LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Après la guerre, le monde bipolaire

Analyse sectorielle : Après la guerre, le monde bipolaire. Recherche parmi 260 000+ dissertations

Par   •  10 Octobre 2014  •  Analyse sectorielle  •  1 867 Mots (8 Pages)  •  654 Vues

Page 1 sur 8

Au lendemain de la guerre, le monde est bipolaire :

USA et URSS sont les seuls grands vainqueurs, et tous les autres pays sont affaiblis et ruinés, dépendants le plus souvent, déchirés parfois.

Les deux grands, que tout oppose maintenant, se retrouvent face à face, inquiets chacun de la montée en puissance de l'autre. De 1945 à 1946, les divergences d’intérêt, les malentendus et les méfiances, accroissent la tension entre les deux supergrands, et conduisent à la rupture de 1947

Définition de la Guerre froide

La guerre froide est donc un profond antagonisme E-W qui dure de 1947 à 1991et prend la forme d'un conflit permanent et systématique, sur le plan idéologique, politique, économique, culturel, militaire et spatial, mais qui ne conduit pas pour autant à un affrontement armé direct et généralisé des deux blocs.

Les deux adversaires vont recourir à tous les moyens de l’intimidation, de la propagande, de la subversion, voire de la guerre locale tout en s’abstenant d’en venir aux armes l’un contre l’autre ; la menace sur la paix est tout de même désormais permanente.

La Guerre froide comporte plusieurs étapes :

débute en 1947, année charnière, et culmine dans les années 48-53

se poursuit par une période d'amélioration, avec la coexistence pacifique de 1953 à 1962 et la Détente entre 1962 et 1975.

connaît un regain de tension de 1976 à 1985 surtout après l'invasion de l'Afghanistan par l'URSS fin 1979 (la Paix Froide de 1980 à 1985)

se termine par une véritable amélioration consécutive à l'arrivée de Gorbatchev au pouvoir en 1985 ce qui conduit à la disparition de l'URSS en 1991, et par voie de conséquence à la fin de la guerre froide.

I. 1947 : LA NAISSANCE DE LA GUERRE FROIDE AVEC LA CONSTITUTION DE DEUX BLOCS ANTAGONISTES.

A. LES MANŒUVRES SOVIETIQUES ET L’EXPANSION DU COMMUNISME

Trois grandes lignes dans la politique de Staline :

1. faire oublier son alliance avec Hitler de 1939 à 1941

2. lancer un programme nucléaire pour tenter de parvenir d'urgence à la parité avec les USA en brisant leur monopole (bombe A en 1949 et bombe H en 54)

3. se ménager un glacis protecteur en Europe et en Asie pour mieux assurer la sécurité de l'URSS

 

En fait, c’est la raison d’état, c'est à dire la sécurité soviétique qui pour Staline l'emporte largement sur les raisons idéologiques, c’est à dire la propagation du communisme et la révolution mondiale. A preuve, il incite à la modération des partis frères là où la sécurité soviétique n'est pas concernée ( Fr, It ...) mais incite les communistes des pays voisins de l'URSS à s'emparer des postes-clés du pouvoir malgré la faiblesse de leur implantation.

1°) L'engrenage de la méfiance commence dès 1945 - 1946.1

a) Les prétentions soviétiques et la menace communiste

En Europe de l'Est, maintien de l'armée rouge

En Turquie, en Grèce, en Iran, pressions soviétiques

En Chine, reprise de la guerre civile

b) Les réactions occidentales

Churchill parle publiquement d’un « Rideau de fer » qui s’est abattu sur l’Europe de Stettin à Trieste ( discours de Fulton)

La fermeté américaine

Arrêt dès 1945 de la loi de prêt-bail

Mauvaise volonté occidentale pour les démontages d'usines allemandes

Mobilisation de la flotte US en Méditerranée et pressions diplomatiques

2°) Le processus de conquête

Il mérite d’être souligné et sera le même dans tous les pays d’Europe de l’Est, à quelques nuances près, prenant l’apparence de la légalité, se développant en fait sous la pression.

Occupation par l’armée Rouge

Dénazification et épuration menées avec le concours de l’armée rouge, et démantèlement des structures et cadres politiques de l’ancien régime.

Regroupement dans un « Front National » contrôlé par les communistes, des forces issues de la résistance Constitution d’un gouvernement de coalition ou d’Union Nationale dans lequel les communistes contrôlent les postes-clés ( Intérieur, Justice, Armée, Economie )

Noyautage de l’état, de l’administration, de la société tout entière ( associations, quartiers, usines …)

Elimination de l’opposition

Elections truquées en terrain préparé garantissant la victoire des communistes et des socialistes ralliés

Signature d’un traité d’alliance avec l’URSS, l’alliance étant scellée au profit du plus fort

Interdiction de l’opposition qui est pourchassée, ses chefs étant en fuite, en prison ou exécutés avec instauration du totalitarisme importé d’URSS : parti unique, police politique, milice, et règne de la terreur et de la peur

3°) La multiplication des « démocraties populaires » en Europe de l'Est

a) Moscou impose le système soviétique là où l’armée rouge est présente

= mise sous tutelle rapide pour les ex-alliés du nazisme :

Bulgarie,

leader communiste = Dimitrov

après le traité de paix de 1947, il instaure une démocratie populaire et le chef de l’opposition est exécuté en septembre

Roumanie,

interdiction des partis « bourgeois » puis abdication forcée du roi Michel en novembre 1946

proclamation de la république populaire en avril 1948

Hongrie,

« Tactique du salami » : élimination de l’opposition tranche par tranche

aux

...

Télécharger au format  txt (13.1 Kb)   pdf (136 Kb)   docx (15 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com