LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Seconde Guerre mondiale, une guerre d’anéantissement. Les artistes évoquent la Shoah

Analyse sectorielle : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d’anéantissement. Les artistes évoquent la Shoah. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  26 Janvier 2014  •  Analyse sectorielle  •  1 179 Mots (5 Pages)  •  495 Vues

Page 1 sur 5

La Seconde Guerre mondiale, une guerre d’anéantissement

1) Les artistes évoquent la Shoah :

Jean Ferrat

Jean Tenenbaum, dit Jean Ferrat est né le 26 décembre 1930 à Vaucresson et est mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche). C’est un auteur-compositeur et interprète français.

Auteur de chansons à texte, il alterne durant sa carrière, chansons sentimentales, poétiques et engagées. Reconnu pour son talent de mélodiste, il met en musique et popularise nombre de poèmes de Louis Aragon.

Fidèle, sa vie durant, à ses idéaux communistes, il n'en conserve pas moins sa liberté de penser et n'hésite pas à se démarquer du parti communiste français, en raison des positions de ce dernier sur l'URSS.

Jean Ferrat est fortement marqué par l'occupation allemande.

Il évoque en 1963 la déportation par les Nazis, à une époque où la diplomatie préfère occulter ce passé récent — la France et l'Allemagne sont alors en pleine phase, stratégique, de réconciliation — tout autant que l'existence en France de camps tels que Drancy durant l'occupation. Le passage de sa chanson Nuit et brouillard est « déconseillé » par le directeur de l'ORTF (Office de Radiodiffusion-télévision française) , mais le public suit, et l'album Nuit et brouillard obtient le prix de l'Académie Charles-Cros.

Chanson : Nuit et Brouillard

Nuit et Brouillard est une chanson de Jean Ferrat sortie en décembre 1963 sur l'album homonyme chez Barclay. Jean Ferrat en est l'auteur-compositeur et l'interprète.

Thème de la chanson

Commémorant les victimes des camps d'extermination nazis de la Seconde Guerre mondiale, Nuit et brouillard évoque également pour Jean Ferrat un drame personnel et douloureux, la disparition de son père, juif émigré de Russie, arrêté puis séquestré au camp de Drancy par les autorités allemandes, avant d'être déporté (le 30 septembre 1942) à Auschwitz, d'où il n'est pas revenu. Il voulait aussi rendre hommage aux victimes qui ont été déportées.

Le titre fait référence à la directive Nuit et brouillard signée en 1941 par Adolf Hitler, qui ordonne que les personnes représentant une menace pour le Reich ou l'armée allemande dans les territoires occupés seront transférées en Allemagne et disparaîtront dans le secret absolu.

La chanson fut interdite à la radio et à la télévision mais par la suite en 1963, elle reçoit le grand prix du disque de l'Académie Charles-Cros.

Primo Levi

Primo Levi est né à Turin le 31 janvier 1919 dans une famille juive mais peu pratiquante. Sa judéité, Primo Levi n'en prendra réellement conscience qu'avec l'apparition de la mentalité antisémite en Italie, vers 1938. Après avoir suivi des études de chimie, il part s'installer à Milan. En 1943, il s'engage dans la Giustizia e Liberta (organisation antifasciste installée dans les Alpes italiennes) et se fait arrêter le 13 décembre de la même année, à l'âge de 24 ans, par la milice fasciste. Il est interné au camp de Carpi-Fossoli, tout près de la frontière autrichienne.

En février 1944, le camp, qui était jusque-là géré par une administration italienne, passe en mains allemandes : c'est la déportation vers Auschwitz. Il est libéré le 27 janvier 1945, date de la libération du camp par les soviétiques. Une fois la guerre finie, il épousera Lucia Morpugo, aura 2 enfants et dirigera une entreprise de produits chimiques. Pendant les derniers mois de sa vie, Primo Levi fut très affecté par la montée du révisionnisme ( Le révisionnisme désigne l'attitude critique de ceux qui remettent en cause de manière rationnelle les fondements d'une doctrine, d'une loi, d'un jugement, d'une opinion ) et de l'indifférence.

...

Télécharger au format  txt (7.4 Kb)   pdf (95.6 Kb)   docx (11.4 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com