LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les régimes totalitaires dans l'entre-deux-guerre - 1ere S

Cours : Les régimes totalitaires dans l'entre-deux-guerre - 1ere S. Recherche parmi 279 000+ dissertations

Par   •  17 Janvier 2016  •  Cours  •  3 349 Mots (14 Pages)  •  1 142 Vues

Page 1 sur 14

THEME 2 : La guerre et les régimes totalitaires au XXe siècle.

Chapitre 2 :         Les régimes totalitaires de l’entre-deux guerres : fascisme, nazisme, stalinisme. 

Livre : Nathan 1e S : chap 3 p. 64 à 95.

Introduction.

Problématiques :         Ces 3 régimes totalitaires sont-ils comparables ?

Dans quelles conditions les régimes totalitaires apparaissent-ils ?

Quels sont leurs points communs ? leurs spécificités ?

I / Genèse des totalitarismes.

Comment expliquer la mise en place de ces régimes ?

Quel en est le contexte particulier pour chacun d’eux ?

A) En Italie et en Allemagne, un contexte de crise et une démocratie fragile.

1) En Italie, une triple crise.

=> Distribuer carte de l’Italie au lendemain de la WWI. 

* Montée du nationalisme italien suite à la Paix : le peuple dénonce une paix mutilée car l’Italie n’a pas obtenue toutes les terres irrédentes (terres sous domination étrangère habitées par des italiens) :

- Fiume, devenue une ville libre administrée par la SDN

- la Dalmatie, attribuée à la Yougoslavie.

* Une crise économique et sociale (doc 1 p. 68) : On passe d’une économie de guerre à une économie de paix (le chômage s’accroit).  => graves insurrections : les paysans occupent même les terres des grands propriétaires.

=> Crainte d’une révolution bolchevik.

* Une crise politique : la démocratie italienne est encore jeune, elle est incapable de résoudre les difficultés et de mettre fin au désordre.

=> remise en cause de la démocratie (antiparlementarisme).

➔ Dans ce contexte Mussolini (bio p. 73) prétend rétablir l’ordre et la grandeur de l’Italie.

Mussolini créé les Faisceaux de combat (def. p . 72 ), ils s’attaquent aux syndicats et partis de gauche. (doc 3 p. 69).Ils sont soutenus par les grands industriels et une partie de la classe populaire.

1921 : création du Parti National Fasciste (stratégie de violence qui se double d’un apparent respect de la démocratie).

28 Octobre 1922 : Mussolini exige le pouvoir, il organise la Marche sur Rome pour faire pression sur le Roi.

=> il est nommé Président du Conseil par le Roi et arrive au pouvoir légalement.

2) L’Allemagne, un pays en plein désarrois.

Doc 1. p.70 :

La République de Weimar, nouveau régime né à la fin de la Guerre, est confrontée à de nombreuses difficultés :

* Ses dirigeants, qui ont signé l’armistice et le traité de Versailles, sont rendus responsables de la défaite.

Ils ont réprimé une insurrection communiste en 1919.

=> La République de Weimar est détestée par les nationalistes (thèse du coup de poignard dans le dos) et par les communistes.

* crise éco : l’Allemagne doit payer de lourdes réparations et faire face à une très grave crise monétaire en 1923 (hyperinflation). Elle est ensuite frappée par la crise de 1929 (6 millions de chômeurs en 1932).

violence constante, grande agitation sociale.

(Doc 2 p. 70)

=> Ce contexte favorise l’émergence et la montée en puissance d’un homme et de son parti.

Hitler créé le NSDAP, en 1923 il tente un coup d’Etat qui échoue. Il tente alors de conquérir le pouvoir par des moyens légaux.  (4. P. 71).

Usage de la violence avec les SA, groupe paramilitaire qui multiplie les violences. (déf. p.70, doc 3 p. 71)

=> La crise des années 1930 renforce son audience, il exploite le désarroi de la population et la peur du bolchevisme.

30 janvier 1933 : Hitler est nommé chancelier par le président Hindenburg.

=> Comme Mussolini, il arrive au pouvoir légalement.

B) L’installation des dictatures fasciste et nazie.

En Italie : (voir doc. 5 p. 69

Mussolini est prudent, les fascistes ne sont pas majoritaire à l’assemblée. Il veut rassurer les italiens.

1924 : les élections se déroulent dans un climat d’intimidation, il y a des fraudes. Les fascistes obtiennent la majorité à l’ Assemblée.

=> Le député socialiste Matteotti dénonce cela : il est enlevé et assassiné par les fascistes.

=> Mussolini nit au début, puis fini par revendiquer le meurtre en janvier 1925. C’est le début de la dictature.

1925 – 1926 : les « lois fascistissimes » abolissent la démocratie, le parlement ne joue plus aucun rôle. La monarchie n’est pas abolie mais Mussolini détient tous les pouvoirs.

En Allemagne :

Hitler impose très vite la dictature.

Fev 1933 : l’incendie du Reichstag est imputé aux communistes. Le parti communiste est interdit.

En mars, Hitler obtient les pleins pouvoirs par l’Assemblée.

...

Télécharger au format  txt (21.1 Kb)   pdf (326.2 Kb)   docx (21.4 Kb)  
Voir 13 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com