LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Poésie Est-elle Surtout Destinée à L'expression Des Sentiments Personnels

Note de Recherches : La Poésie Est-elle Surtout Destinée à L'expression Des Sentiments Personnels. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  16 Juin 2013  •  1 499 Mots (6 Pages)  •  5 722 Vues

Page 1 sur 6

Introduction

Si l'on ouvre une anthologie poétique, les poèmes consacrés aux sentiments occupent une place prédominante : joies et peines de l'amour, tristesse de la séparation ou de la mort, mélancolie devant la fuite du temps... L'expression des sentiments personnels serait-elle le seul but de la poésie ? Après cette constatation purement statistique, on peut se demander si la vocation de la poésie est seulement d'exprimer le moi intime ou si elle a d'autres fonctions.

I. La poésie comme expression des sentiments

1. L'expression de sentiments exaltants, positifs

La poésie exhale le je et célèbre le tu. De nombreux poèmes sont écrits à la 1re personne (exemples du corpus), dans un registre lyrique, pour exprimer les sentiments personnels du je. D'autres poèmes sont une célébration d'un être cher, à l'aide d'images (« ma femme aux doigts de hasard et d'as de cœur », « L'union libre » de Breton), souvent sous forme d'un dialogue sentimental avec tutoiement (« Je t'attendais » de Cadou) et avec le nom de la femme aimée (« Nush », « Lou » chez Apollinaire ; « Elsa » ; chez Aragon).

Sentiment dont la langue quotidienne n'arrive pas à rendre l'intensité, l'amour prédispose à l'expression poétique. L'amour de l'autre est un thème récurrent de la poésie : Ronsard célèbre Cassandre ou Hélène ; les romantiques et à leur suite bien des poètes des xixe et xxe siècles célèbrent l'amour. L'expression amoureuse prend des formes variées à travers les époques : amour courtois au Moyen Âge, amour précieux au xviie siècle, passion inquiète des romantiques ou d'Apollinaire, amour heureux des surréalistes...

L'amour au sens large a aussi toute sa place dans la poésie. L'expression de l'amour en poésie prend des objets très divers : la terre natale chez Du Bellay, la liberté chez Hugo ou les poètes de la Résistance, ou tout simplement la vie quotidienne, le monde, les choses chez Ponge.

Le poète Becquer traduit par une image saisissante cette fonction de la poésie : « Tant qu'il y aura des yeux reflétant les yeux qui les regardent ; tant qu'une lèvre répondra en soupirant à la lèvre qui soupire ; tant que deux âmes pourront se confondre dans un baiser ; tant qu'il existera une femme belle, il y aura de la poésie ! » (Becquer, La poésie est éternelle).

2. La poésie sublime les sentiments douloureux

Séparation et mort qui engendrent tristesse et désespoir sont des thèmes fréquents de la poésie [exemples personnels].

La poésie permet de se libérer dans les mots et les sons, de rendre et de faire partager, par les rythmes et la musique, la douleur indicible, de faire exister le bonheur ou revivre l'absent [exemples du corpus].

3. Pourquoi la poésie est-elle apte à exprimer les sentiments ?

Le poète, être particulièrement sensible, ressent les choses de façon plus intense et dispose des mots pour le dire. Il choisit une « forme » (la poésie) irrationnelle (comme les sentiments), laquelle apporte souvent des remèdes aux maux de cet être de contradictions tiraillé entre l'Idéal et le Spleen. Baudelaire essaie ainsi de définir, dans ses Fleurs du mal, ce « spleen », douleur morale engendrée par l'écartèlement de l'être humain entre le bien et le mal.

Le langage poétique dispose de multiples ressources. Hyperboles, vocabulaire affectif, dislocation des phrases qui bouleverse la syntaxe logique, jeu sur les rythmes sont propres à communiquer au lecteur l'émotion ressentie. Images et figures de style rendent les sentiments plus concrets. Les ressources musicales de la poésie et le jeu sur les rythmes se calquent sur les rythmes du cœur (tantôt calme, tantôt agité), de la passion.

Transition : La poésie traduit l'indicible, mais elle peut dépasser l'expression des sentiments personnels. Elle a en effet d'autres fonctions.

II. Autres fonctions de la poésie

1. Un travail sur le langage pour dévoiler le monde

La poésie a pour fonction de « déraciner les mots » afin de « rompre avec l'accoutumance » (Saint-John Perse) et de « dévoiler » le monde (Cocteau).

Le poète est l'artisan des mots, la poésie est jeu verbal, invention, recherche sur le langage. « Mes outils d'artisan/sont vieux comme le monde [...] verbes adverbes participes [...] Je les pose sur la table/Ils parlent tout seuls je m'en vais » (Tardieu, « Poème pour la main

...

Télécharger au format  txt (8.9 Kb)   pdf (103.6 Kb)   docx (12 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com