LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Qu'est-ce qu'un philosophe du XVIIIe siècle?

Dissertation : Qu'est-ce qu'un philosophe du XVIIIe siècle?. Recherche parmi 231 000+ dissertations

Par   •  19 Février 2012  •  Dissertation  •  457 Mots (2 Pages)  •  747 Vues

Page 1 sur 2

Qu'est ce qu'un philosophe du XVIIIe ?

Étymologiquement le philosophe est celui qui aime (philo) la sagesse (sophia). Au XVIIIème siècle émerge un courant de contestation fondé sur l'observation du monde. Des hommes souhaitent améliorer le monde dans lequel ils vivent afin que leurs concitoyens vivent eux aussi dans de meilleures conditions.

Le philosophe est tout d'abord un homme qui aime vivre, à cela il ajoute sa liberté de penser. Nous sommes loin à cette époque de la vision du penseur enfermé dans son cabinet, qui commente le monde sans le connaître.

Au contraire le philosophe aime la société, le genre humain. Il doit savoir se partager entre la retraite, nécessaire à l'élaboration d'une réflexion, et le commerce (au sens de la « conversation » au XVIIIème). Il fréquente les Salons, lieux d'échanges intellectuels, maîtrise l'art de parler en société, se plait parfois à séduire son auditoire par son Verbe.

Il possède des qualités morales qui rappellent « l'honnête homme » du XVIIème : ses actions et ses réflexions sont toujours motivées par le bien d'autrui. « Honneur et probité » sont des valeurs morales qu'il place à un très haut degré.

C'est l'homme du dialogue par excellence, de la tolérance. La Raison est son seul guide. C'est l'homme de la contestation, de la critique, « sage » car reposant sur la science des « faits ». Il se fait « l'apôtre d'une révolution pacifiste » car son seul but est d'atteindre le bonheur pour tous.

C'est l'homme de la liberté, de la libération de l'homme.

Une autre particularité du philosophe, est sa morale : elle est laïque et non religieuse. Il agit au non de la société civile, qui a remplacé toute forme de divinité. Refusant l'obscurantisme de la superstition, entretenue par l'Eglise, il s'éloigne de la religion.

En quoi consister le projet de l'Encyclopédie ?

Né du projet de traduire la Cyclopædia de l'anglais Chambers - Diderot travaillait alors comme traducteur pour une maison d'édition -, l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers grâce à Diderot affichait son ambition de faire l'inventaire des acquisitions de l'esprit humain.

Son objectif était de favoriser la diffusion de la philosophie des Lumières. Diderot a eu recours à des auteurs connus (Montesquieu, Voltaire, Rousseau, Buffon, Du Marsais, Daubenton)

Le projet de l'Encyclopédie était de rassembler les connaissances acquises par l'humanité, son esprit une critique des fanatismes religieux et politiques et une apologie de la raison et de la liberté d'esprit. Diderot relie le projet encyclopédique à la philosophie, qui trouve en ce siècle son plus grand développement. l'Encyclopéd

L'entreprise de Diderot et de ses collaborateurs donna un grand essor à la production encyclopédique. Elle restera également le symbole de l'esprit des Lumières. On tentera encore dans les

...

Télécharger au format  txt (2.9 Kb)   pdf (55.9 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com