LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cours: la Seconde Guerre Mondiale: une guerre d'anéantissement

Compte Rendu : Cours: la Seconde Guerre Mondiale: une guerre d'anéantissement. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  30 Janvier 2013  •  3 311 Mots (14 Pages)  •  1 597 Vues

Page 1 sur 14

Thème II : chapitre 2 : La Seconde Guerre mondiale : une guerre d’anéantissement.

Le premier septembre 1939, l’Allemagne envahit la Pologne. Cette agression marque le début de la Seconde Guerre mondiale, qui trouve ses origines dans la politique expansionniste de l’Allemagne nazie. Depuis l’arrivée d’Hitler au pouvoir, les nazis en remis en cause le traité de Versailles et engagés une politique extérieure dont le but est de rassembler tous les peuples germaniques à l’intérieur du IIIème Reich.

Ce conflit qui reprend les caractéristiques de la guerre totale, va les développer jusqu’au bout en s’en prenant aux civiles et en mettant en place une politique d’extermination des juifs et des Tsiganes.

Quelles idéologies et moyens guerriers expliquent la volonté d’anéantissement chez les belligérants de la Seconde Guerre mondiale ?

Quelles sont les étapes de la destruction des juifs et des Tsiganes en Europe ?

I) Anéantir à tout prix pour gagner la guerre.

A) Les moyens de l’anéantissement.

Pourquoi la bataille de Stalingrad est-elle un exemple de guerre d’anéantissement ?

a) Contexte.

Questions : 1) Comment Hitler prépare-t-il l’offensive sur l’URSS au printemps 1942 ?

Hitler utilise 6,2 millions d’hommes (allemands, italiens, hongrois, roumains) pour son offensive.

C’est une guerre de masse, 87 millions de soldats sont mobilisés pendant ce conflit, côté allemand la Wehrmacht utilise plus de 3200 chars, 3400 avions et 57000 canons.

2) Pourquoi la guerre sera-t-elle longue selon le « führer » ?

Depuis le début de l’opération Barbarossa qui a débuté en juin 1941, les armées allemandes sont bloquées devant Moscou et Leningrad.

Le 7 décembre 1941 les USA sont entrés en guerre et deviennent l’arsenal du monde libre.

3) Quels sont les objectifs stratégiques d’Hitler ?

Il veut s’emparer du pétrole du Caucase pour faire la jonction avec l’armée de Rommel qui se trouve en Afrique. Le centre névralgique de cette stratégie c’est Stalingrad, ville symbolique qui porte le nom de Staline.

b) Les moyens de l’anéantissement.

Les Allemands utilisent la stratégie du bombardement pour raser la ville. Le but est non seulement d’affaiblir l’armée rouge mais aussi de détruire les usines d’armement et de décourager la population civile. Pour s’emparer des rues de Stalingrad, les Allemands utilisent l’artillerie et les lance-flammes.

La Second Guerre mondiale voit se multiplier les bombardements de villes prenant pour cibles les civils. Par exemple les explosions atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki le 6 et 9 août 1945 deviennent le symbole d’une guerre d’anéantissement avec 110000 morts.

65% des victimes de la Seconde Guerre mondiale sont des civiles (bombardements stratégiques mais surtout la guerre d’extermination des nazis.

En face, Staline donne l’ordre de ne plus reculer, c’est l’ordre 227 et malgré les bombardements des embarcadères situés sur la Volga, des troupes fraîches arrivent de Sibérie pour remplacer les pertes soviétiques. Le général Joukov qui a sauvé Moscou pendant l’hiver 1941 a un plan. Il veut fixer l’armée de Paulus dans les faubourgs de Stalingrad pour rassembler des troupes de l’autre côté de la Volga. Il fait déplacer les usines derrière l’Oural pour qu’elles tournent 24H sur 24. Puis Il s’agit d’encercler l’armée allemande en l’attaquant sur ses flancs, composés de soldats italiens, roumains et hongrois moins armés et moins expérimentés que les soldats allemands. Pour son plan il utilise une arme destructrice appelée les orgues de Staline. Les Russes reçoivent également l’aide matériel américaine, les convois arrivent au port de Mourmansk (chars, munitions, jeep, cornbeef)

Les Allemands après l’offensive soviétique commencée le 18 novembre 1942, sont encerclés dans Stalingrad. Hitler précipite la capitulation de la 6ème armée en refusant que l’armée de Paulus recule, il espère dépêcher sur place une armée de secours et la ravitailler.

c) L’issue finale de la bataille.

Le 31 janvier 1943, le maréchal Paulus capitule avec son armée et décide de collaborer avec les Russes. Il dénonce ses supérieurs dont Keitel au procès de Nuremberg.

Pour la première fois l’Allemagne nazie a mis le pied à terre et montre que la Blitzkrieg n’est plus efficace.

Pourtant la propagande nazie cache la capitulation, et parle de sacrifice. Il s’agit de galvaniser le peuple allemand pour qu’il continue la lutta et s’investit encore davantage dans la guerre totale.

B) Des idéologies prônant l’anéantissement.

a) Une vision raciste du conflit...

Hitler part du constat que le sang allemand est « contaminé » par la race slave. Les populations européennes sont hiérarchisées en fonction de leur plus ou mois grande parenté avec la race « aryenne ».

Ainsi les Scandinaves, les hollandais et les Flamands sont associés au Reich. Les Latins, considérés comme métissés, s’ils acceptent la tutelle allemande, sont tolérés.

En revanche les slaves d’Europe de l’Est, considérés comme des sous-hommes (Untermenschen) sont voués à l’asservissement et les juifs sont appelés à « disparaître ».

C’est pour purifier le sang allemand, qu’Hitler justifie l’extermination des Untermenschen et des Juifs, au nom du darwinisme social.

b) ...effaçant la limite traditionnelle entre soldat et civil...

Dans la vision du monde qui est celle des nazis, la guerre n’est plus seulement une guerre entre les Etats mais une lutte à mort entre les peuples. Le but ultime d’Hitler est de conquérir un Lebensraum (espace vital) pour la race aryenne. Ainsi à partir de 1941, la guerre est présentée par les nazis comme une croisade contre le bolchévisme. Le Plan Est du 15 juin 1941, prévoit la disparition à moyen terme de 31 millions de Slaves, afin de libérer des terres pour la colonisation germanique. Des millions de prisonniers russes sont exterminés dans les camps de concentration nazis (voir carte p 100). Les civils

...

Télécharger au format  txt (22 Kb)   pdf (201.5 Kb)   docx (17.8 Kb)  
Voir 13 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com