LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Composition D'Histoire: La Mobilisation De La Guerre Total (1914/1918)

Dissertations Gratuits : Composition D'Histoire: La Mobilisation De La Guerre Total (1914/1918). Recherche parmi 272 000+ dissertations

Par   •  15 Janvier 2013  •  284 Mots (2 Pages)  •  917 Vues

Page 1 sur 2

Introduction : problématique

1° partie: mobilisation des soldats très importante. Une guerre mondiale. Mobilisation des colonies européennes. Mobilisation des femmes à l'arrière.

2° partie: Mobilisation économique. Armes nouvelles. Mobilisation financière.

3° partie: la propagande ("bourrage de crâne")

Conclusion : réponse à la problématique.

La guerre de 1914-1918 est une guerre d'un genre nouveau. Peut-on parler de guerre totale?

Les nations en guerre mobilise tous les hommes en âge de combattre. La France envoie au combat plus de 8 millions d'hommes. La guerre devient mondiale par la mobilisation des soldats des empires coloniaux (ceux de la France, de l'Angleterre) et par l'entrée en guerre de nations du monde entier comme les Etats-Unis, le Japon ou l’Empire Ottoman. La mobilisation massive des hommes sur le front oblige à mobiliser à l'arrière toute la main-d’œuvre disponible : aussi les femmes remplacent les hommes dans les champs ou les usines, on fait aussi appel à la main d'oeuvre coloniale.

La guerre est aussi une "guerre économique". Les nations mobilisent toutes les ressources économiques et les industries au service de la guerre: "la guerre se gagne d'abord dans les usines" (Renault produit des chars). Des armes nouvelles sont mises au point et utilisées : gaz de combat, avions, tanks, sous-marins. Pour financer ces gigantesques dépenses, les Etats lancent des emprunts auprès de leur population.

La guerre voit le développement de la propagande - le "bourrage de crâne" comme disent les soldats, les gouvernements cherchent à maintenir le "moral" et la volonté de combattre des soldats et de l'arrière. La censure (= suppression des nouvelles qui gênent les gouvernements) supprime les mauvaises nouvelles. La guerre a donc aussi une indéniable dimension « psychologique ».

La Première Guerre mondiale, par l'ampleur des moyens qu'elle mobilise, est bien une guerre totale

...

Télécharger au format  txt (1.9 Kb)   pdf (50.7 Kb)   docx (8.4 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com