuelles. Si le jeune garçon bénéficie de la protection du curé de son village, il connaît aussi tous les détails du Mémorial de Saint-Hélène car il voue une admiration sans bornes à Napoléon Bonaparte qu’il considère comme un Dieu. Malmené dans sa famille qui lui fait subir des violences, il est protégé par l’abbé Chélan qui le recommande au maire de Verrières, M. de Rênal comme précepteur de ses enfants puis le fait entrer au séminaire. Malgré sa timidité naturelle, il parvient à séduire Madame de Rênal, une jeune femme assez belle. Au château de cette famille bourgeoise, Julien gagne rapidement le cœur des enfants. La fierté du jeune homme plaît à Mme de Rênal qui tombe amoureuse de lui. Mais malheureusement, Julien repousse les avances d’Élisa, femme de chambre de Mme de Rênal. Cette dernière fait courir des rumeurs sur les sentiments qui animent sa maîtresse et Julien et du coup, M. de Rênal reçoit une lettre dénonçant l’adultère de sa femme. Il décide donc de se séparer de son précepteur. Ainsi, Julien quitte le domaine des Rênal et entre au séminaire de Besançon où il rencontre l’abbé Pirard qui, peu après, lui propose de devenir le secrétaire du Marquis de La Mole. Il part alors pour Paris. Julien fait rapidement la connaissance de Mathilde, la fille du marquis. En dépit de ses nombreux prétendants de haut rang, elle ne tarde pas à s’éprendre de Julien. Une passion tumultueuse commence alors entre les deux jeunes. Mathilde prévient son père de son souhait d’épouser Julien. Mais le Marquis, après avoir reçu une lettre de Mme de Rênal dénonçant l’immoralité de son ancien amant, refuse ce mariage. Julien se rend alors à Verrières et tire à deux reprises sur son ancienne

...

Télécharger au format  txt (7 Kb)   pdf (86.9 Kb)   docx (10.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com