LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire sur le roman Au Bonheur Des Dames d'Emile Zola

Mémoires Gratuits : Commentaire sur le roman Au Bonheur Des Dames d'Emile Zola. Recherche parmi 254 000+ dissertations

Par   •  25 Janvier 2013  •  527 Mots (3 Pages)  •  631 Vues

Page 1 sur 3

S'inscrire!ConnexionContactez-nousDissertations gratuites, mémoires, discours et notes de rechercheDissertations

Biographies / Au Bonheur Des Dames

Au Bonheur Des Dames

Commentaires Composés: Au Bonheur Des DamesRechercher de 155.000+ Dissertation Gratuites et MémoiresSoumis par:  Troy  24 janvier 2012Balises: Mots: 783   |   Pages: 4Vus: 95Imprimer Document Au Bonheur Des DamesVoir la version complèteS'inscrire...ot, des lingeries, elle s’intéresse un peu aux histoires de cœur de son comptoir. Pauline lui conseille de prendre un amant pour subvenir à ses besoins financiers. Mais Denise ne peut supporter l’idée même : elle préfère se fatiguer à faire des nœuds de cravate la nuit. Mais, en même temps, touchée par la galanterie hypocrite de Hutin qui se moque d’elle dans son dos, elle s'en croit amoureuse. Petit à petit, naît entre elle et Mouret une sorte de complicité dont aucun des deux ne comprend qu’il s’agit en fait d’un véritable coup de foudre : en effet, ni l’un ni l’autre ne savent ce qu’est l’amour, qu’il s’agisse de la naïve Denise ou du déjà trop expérimenté Mouret, habitué à des relations sans lendemain.Elle discute souvent avec son amie Pauline et va souvent voir Robineau : l’inspecteur Jouve l’a remarqué, mais n'en informe pas la direction, qui est très stricte : pas de bavardages, pas d’amants, il faut dormir la nuit. En juillet, Denise s'inquiète : c’est la morte-saison, l’époque des renvois. Bourdoncle, l’adjoint tyrannique de Mouret, renvoie pour un rien, de plus il n’apprécie pas trop Denise, qui pense que si quelqu’un du comptoir doit être éliminé, ce sera elle. En réalité, Bourdoncle ne fait qu’exécuter les ordres de Mouret : celui-ci veut rester un patron paternaliste, mais reste tenté de licencier pour économiser.Un jour de juillet, Jouve qui n’a rien dit à Bourdoncle sur Denise et Pauline, espère « se faire remercier » de Denise (il lui fait des avances, comme à d’autres vendeuses). Celle-ci refuse catégoriquement, et Jouve veut se venger. Un peu plus tard, à l’heure du déjeuner, elle rencontre Jean qui veut encore une fois lui demander de l’argent. Le problème, c’est que la rumeur court que Jean serait l’amant de Denise et Pépé son enfant (on ne sait pas qu’ils sont frères et sœur). Elle se fait alors surprendre par Jouve qui fait cette fois son rapport à Bourdoncle. Denise est donc renvoyée. C’est à ce moment-là que les autres personnages comVoir la version complèteS'inscriremencent à sentir la tendresse de Mouret pour Denise : Jouve préfère voir Bourdoncle plutôt que Mouret qui l’accueille dans son bureau « par un instinct », et Bourdoncle préfère tout de suite passer au renvoi sans consulter Mouret, de peur d’une « faiblesse ». Mouret est alors victime de son système : apprenant le renvoi de Denise, il s’énerve contre Bourdoncle car il voit là une tentative d’échapper à son pouvoir (alors qu'il s'agit du fonctionnement habituel). Il se renseigne et parle même de réembaucher Denise : une bien étrange attitude aux yeux de Bourdoncle. Denise, renvoyée, aimerait aller se justifier auprès de Mouret, en expliquant que Jean et Pépé sont ses frères, même si cela n'a aucune incidence

...

Télécharger au format  txt (3.7 Kb)   pdf (62.7 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com