LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse du roman Au Bonheur Des Dames d'Emile Zola

Rapports de Stage : Analyse du roman Au Bonheur Des Dames d'Emile Zola. Recherche parmi 234 000+ dissertations

Par   •  14 Mai 2012  •  862 Mots (4 Pages)  •  2 172 Vues

Page 1 sur 4

La morte-saison d'été est le temps des renvois en masse : cinquante sur quatre cents employés. Le 20 juillet 1865, Denise, toujours en butte à la méchanceté de ses camarades, rencontre l'inspecteur Jouve dont elle repousse les avances et est renvoyée. Mouret, qui d'habitude ne s'occupe pas des questions concernant le personnel, est très vivement irrité en apprenant son renvoi, mais il ne revient pas sur la décision prise.

Fâchée avec son oncle Baudu depuis son entrée au “Bonheur des dames”, Denise se retrouve sans argent et sans logement. Elle loue une chambre misérable dans la vieille maison du marchand de parapluies Bourras. Forcée de reprendre avec elle Pépé dont elle ne peut plus payer la pension, sans travail, elle passe six mois terribles et surmonte sa misère grâce à la générosité de Bourras qui en fait son employée. Elle est enfin engagée en janvier 1866 par Robineau qui, depuis septembre, a acheté un magasin du quartier. Soutenu par le fabricant Gaujean, Robineau engage contre “Au bonheur des dames” une lutte qui le ruine. Bourras, à son tour, essaie de tenir tête au Grand Magasin, mais en vain. Un soir de juillet, Denise, qui promène Pépé aux Tuilleries, rencontre Mouret. Ils ont les mêmes

Jean, ne comprenant pas son désespoir, lui demande des sommes importantes d'argent qu'elle gagne difficilement pour se dépêtrer de ses aventures amoureuses, manipulant sa sœur en se décrivant comme constamment au centre d'intrigues rocambolesques et désespérées. Denise est alors obligée de coudre des nœuds de cravate la nuit, donnés gentiment par Robineau, le premier commis au rayon de la soie.

Denise aussi commence son éducation sentimentale : avec son amie Pauline Cugnot des lingeries, elle s'intéresse un peu aux histoires de cœur de son comptoir. Cette dernière lui conseille de prendre un amant pour subvenir à ses besoins financiers. Mais Denise ne peut supporter l'idée même : elle préfère se fatiguer à faire des nœuds de cravate la nuit. Mais, en même temps, touchée par la galanterie hypocrite de Hutin qui se moque d'elle dans son dos, elle le « reluque ». Petit à petit, naît entre elle et Mouret une sorte de complicité dont aucun des deux ne comprend qu'il s'agit en fait d'un véritable coup de foudre : en effet, ni l'un ni l'autre ne sait ce qu'est l'amour, qu'il s'agisse de la naïve Denise ou du déjà trop expérimenté Mouret, habitué à des relations sans lendemain.

Mais, elle discute souvent avec son amie Pauline et va souvent voir Robineau : l'inspecteur Jouve l'a remarqué mais ne va pas voir la direction. En effet, la direction est très stricte : pas de bavardages, pas d'amants, il faut dormir la nuit... En juillet, Denise a peur : c'est la morte-saison, l'époque des renvois. Bourdoncle, l'adjoint tyrannique de Mouret, renvoie pour un rien, de plus il n'apprécie pas trop Denise, qui pense que si quelqu'un doit sauter dans son comptoir, ce sera elle. En réalité, Bourdoncle ne fait qu'exécuter les ordres de Mouret : celui-ci veut conserver son image de patron paternel, mais veut quand même virer pour économiser.

Un jour de Juillet, Jouve qui n'a rien dit à Bourdoncle sur Denise et Pauline, espère «

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (73.6 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com