LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Citoyens et démocratie à Athènes

Dissertation : Citoyens et démocratie à Athènes. Recherche parmi 275 000+ dissertations

Par   •  14 Novembre 2021  •  Dissertation  •  1 046 Mots (5 Pages)  •  205 Vues

Page 1 sur 5

Citoyens et démocratie à Athènes (Ve- Ive s av J.C).

La Grèce antique du Ve – Ie siècle av. JC est composé de cité qui partage de nombreuses caractéristiques tel que la méditerranée, l’unité religieuse ou bien l’unité culturelle. Cependant, cette cité s’oppose en un point : l’unité politique.  Trois grands régimes composent ces polis : l’oligarchie, seulement quelques-uns (souvent les plus riches) gouvernent, soit la tyrannie, dirigé par un tyran, ou encore la démocratie ou le peuple décide : les citoyens. La démocratie, du latin « démos kratos » (le pouvoir des hommes) est un système nouveau, suite à la chute de la tyrannie de 552-509 av. JC du tyran Hippias, les réformes de Clisthène remplace alors le tyran par les citoyens et la démocratie.  Mais alors, qu’est-ce que le citoyen et la démocratie à Athènes ? ont déterminera d’abord qu’est ce que système nouveau et exclusif, en quoi est-il exclusif et la notion d’une démocratie directe mené par et pour les citoyens et on y observera la limite et la juvénilité de ce système politique, qui est critiqué par certains.

La démocratie d’Athènes est directe, c’est-à-dire qu’elle est dirigée par des citoyens via des élections et des votes. Être citoyen est celui qui bénéficie du droit de cité et qui, à ce titre, participe (directement) a son gouvernement. Ces citoyens ont des droits, comme des droits politiques, avec l’accès aux assemblées, a toutes élections et tirage au sort, des droits de propriété et d’héritage a de la terre, des droits judiciaires, ou tout tous citoyens peut intenter un procès contre un autre citoyen : l’isonomie. Cependant ces derniers ont des devoirs, comme le devoir militaire, en effet Le premier devoir du citoyen est la défense de la cité, ou bien encore la religion :  les citoyens doivent respecter des rites religieux comme la Participation aux grandes fêtes de la cité.

La citoyenneté athénienne se démarque surtout par sa nouveauté politique : en effet, c’est la première fois qu’un peuple connait une égalité tel. Les institutions politiques sont composées de l’ecclésia, tous les citoyens de plus de 20 ans qui Discutent, votent les lois, la guerre et l’ostracisme. La boulé 500 citoyens (les bouleutes) issue de l’ecclésia tiré au sort qui préparent les lois de l’assemblée, pouvoir législatif, elle surveille les magistrats. Puis l’héliée 6000 juges tiré au sort qui sont les tribunaux qui encadrent le tout. Ces magistratures sont annuelles, ce qui permet une alternance gouvernante / gouverné mais elles sont également collégiales : elle évite toute tentative de prise de pouvoir. La démocratie est dite directe car les citoyens participent à l’ecclésia, une séance ou tous les citoyens peuvent y participer, parler sans représentants, et avec des règles qui cadre le débat comme la clepsydre. Et quiconque ne respecterais pas ces règles pourrait être amené à l’ostracisme (mise à l’écart d’un groupe qui menace les institutions démocratiques).

 Cette démocratie permet donc le débat politique, en effet, pour les plus hautes magistratures, la rhétorique est un rôle central a la vie de la cité sur l’agora, elle permet de s’exprimer aux plus grands nombres, appelé plus couramment démagogie, certains comme Périclès on était réélu plus de 15 fois ! Le théâtre tient également une place centrale dans la vie de la cité car il sert à l’éducation des citoyens : il sert à passer des messages, les comédies d’Aristophane sont très connues se moque de la démocratie et de ses dérives.

...

Télécharger au format  txt (6.5 Kb)   pdf (47.1 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com