LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Biographie de Jean Racine (1639-1699)

Fiche de lecture : Biographie de Jean Racine (1639-1699). Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  1 Novembre 2013  •  Fiche de lecture  •  548 Mots (3 Pages)  •  521 Vues

Page 1 sur 3

RACINE Phèdre

- Biographie de Jean Racine (1639-1699)

Racine est née le 22 décembre 1639 à La Ferte-Milon (en Picardie). Issu d’une famille modeste, très tôt orphelin, Racine est recueilli par sa grand-mère. C’est elle qui le fait admettre au couvent janséniste de Port-Royal, où il apprend le grec et le latin et découvre les grands poètes tragiques de l’Antiquité (Sophocle, Euripide et Eschyle).

À partir de 1658, Racine fréquente les milieux littéraires et mondains (il rencontre La Fontaine vers 1660, Molière en 1663 et Nicolas Boileau) et devient dramaturge : après La Thébaïde (représentée en 1664 par la troupe de Molière) et Alexandre le Grand à la fin de l’année suivante, il connaît son premier grand succès avec Andromaque en 1667. Les années suivantes, les succès s’enchaînent avec Bérénice en 1670, Bajazet en 1672, Mithridate en 1673 et Iphigénie en 1674.

Il est reçu à l’Académie française en 1673.

1677 est l’année du triomphe de Phèdre mais aussi, l’année ou le roi charge Racine et Boileau d’être ses historiographes.

Après plus de dix ans d’absence, et sur la demande de Madame de Maintenon, il revient au théâtre avec deux tragédies bibliques : Esther en 1689 et Athalie en 1691.

Racine meurt à Paris le 21 avril 1699.

- Contexte de l’œuvre

Selon Racine, en montrant le crime, la pièce fait de la vertu sa pierre angulaire : « les passions n’y sont présentées aux yeux que pour montrer tout le désordre dont elles sont la cause ; et le vice y est peint partout avec des couleurs qui en font connaitre et haïr la difformité. C’est la proprement le but que tout homme qui travaille pour le public doit se proposer. » Ainsi, Racine répond aux accusations portées par les jansénistes contre le théâtre.

- Résumé

Hippolyte envisage de quitter Trézène afin de rechercher son père Thésée. Lors d’une conversation avec son gouverneur on comprend alors qu’il est amoureux d’Aricie, la princesse du sang royal d’Athènes et donc ennemie de Thésée, et qu’il n’a pas une bonne entente avec Phèdre, sa belle-mère. Celle-ci se sent mourante et avoue à Œnone ses sentiments vis-à-vis d’Hippolyte. Mais lorsque Panope, annonce que Thésée est mort, Phèdre, encouragé par sa confidente, dévoile ses sentiments à Hippolyte qui la perçoit comme une femme incestueuse alors que par la suite Aricie et lui se dévoilent l’un à l’autre.

Cependant Thésée est de retour à Trézène, mais il est déçu de l’attitude de ses proches envers lui alors qu’ils le croyaient morts. C’est Œnone qui prend alors l’initiative de protéger Phèdre en disant à Thésée qu’Hippolyte est amoureux de Phèdre. Fou de rage il se dispute avec Hippolyte alors que celui-ci tente de se défendre en lui avouant qu’il aime Aricie mais Thésée ne le croit pas et il le maudit en ordonnant a Neptune de le tuer. Lors d’une discussion entre lui et Phèdre, elle comprend alors qu’Hippolyte est amoureux d’Aricie et renvoie Œnone qui l’a mal conseillée. Suite au suicide de celle-ci Thésée

...

Télécharger au format  txt (3.4 Kb)   pdf (60.8 Kb)   docx (9.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com