LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'Afrique Peut Elle Se Passer De L'aide Alimentaire ?

Rapports de Stage : L'Afrique Peut Elle Se Passer De L'aide Alimentaire ?. Recherche parmi 272 000+ dissertations

Par   •  17 Avril 2013  •  460 Mots (2 Pages)  •  1 590 Vues

Page 1 sur 2

La menace alimentaire qui touche plus de 10 millions de personnes dans la Corne de l’Afrique remet en lumière la fatalité d’une catastrophe qui n’a pourtant rien de naturelle. Sécheresses, inondations, conflits armés... tout cela contribue à aggraver une situation d’extrême vulnérabilité alimentaire, mais ce ne ce sont pas les seuls facteurs explicatifs.

La Somalie vit une situation d’insécurité alimentaire depuis 20 ans. En 1992, 300.000 somaliens ont perdu la vie à cause de la faim.

La faim n’est pas une fatalité inévitable qui affecterait seulement certains pays. Les causes de la faim sont politiques.

On pointe du doigt la sécheresse, avec les pertes de récoltes et de bétail consécutives, comme l’une des principales explications de la famine dans la Corne de l’Afrique. Mais alors comment expliquer que des pays tels que les Etats-Unis ou l’Australie, qui subissent régulièrement de graves sécheresses, ne souffrent pas de famines extrêmes ? Evidement, les phénomènes météorologiques peuvent aggraver les problèmes alimentaires, mais ils ne suffisent pas à expliquer les causes de la faim.

Dans plusieurs pays de la Corne de l’Afrique, l’accès à la terre et un bien rare. L’achat massif de sols fertiles de la part d’investisseurs étrangers a provoqué l’expulsion de milliers de paysans de leurs terres, diminuant ainsi leur capacité à satisfaire leurs propres besoins alimentaires de manière autonome.

Il faut également rappeler que la Somalie, malgré les sécheresses récurrentes, était un pays autosuffisant dans la production d’aliments jusqu’à la fin des années 1970.

Sa souveraineté alimentaire a été mise en pièce au cours des trois décennies suivantes. A partir des années 1980, les politiques imposées par le Fonds Monétaire International et la Banque Mondiale pour que le pays puisse rembourser sa dette au Club de Paris se sont traduites par l’imposition d’un ensemble de mesures d’ajustement.

La montée des prix des céréales de base est un autre des éléments désignés comme détonateurs des famines dans la Corne de l’Afrique.

En Somalie, les prix du maïs et du sorgho rouge ont respectivement augmenté de 106 et 180% par rapport à l’année dernière. Des hausses qui ont rendus ces aliments inaccessibles.

La Somalie, située dans la Corne de l’Afrique, est de nouveau en proie à la guerre. À la fin de l’année 2006, l’armée éthiopienne avait envahi la Somalie afin de chasser les milices des Tribunaux islamiques. Le chaos qui règne aujourd’hui dans la capitale somalienne et dans tout le pays.

Bien qu’elles aient été chassées du pouvoir depuis neuf mois, les milices armées islamistes font toujours peser une menace permanente sur le gouvernement somalien et opposent une résistance farouche à l’armée d’occupation éthiopienne. Des dizaines de milliers de civils fuient les combats meurtriers, tandis que Mogadiscio, la capitale, se vide de sa population et que le pays s’enfonce lentement dans la guerre civile.

...

Télécharger au format  txt (3 Kb)   pdf (56.5 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com