LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse d'une affiche du PCF contre le plan Marshall (1950)

Étude de cas : Analyse d'une affiche du PCF contre le plan Marshall (1950). Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  24 Novembre 2015  •  Étude de cas  •  742 Mots (3 Pages)  •  4 994 Vues

Page 1 sur 3

Analyse

Le document est une affiche éditée par le parti communiste français en 1950. On y voit la France en bas à droite dont les côte atlantique sont « attaquées » par une pieuvre gigantesque dont les yeux sont des symboles du dollar et le drapeau des USA recouvre le reste du corps de l'animal.

Un texte est inscrite sur le territoire français : « Non ! La France ne sera pas un pays colonisé !

En bas de l'affiche un slogan est imprimé en lettres capitales : « LES AMERICAINS EN AMERIQUE ! »

Une mention indique que l'affiche a été payée par des fonds collectés par les « travailleurs des usines Renault ».

Nous avons à faire à une affiche de propagande anti-américaine et plus précisément contre le Plan Marshall.

Nous sommes 3 ans après l'annonce du Plan Marshall qui a été proposé en 1947 aux états européens par les USA. Le Général Marshall, conseil d'état aux affaires étrangères, estime que les lenteurs de la reconstruction et du redressement économique de l'Europe risquent de porter au pouvoir les Partis Communistes (notamment en France et en Italie). En outre, le comportement de l'URSS et de Staline depuis le 8 mai 1945 et la mise en place d'une « rideau de fer » entre les territoires « libérés » par l'Armée Rouge font craindre aux USA mais aussi à nombre de pays d'Europe de l'Ouest (et au premier plan la RFA créée en 1948 par la volonté des alliés) les volontés hégémonique de l'URSS et de ses alliés appelés « Bloc de l'Est ».

Le plan propose une série d'aides financières aux états européens qui en feront la demande à la condition que ceux-ci soit démocratiques donc que des élections libres s'y organisent. Ce qui exclue sans le dire les pays derrière le rideau de fer et sous l'influence de l'URSS (Staline va de plus faire pression pour que les pays de l'Europe de l'Est refusent ou retire leur demande d'aide).

La proposition du Plan Marshall inaugure ce que l'on va appeler la Guerre Froide : les deux superpuissances, USA et URSS, dont les idées politiques, économiques et sociétales sont radicalement opposées vont s'opposer dans un conflit qui ne pourra pas être direct à cause de leur arsenal nucléaire qui est suffisant pour se détruire mutuellement (« équilibre de la terreur »). Ils vont donc établir des systèmes d'alliances militaires, économiques et diplomatiques (ex : OTAN, Pacte de Varsovie, Plan Marshall, Kominform, OTASE, etc.) afin de « ceinturer » le bloc adverse. Les relations internationales se structurent autour des deux blocs et le monde devient bipolaire.

Les conflits de la Guerre Froide font donc être indirects, ils vont se situer sur les zones de contact entre les deux blocs. Les deux superpuissances vont s'affronter en soutenant des guérillas, des groupes rebelles ou des états alliés qui font face à ce type de situation.

Le document montre que les partis communistes européens vont être des relais de la politique de l'URSS. Relais importants car ils sont très populaires et influents dans l'opinion publique et dans les débats politiques : ils ont de très nombreux adhérents, ils bénéficient d'une grande aura de part leur grande implication dans la Résistance durant la IIème Guerre Mondiale et de nombreux intellectuels sont des militants ou des sympathisants (« les compagnons de route »).

...

Télécharger au format  txt (4.5 Kb)   pdf (79.3 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com