LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Résumé - La Seconde Guerre Mondiale

Note de Recherches : Résumé - La Seconde Guerre Mondiale. Recherche parmi 245 000+ dissertations

Par   •  23 Mars 2012  •  1 096 Mots (5 Pages)  •  2 968 Vues

Page 1 sur 5

La Seconde Guerre Mondiale

(1939 – 1945)

I : INTRODUCTION

Le début du conflit :

La seconde guerre mondiale fait suite à la montée au pouvoir d'Adolf Hitler en Allemagne. Ce conflit planétaire opposa deux camps :

- les pays Alliés : (Australie, Belgique, Canada, Chine, France, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, puis L'union soviétique à partir du 22 juin 1941, les Etats-Unis d'Amérique à partir du 7 décembre 1941, le Mexique et le Brésil à partir de 1942).

- les pays de l'Axe : (Allemagne, Autriche, Hongrie, Finlande, Italie Japon, Roumanie, Bulgarie, Thaïlande).

Le 1er septembre 1939, l'armée allemande – la Wehrmacht – envahit la Pologne sans avoir déclaré la guerre.

Scandalisés par cette violation par Hitler du droit international, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939 : c'est le début de la seconde guerre mondiale.

II – DEVELOPPEMENT

a) Les Victoires de l'Axe : 1939 - 1942

Après une « drôle de guerre » marquée par l'absence de combats, Adolf Hitler, appelé « Le Führer » lance ses troupes à l'assaut des Pays-Bas, de la Belgique et de la France le 10 mai 1940.

« La guerre éclair » est remportée en quelques semaines. C'est une stratégie qui vise à privilégier la rapidité et l'efficacité dans l'offensive : l'aviation allemande est envoyée la première sur le front pour des bombardements massifs, les blindés arrivent alors pour pénétrer les lignes ennemies.

Le 4 juin 1940, les troupes allemandes foncent sur Paris, provoquant l'exode de 8 millions de civils sur les routes.

Le 14 juin, ils sont à Paris. Le gouvernement confie au Maréchal Pétain la charge de signer l'armistice, ce qu'il fait le 22 juin 1940.

Refusant la défaite, le général de Gaulle, réfugié à Londres, lance l'appel à la résistance le 18 juin 1940.

Le 10 juillet, députés et sénateurs accorde les pleins pouvoirs à Pétain. C'est la fin de la IIIè République et le début de l'Etat français qui va siéger à Vichy.

La France dite « libre » est limitée au sud par la ligne de démarcation. Elle sépare la France au nord (dirigée par l'Allemagne dont la capitale est Paris), et la France du sud (dite France « libre » avec Vichy comme capitale). Elle ne pouvait être franchie qu'avec une autorisation des autorités allemandes (Ausweis).

Dans les pays vaincus, l'Allemagne nazie installe des gouvernements qui lui sont favorables ou pratique la collaboration avec les pouvoirs en place.

Cette collaboration se fait sur le plan économique, l'Allemagne pillant les ressources industrielles, financières ou artistiques des pays conquis.

Jusqu'en février 1942, Hitler accumule les victoires et domine presque tout l'Europe, à l'exception du Royaume-Uni qui continue seul la lutte sous l'autorité de Winston Churchil, premier ministre.

Sur le plan politique, l'Allemagne impose son idéologie. Elle fait appliquer ses idées racistes en pourchassant les Juifs, les Tsiganes, les homosexuels ou les handicapés mentaux. Elle poursuit ses opposants, les exécute ou les envoie vers :

les camps de concentration (ou Goulag) situés le plus souvent en Sibérie,

dans les camps d'extermination : tous situés sur le territoires polonais conquis par les Allemands, au noms tristement célèbres d'Auschwitz, Trébilinka,...on estime à 10 millions de victimes.

Le génocide ensanglante tous les pays dominés par le Reich.

En Asie, le Japon, allié de l'Axe, remporte de grandes victoires. Mais, le 7 décembre 1941, son attaque réussie sur Pearl Hartbor (Iles Hawaii), base militaire américaine dans le

...

Télécharger au format  txt (7.4 Kb)   pdf (98.2 Kb)   docx (11.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com