LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Qu’est-ce que résister pendant la Guerre ?

Cours : Qu’est-ce que résister pendant la Guerre ?. Recherche parmi 245 000+ dissertations

Par   •  23 Novembre 2017  •  Cours  •  958 Mots (4 Pages)  •  197 Vues

Page 1 sur 4

Qu’est-ce que résister pendant la

Guerre ?

La seconde Guerre Mondiale est une guerre nouvelle : la volonté d’anéantir l’adversaire est alors née. Les techniques d’armements sont révolutionnaires et massivement destructives. La brutalité et l’agressivité des soldats se sont amplifiée, la santé mentale est alors atteintes, chose qui n’avait jamais été prise en compte auparavant. Malheureusement, dans tous ces changements, il y en a un qui a générer des réseaux de rébellions organisés : l’implication des civils. Les femmes sont violés, les adolescents embrigadés et les ouvriers travaillent alors pour l’armée. Dès le 1er Avril 1933, en Allemagne, des répressions vont être mises en place afin de faire prendre conscience aux juifs leur place dans la société. C’est alors le début d’une longue et douloureuse « chasse aux juifs ». Après avoir réprimés tous les juifs allemands, c’est au tour de la France d’être assailli. En mai 1940 les allemands débarquent. La France déclare forfait et signe l’armistice le 22 Juin 1940, elle se soumet aux exigences d’Hitler et de son régime nazi. Les mêmes répressions qu’en Allemagne sont alors mises en place.

Durant l’Occupation, la France est divisée en deux parties par une ligne de démarcation. Il y a la zone « Nord », occupée par l’armée Allemande, et la zone « Sud » appelée « Zone libre ». Le régime de Vichy dirigé par le Maréchal Pétain est de vigueur sur l’ensemble de territoire français. Pour la population française, la répression est alors le mot d’ordre.  Les habitants vivent dans la peur ou encore cachés. Ils doivent réagir.

« Faire quelque chose mais quoi ? » - Claude Bourdet

C’est la question que se posent tous les français. Le 18 Juin 1940, Le général de Gaulle lance un appel à la résistance, alors exilé en Angleterre. Certains Français répondirent à l’appel lancé par la BBC. Malheureusement le régime oppressif que menaient les Allemands ne laissait pas beaucoup la place à la résistance. Ainsi, les résistants furent contraints d’opter pour la clandestinité, elle-même sévèrement punie. Ils étaient forcés de mener une double vie, de changer de domicile, de nom ou encore d’apparence. Filles ou garçons, ils avaient entre 15 et 30 ans. Ouvriers, paysans, étudiants, leur rôle a été capital dans la Résistance. Dans un premier temps il s’agit des jeunes qui sont les plus engagés. Après Juin 1941, le seuil de tolérance des Français est alors atteint et il ne reste plus qu’une solution afin de survivre : résister. Les mouvements de Résistance agissent sur deux plans distincts : contribuer à la défaite des Allemands, et influencer l'opinion pour que la France bascule dans le camp qu'ils estiment être le bon.

Les réseaux sont organisés en petites structures, des caves, des arrière-boutiques dirigés par peu d’hommes. Leurs objectifs ne sont alors pas militaires mais politiques.

Le 14 Octobre 1941, Françoise Isacson, 20 ans, lacère le portrait du Maréchal Pétain après avoir tracé des croix de Lorraine, alors affiché sous la préfecture. Arrêtée, elle déclare : « Heureuse et fière de mon geste, je ne le regrette nullement ».

Philipe Vianney fonde un mouvement de résistance : Défense de la France. Alors que ces réseaux de résistance sont d’abord constitués de peu d’hommes et de femme, en Mai 1943 Jean Moulin créer le Conseil National de la Résistance. Cette nouvelle organisation marque un tournant essentiel dans le processus d'unification parfois difficile.

...

Télécharger au format  txt (6.1 Kb)   pdf (73.8 Kb)   docx (10.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com