LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude du poème Barbara de Jacques Prévert

Commentaire de texte : Étude du poème Barbara de Jacques Prévert. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  26 Avril 2012  •  Commentaire de texte  •  1 595 Mots (7 Pages)  •  1 047 Vues

Page 1 sur 7

1-Une chanson et un poème d'amour

A- Un paysage attendrissant

Il s’agit en réalité d’un poème/ chanson que l'on entend très souvent écrite dans un style familier avec des répétitions et des reprises. Comme dans une chanson, on trouve un refrain et le poète s’adresse à une personne : vers 1: "Rappelle-toi Barbara" / vers 2: "Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là". La nostalgie du bonheur passé est un retour brutal des souvenirs. Cette anaphore traduit une complicité entre le poète et la femme.

Les sonorités sont douces, liquides. On relève une allitération ( répétition d'une sonoritée au sein d'une phrase) en /s/ qui fait apparaître le son des gouttes d'eau s'écrasant sur le sol. Le rayonnement de l’amour embelli la nature elle-même : l’image de la pluie n’est plus la banale représentation du climat océanique mais l’expression du bonheur amoureux, ce qui est confirmé au vers 31: "Cette pluie sage et heureuse" avec les deux adjectifs mélioratifs ( qui évoque une chose de manière avantageuse) "sage et heureuse" qualifiant la pluie.

Le paysage est familier et il évoque la rue de Siam (ancien pays d’Asie, actuelle Thaïlande), le bateau d’Ouessant (île au large de Brest avec un phare). Ces noms propres sont ancrés dans la vie quotidienne des Bretons.

B- Le portrait d'une femme aimée

Grâce à un travail sur la répétition, le rythme, le vocabulaire, Prévert parvient à rendre avec simplicité un état de bonheur. Le poème s’ouvre sur un appel aux souvenirs. L’impératif « Rappelle-toi » sert de relance rythmique à la première partie du poème ainsi que le prénom «Barbara ». Barbara, avec son sourire et sa beauté, représente la femme en général, et même l'Amour comme on le comprendra dans la suite du poème, et son apparition lumineuse, soulignée par les trois adjectifs du vers 4: "Epanouie ravie ruisselante", repris en chiasme(Figure de rhétorique qui consiste à placer deux groupes de mots dans un ordre)au vers 27: "Je dis tu à tous ceux qui s'aiment", contraste avec la banalité triste. Un personnage jaillit brutalement au vers 17: "Un homme sous le porche s'abritait" et les syllabes de son nom au vers 19: "Barbara" forment un cri. On remarque le groupe de mots "jetée dans ses bras" au vers 22, qui souligne la passion qu'éprouvent les deux personnages l'un pour l'autre.

C-La complicité d'un poète pour cette amour

La rencontre du poète avec la jeune fille est très simple : c’est le croisement de deux sourires et l’échange de regards inconnus. Leur échange commence au vers 8 et se termine au vers 13. Il est court mais intense comme le montre les vers 12: "Toi qui je ne connaissais pas" et 13: " Toi qui ne me connaissais pas".

Le poète est témoin de la scène et il prend parti pour les amoureux, comme le montre le tutoiement utilisé avec insistance depuis le début du poème.

Le poète explique le tutoiement qu'il emploie dans trois vers (vers 25/26/27) très beaux dont deux qui sont en parallèles, par leur construction. La généralisation de l'amour est exprimée par l'absolu "tous", employé deux fois dans ce petit passage. Cette excuse est entourée de deux anaphores et la seconde au vers 29: "Rapelle-toi Barbara" relance le poème.

La suite est une énumération propre à Prévert. On relève deux occurrences de "heureuse" qui entourent le même mot au masculin "heureux", qui peut traduire l'étreinte amoureuse de la fougueuse jeune fille. La pluie et la ville sont personnifiées pour leur donner plus de vie.

2- Le renversement de situation

A-L'irruption progressive mais terrible de la guerre et la destruction de l'amour

Prévert introduit deux notes mises en place dans le but de nous inquiéter quant à la suite des évènements. Au vers 35 on relève « l’arsenal », qui

...

Télécharger au format  txt (8.1 Kb)   pdf (96.5 Kb)   docx (11.3 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com